La GRANDE LANCE DE DOMÈNE, sensationnel belvédère de Belledonne

Randonnée Grande Lance de Domène Belledonne Lac Blanc Isère Alpes France Paysage Montagne Outdoor hike hiking French Alps Mountain Lake Landscape

La Grande Lance de Domène, j’annonce, est l’une des plus belles randonnées que j’ai faites ! On y retrouve tout ce qui fait la beauté d’un parcours en montagne : forêt, lacs, cascades, animaux sauvages, puis un final alpin sur une crête de roches colorées. Enfin, au sommet, une vue à 360° absolument sensationnelle sur toutes les Alpes du Nord dont un face-à-face avec les plus hautes cimes de Belledonne. Somptueux !!

Sommet : Grande Lance de Domène (2790 m)
Massif : Belledonne (Isère)

Départ : Pré Raymond (1370 m)

Carte IGN : Grenoble 3335 0T

Dénivelé : 1450 m
Distance : 9,5 km aller (18 km la boucle)

Durée : montée 4 à 5h (boucle 7 à 9h)

Difficulté : ★★★☆☆

de juillet à octobre

Intérêt : ♥♥♥♥
Lacs de Montagne
Cascades
Bouquetins

➜ Se rendre au Pré Raymond

Pour atteindre le Lac du Crozet, passer par Domène puis Revel (alternative possible par Saint-Martin-d’Uriage). Au croisement des Faures, remonter en direction du Rousset et son col puis aller jusqu’au plan d’eau de La Freydière. Prendre à gauche pour monter jusqu’aux 4 chemins puis emprunter à gauche la piste carrossable qui amène au parking du Pré Raymond et s’y garer. Départ très fréquenté de randonnées, privilégiez les départs tôt le matin pour avoir une place (surtout le week-end !). Sinon, redescendre aux 4 chemins, et sinon…..

Avant de partir, êtes-vous bien équipé ? ➜ retrouvez le contenu de sac à dos de rando ✔︎





Par le Lac du Crozet

Au parking, l’itinéraire part dans les arbres en remontant une piste forestière. Le départ, sans pour autant être ardu, met assez rapidement les cuisses en action. Après une grande ligne droite, on arrive à une série de zigzags puis, vers 1750 m, le sentier s’aplanit. On sort petit à petit de la forêt et la vue se dégage quelque peu, notamment, à gauche, sur le Massif de la Chartreuse. Le chemin alterne ensuite entre petites montées et passages terreux, passant au milieu des blocs rocheux. On aborde alors une petite barre rocheuse par une rampe. Petit désagrément esthétique, un gros tuyau descendant l’eau du barrage dans la vallée qu’il faut longer sur quelques dizaines de mètres avant d’atteindre le Lac du Crozet (plus de détails sur cette randonnée).

 

Plus ou moins heures après le départ du parking du Pré Raymond, on accède au Lac du Crozet, première récompense du jour. La petite avancée de terre qui fait office de point de vue pour LA carte postale : le miroir lacustre des eaux calmes du matin soulignant les reliefs du Massif de la Chartreuse en arrière-plan. Le sentier longe sur la gauche et offre d’autres points de vue remarquables. Au fond, vers 2000 m, un promontoire expose le paysage dans son ensemble. Le Lac du Crozet apparait alors posé au creux de son écrin de montagne.

© L’Oeil d’Édouard / Instagram 📷

 

Le Col de la Pra

À partir de là, on peut poursuivre dans le Vallon du Mercier. L’itinéraire est assez horizontal et serpente dans une large prairie bucolique avec mares et ruisseau. Après avoir traversé ce dernier sur un pont, le sentier se raidit. Néanmoins, une série de larges lacets permet de monter la centaine de mètres de dénivelé sur un rythme régulier et ainsi atteindre le Col de la Pra.

 

Situé à 2167 mètres d’altitude, il est le carrefour de plusieurs randonnées en Belledonne. En prenant le chemin qui redescend sur le Refuge de la Pra, on peut aller du côté des lacs Claret, Longet, Bernard, David ou Merlat. Pour notre randonnée aux Lacs de Domènon, il faut prendre à gauche et monter au Nord-Ouest en direction de la Croix de Belledonne. En quelques pas, on arrive au pied d’une première cascade, avec le répartiteur d’eau pour les deux vallons. Le sentier monte sur la gauche pour atteindre un merveilleux replat où coule le ruisseau du Domènon après une deuxième chute d’eau.

L’itinéraire poursuit encore sur la gauche (une manie ici !?!) en traversant un éboulis de rochers. Il faut parfois même passer entre de gros blocs pour une ambiance très alpine. Pour autant, il n’y a de réelles difficultés techniques (juste peut-être éventuellement poser la main une fois ou deux, par ci par là). On retrouve ensuite un sentier un peu plus terreux offrant une vue directe sur la cascade descendant du Lac du Petit Domènon, le vallon et le Grand Colon en arrière-plan.

Les Lacs du Domènon

3 heures après notre départ du parking du Pré Raymond, nous arrivons au Lac du Petit Domènon (2355 m). Premier de la fratrie, il est encaissé dans la cluse des contreforts de la Grande Lance de Domène et de la Grande Lauzière. Le cadre ainsi très alpin est magnifique avec, en ce début juillet, quelques langues de neige persistante venant encore lécher l’eau. Un petit îlot émergeant vient même en parfaire le charme photogénique.

le Lac du Petit Domènon

Le sentier longe par la gauche pour atteindre en une quinzaine du minutes le grand replat du Lac du Grand Domènon (2385 m). Le paysage est plus ouvert et expose un large panorama allant de la Grande Lance du Domène (2790 m) à gauche, au Pic du Grand Domènon (2802 m) à droite. En arrière-plan, le Col de Freydane entre les Rochers Rouges le Pic Couttet (2764 m). Là aussi, la neige trempe encore dans l’eau et la fonte remonte à quelques semaines à peine… (plus de détails sur la randonnée aux Lacs du Domènon)

le Lac du Grand Domènon

 

Ascension de la Grande Lance de Domène

Après après cotoyé quelques jeunes bouquetins, on longe le Lac du Grand Domènon et la Grande Lance de Domène se présente au fil des pas. Quitter par la gauche le sentier (qui part au fond pour la Croix de Belledonne) pour traverser le ruisseau. La voie pour atteindre le sommet se présente avec la grande pente à remonter, environ 200 mètres de dénivelé. La marche se fait à vue sur un pierrier peu tracé où il ne faudra pas hésiter à faire des zigzags pour s’économiser les cuisses. Au pire, on a toujours l’alibi d’une pause pour contempler dans son dos le vallon lacustre avec le Pic du Domènon et la Grande Lauzière.

 

Sur la fin, les rochers remplacent les pierres et, arrivé au Col du Lac Blanc, l’effort est très largement récompensé. Entouré d’éperons et au bord du vide, le regard plonge littéralement sur le vallon avec le splendide Lac Blanc en son creux. En arrière-plan, on a également une perspective sur le Rocher de l’Homme, le Grésivaudan et le Massif de la Chartreuse. Comme une petite mise en bouche de ce qui va suivre plus tard, plus haut…

 

Le sommet de la Grande Lance de Domène se dresse à gauche. L’itinéraire pour le rejoindre suit la ligne de crête dans un splendide parcours balcon. On oscille sur les rochers (nécessitant parfois de poser les mains) avec le vide à droite. On a alors constamment la vue sur le Lac Blanc, régulièrement cadré par des fenêtres entre les masses rocheuses. Sensationnel et esthétique ! Pour les moins à l’aise, on peut tout à fait passer plus au large sur le versant débonnaire. C’est d’ailleurs sur ce dernier qu’on observera plusieurs beaux bouquetins mâles, posés sur une plaque de neige persistante.

 

L’accès final au sommet de la Grande Lance de Domène se fait par un dernier champ de pierres. Arrivé au 2790 mètres d’altitude, le promontoire se dresse sur une jolie dalle rocheuse légèrement inclinée et colorée d’un magnifique ocre rouge. Le panorama est absolument phénoménale avec une hallucinante vue à 360° sur toutes les Alpes du Nord ! Du coup, pour ne pas avoir de regret, je vous conseille d’assurer votre randonnée en choisissant une journée pleinement dégagée.

Par où commencer tellement y en a ? Allez, en face, à l’Est, on se trouve en vis-à-vis privilégié avec l’impressionnante falaise du Grand Pic de Belledonne (culminant de la chaine avec 2977m). Le regard, encore et toujours, plonge sur le merveilleux Lac Blanc et le Rocher de l’Homme avant de prendre ensuite la profondeur sur les sommets savoyards de Belledonne. Au loin, le Massif de la Vanoise avec ses Glaciers et la Grande Casse et, évidemment, le Mont Blanc.

 

Au Sud, on retrouve le vallon des Lacs du Domènon au pied de la Grande Lauzière (2741 m) et du Pic du Grand Domènon (2802 m). À gauche, la Croix de Belledonne (2926 m) dont l’on voit très bien l’itinéraire de randonnée et, à droite, le plateau avec le Refuge de la Pra et le Lac Longet. En arrière-plan, le Massif des Écrins avec la Meije (3983 m) ainsi que le Taillefer et le Dévoluy avec l’Obiou et le Pic de Bure tout au fond. La mer ? presque…

En poussant au “bout du sommet” de la Grande Lance de Domène, la vue se découvre à l’Ouest avec un large panorama sur les environs de Grenoble : le Massif du Vercors à gauche où l’on voit poindre le Mont Aiguille et le Grand Veymont et, en face, le Massif de la Chartreuse avec Chamechaude, la Dent de Crolles, la Grande Sure… En arrière-plan, on peut même apercevoir le Massif Central. À droite, la vallée du Grésivaudan conduisant le regard jusqu’à Chambéry et le Massif des Bauges.

Retour en boucle ?

La descente peut se faire par le même itinéraire (un peu pénible à descendre d’après ce qu’on a vécu à la montée). Néanmoins, histoire de varier, un retour en boucle est possible jusqu’au Lac du Petit Domènon. Pour cela, il faut prendre plein Sud, en visant la Grande Lauzière. En fait, sur le terrain, c’est assez simple, il suffit de suivre les traits jaunes, ultra présent (on voit parfois jusqu’à 4 marquages en même temps !). On suit alors assez naturellement la topologie du terrain en passant sur les épaules et dans les micro-combes. Avoir toutefois une tendance à tirer légèrement sur la droite en gardant comme cap le début du Lac du Petit Domènon par un mini-vallon. Une fois là, reprendre le sentier classique énoncé pour la montée pour rejoindre le parking du Pré Raymond 3 à 4 heures après le sommet.

© L’Oeil d’Édouard / Instagram 📷

Retrouvez tous nos conseils montagne et topos randonnée en Belledonne dans notre rubrique Trace Les Cimes△△