Financer un tour du monde en 5 étapes

financer un tour du monde blog voyage trace ta route

Vous avez longuement hésité et vous vous êtes enfin décidé à partir pour découvrir notre belle planète ? Il existe des milliers de façons de vivre son voyage exceptionnel mais un peu moins financer un tour du monde. 

En topless, les fesses à l’air, en dansant, en sautillant, centré sur l’écotourisme ou sur l’humanitaire… peu importe la solution pour laquelle vous optez, il est indispensable que ce tour du monde soit à votre image. Trouvez un compromis entre vos financements et vos concessions et lancez-vous à l’aventure !

Financer un tour du monde n’est pas chose facile. Pour vous donner quelques idées de départ, voici nos 5 étapes pour trouver les financements d’un tel voyage.

#1 Financer un tour du monde : développer un concept en accord avec vos convictions

Effectuer un tel voyage favorise la découverte de nouvelles facettes qu’il s’agisse de votre personnalité ou de votre vision des choses. Partir aux quatre coins de la planète en intégrant un concept qui ne vous correspond pas n’est pas la plus ingénieuse des idées. Si se lancer corps et âme dans un tour du monde fait rêver la quasi majorité des irréductibles Gaulois, il faut pouvoir financer un tel voyage. Selon votre mode de vie ici et là et vos diverses exigences, les tarifs varient du tout au tout.

Pour financer leur tour du monde, de nombreux tourdumondistes choisissent de se creuser la cervelle pour y dégoter une idée de génie, un concept qui fait mouche et qui leur permet de gagner des sous par le biais du sponsoring. Naturellement, c’est bien plus facile à dire qu’à réaliser. Il n’est pas si simple de stimuler une idée venue de nulle part, qui plaise aux internautes et aux marques.

Tristan, pour sa part à décider de se créer un hashtag #TraceLeMonde et de tout partager sur les réseaux sociaux (Facebook, Twitter, Instagram et Google+), ce qui permet aux internautes et à la presse de suivre ses aventures en quasi temps réel !

#2 Financer un tour du monde : réaliser un dossier de sponsoring costaud

Une fois votre concept bien ficelé, il est nécessaire de mettre en place un dossier de partenariat qui résume dans un premier temps les points forts de votre projet et qui énonce les possibilités de sponsoring, qui s’offrent aux entreprises et aux particuliers pour soutenir votre tour du monde. Pour la réalisation de votre dossier, il faut que vous ayez au préalable défini vos besoins matériels et financiers.

Un conseil pour financer un tour du monde : faites un mix des deux ! Les entreprises auront davantage tendance – d’un point de vue fiscal – à vous donner une certaine somme d’argent. Au contraire, les particuliers font davantage confiance aux éléments matériels. Effectuez donc une sorte de « wishlist » en précisant quelle contrepartie le donateur peut en tirer.

Par exemple, indiquez : « Contre un don permettant l’achat d’un sac de voyage The North Face, d’un short de bain Bench et d’une veste d’hiver bien chaude Esprit – soit l’équivalent de 295€ chez Zalando – vous recevrez notre éternelle reconnaissance, un superbe panorama au sommet de l’une des montagnes de l’Himalaya, une invitation au restaurant à notre retour et une jolie surprise. ». Il faut donner envie aux donateurs potentiels. N’hésitez pas à faire preuve d’originalité 🙂

financer un tour du monde blog voyage

#3 Financer un tour du monde : s’assurer de sa présence sur le net

De manière à se faire connaître rapidement et efficacement, créez un site Internet ou blog voyage au design simple et attrayant. Il ne s’agit pas d’en faire des tonnes. Développer votre présence sur Facebook et Twitter permet d’attirer l’attention de vos futurs donateurs qui financeront votre tour du monde.

Soyez stratégique ! Selon la nature de votre concept, réalisez des supports dynamiques et interactifs : vous pouvez par exemple présenter votre projet sous la forme de teasings vidéo.

Construisez une stratégie de communication web efficace. Si besoin, n’hésitez pas à prendre conseil auprès des tourdumondistes dont les projets ont bien fonctionné auprès de la Presse et du grand public.

 

#4 Financer un tour du monde : présenter son projet à la Presse

La Presse reste l’un des canaux de communication les plus performants. Composez un communiqué de presse, voire un dossier de presse, et diffusez-le auprès des sites médiatiques et blogs les plus influents du web. Un conseil : personnalisez vos prises de contact ! Au moindre article publié, relayez-le sur votre site ou blog et sur les réseaux sociaux. Ces apparitions vous permettront d’appuyer votre dossier par la suite.

#5 Financer un tour du monde : publier son projet sur une plateforme de crowdfunding

Vos retombées presse représentent un gage de confiance pour les éventuels donateurs. Savoir que votre projet intéresse donne envie d’y participer. Le crowdfunding est devenu ces dernières années, une solution performante de financement. De nombreux tourdumondistes ont déjà tenté l’expérience kisskissbankbank, Ulule ou Kickstarter. Voici une liste de 21 sites permettant de proposer votre projet aux donateurs, qu’il s’agisse d’entreprises, de vos voisins, de votre famille, de vos amis ou d’anonymes.

Bonus : pour aller encore plus loin sur comment financer un tour du monde, je vous conseille de consulter le dossier du blog Voyage autour du monde. Il donne d’autres idées complémentaires 🙂

Bonne chance et bon tour du monde !