Vol retardé, annulé ou surbooké : faites-vous dédommager facilement

vol retardé, annulé, surbooké - se faire indemniser - blog voyage trace ta route

Vol retardé, annulé ou surbooké : cela peut vite être la galère lorsqu’on a un rendez-vous important, des dates de séjour fixes ou simplement l’envie d’être en vacances rapidement.

Lorsque je suis parti en 2009 pour vivre 6 mois en Equateur, j’ai eu la malchance toute relative de me faire surbooker sur mon vol Madrid-Quito.

Heureusement pour moi, on m’a proposé un vol le lendemain, on m’a offert un surclassement en Business ainsi que 800€ sur un futur vol sur la compagnie aérienne en question, LAN Chile.

Mais malheureusement ce n’est pas le cas de tout le monde. On ne compte plus les fois où les compagnies « oublient » d’informer les clients sur leurs droits en cas de retard, annulation ou surbooking.

Voici donc pourquoi je souhaite vous informer sur vos droits et les possibilités qui s’offrent à vous pour vous faire dédommager. Ca peut vous rendre grand service.

Vos droits en matière de vol retardé, annulé ou surbooké

Le règlement européen CE261/2004 établit des règles communes en matière d’indemnisation des passagers en cas de refus d’embarquement, d’annulation ou de retard supérieur à trois heures de votre vol.

Il faut que le vol retardé, annulé ou surbooké l’ait été au départ d’un pays de l’Union Européenne.

Vos droits existent, vous pouvez les faire valoir jusqu’à 5 ans après la date de l’événement en question.

Pourtant, encore trop peu de consommateurs les font valoir et ce pour une raison bien simple : la procédure peut être complexe et coûteuse en temps comme en argent (et donc en stress).

vol retardé, annulé ou surbooké - dormir à l'aéroport - blog voyage trace ta route

Le montant du dédommagement pour retard, annulation ou surbooking de vol

Le règlement européen CE261/2004 prévoit un dédommagement pour un vol retardé, annulé ou surbooké compris entre 125€ et 600€. Et ce quel que soit le montant que le client a payé pour son vol.

Donc si vous avez payé un vol 30€ en low-cost et qu’il est retardé de plus de 3 heures, vous pouvez prétendre jusqu’à 600€ de dédommagements !

Le montant du dédommagement est calculé en fonction de plusieurs critères :

  • La distance du vol
  • La longueur du retard
  • Les circonstances entourant le retard, l’annulation ou le surbooking.

Si les circonstances sont du fait de la compagnie, vous avez droit à un dédommagement.

Vol retardé : que se passe-t-il si vous faites valoir vos droits seuls ?

Si vous demander seul à vous faire dédommagés auprès des compagnies aériennes, en général vous vous ferez rebouter par des arguments non substantiels. Vous n’aurez alors d’autre recours que d’aller devant la justice vous-même, avec tous les coûts que cela implique.

Heureusement pour vous il existe une solution pour éviter cela.

Vol retardé, annulé ou surbooké : la solution pour vous faire indemniser jusqu’à 600€ par vol et par personne

Il existe une solution simple et efficace pour faire valoir ses droits et se faire dédommager d’un vol retardé, annulé ou surbooké : Flightright, les spécialistes du dédommagement aérien. Grâce au blog Travelplugin j’ai découvert un autre spécialiste pour se faire dédommager d’un vol retardé, SkyMediator.

Ces sociétés sont spécialisées dans les procédures visant à faire dédommager les consommateurs européens. Elles sont composées de juristes qui portent réclamation pour vous auprès des compagnies aériennes et vous permettent de vous faire indemniser le plus rapidement possible et d’un montant le plus important possible.

Les actions des spécialistes sont dites collectives car ils regroupent plusieurs dossiers d’un même vol, ce qui a pour effet d’avoir plus de force auprès des compagnies. De plus, ces juristes connaissant la loi européenne, il est rare que les compagnies aériennes ne les prennent pas au sérieux.

Ces spécialistes ne vous font rien payer ! Elles ne se rémunéreront que d’un pourcentage du dédommagement et seulement en cas de succès de la procédure. Si la procédure échoue, ce qui arrive peu souvent (+90% de succès), ils ne vous demanderont aucun paiement !

Vous êtes donc gagnant sur toute la ligne.

Alors si vous vous retrouvez dans un cas de retard, d’annulation ou de surbooking de votre vol, je ne peux que vous conseiller, en tant que voyageur aguerri, d’essayer de vous faire dédommager. Ca ne mange pas de pain et ça peut faire du bien !

J’ai découvert cela récemment en surfant et je dois dire que si un vol retardé, annulé ou surbooké m’arrive à nouveau je ne vais pas hésiter une seconde à utiliser cette solution 🙂

Recevoir notre Newsletter du voyageur

Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir des bons plans, idées voyage et récits de voyage 🙂

[wysija_form id= »1″]
Notez cet article