Nightswapping : pourquoi vous devriez le tester

J’ai pu tester le Nightswapping et je pense que c’est une manière très commode et plus sympa pour dormir chez l’habitant et du coup, voyager pas cher. Explications.

Qu’est-ce que le Nightswapping ?

Le Nightswapping est un système d’échange, de troc de nuits d’hébergement entre particuliers. Le concept a le vent en poupe alors je suis allé le tester moi-même pour m’en faire une idée. Et j’ai adoré !

Sur Nightswapping : tout le monde loge tout le monde

Qui n’a jamais été déçu ou démotivé en recherchant un couchsurfing ? Pour l’avoir pratiqué plusieurs fois, on voit toute une liste de couchsurfers qui paraissent vraiment cools et qu’on aimerait bien rencontrer. Mais lorsqu’arrive le moment de la prise de contact, on s’aperçoit de plusieurs choses : les gens disent accueillir mais en fait ne le font pas, nos messages restent sans réponses, beaucoup vous répondent en vous disant qu’ils préférent juste aller boire un verre avec vous. Et que dire de ceux qui vous demandent de l’argent une fois arrivé chez eux ?!

Pars dormir chez l'habitant en nightswapping et fais tes bagages !

Image par © Hero/Corbis

Avec Nightswapping, vous n’avez pas ce genre de soucis. Toutes les personnes inscrites sont à même de vous héberger. Pourquoi ? Parce qu’ils ont inscrit leur logement, pas leur personne ! Et quand ils vous hébergent, ils gagnent des nuits pour aller dormir chez d’autres Nightswappers 🙂 C’est tout benef’ pour vous et pour eux !

La seule déception que vous puissiez avoir, c’est qu’ils reçoivent déjà d’autres voyageurs.

L’hébergement est complètement gratuit

Alors que sur d’autres sites tout est payant et qu’on entend dire que Couchsurfing va devenir payant aussi, Nightswapping ne vous prends aucun frais !

Qui n’en a pas marre des sites soit-disant cools mais qui derrière ne sont là que pour vous prendre votre argent ?! Perso ça me saoule vraiment. J’ai envie de rentrer en contact avec les gens, pas de leur payer un service. J’ai envie de me faire des potes, pas devenir “client chez l’habitant”. J’ai envie de m’amuser avec eux et de comprendre comment ils vivent.

Donc oui, le nightswapping c’est cool et c’est gratuit. Et c’est réellement collaboratif !

dormir chez l'habitant - blog voyage Trace Ta Route

Devenez hôte vous-mêmes et gagner des nuits chez l’habitant

Quand vous inscrivez votre logement ou vous-même sur d’autres plateformes non collaboratives, vous ne gagnez que de l’argent. Vous devenez donc en quelque sorte hôtelier, puisqu’on vous rémunère pour un service d’hébergement. Et pour gagnez plus (ce qui est le premier leitmotiv d’un membre de ces plateformes), vous allez proposer un service irréprochable : non pas pour faire plaisir à 100% ou parce que vous aimez être aux petits soins mais surtout pour acquérir de bons votes et avis de vos invités (en fin de compte vos clients).

Perso, j’en ai marre de la monétisation de l’échange humain.

héberge, voyage, partage - l'hébergement chez l'habitant selon Nightswapping blog voyage

Si Antoine de Maximy avait utilisé Nightswapping, il aurait offert une chance à beaucoup de monde de voyager 🙂

Avec Nightswapping, vous ne gagnez pas d’argent. Mais vous gagnez ce que vous adorez par dessus tout : des nuits gratuites en voyage !

Si vous hébergez 1 personne pendant 5 nuits, vous gagnez ces 5 nuits que vous pouvez utiliser lors de votre prochain voyage dans la destination de votre choix, chez des membres de Nightswapping.

Et quand vous êtes hébergés chez un autre nightswapper, ben vous lui faites gagnez le nombre de nuits que vous êtes restés chez lui.

J’ai cherché, y’a pas plus simple, altruiste, collaboratif et fait pour les voyageurs et backpackers !

Avec Nightswapping, votre hôte vous ouvre d’autres portes que la sienne

Oui c’est tout à fait possible de se faire plein de potes sur des sites de couchsurfing, faut-il encore trouver quelqu’un hébergeant réellement et sans conditions (ou intentions) cachées…

groupe amis dinant, dormir chez l'habitant en nightswapping

Quand je suis allé à Lisbonne pour 3 jours, j’ai testé moi-même le troc de nuits de Nightswapping pour pouvoir en parler légitimement. Et j’ai été tellement bien accueilli que je suis revenu ravi. En plus de m’avoir fait découvrir des endroits hors des lieux touristiques, mon hôte m’a aussi emmené manger dans des restaurants ou cafet’ super typiques uniquement fréquentés par les lisboètes. Un pur régal que de se trouver là, de découvrir la vraie vie des habitants, leur rythme, leurs habitudes, leur alimentation et leurs comportements.

Et pour finir, mon hôte est devenue une pote que j’espère revoir et pouvoir accueillir moi-même (quand je ne serai plus nomade quoi) 🙂

Vous faites partie d’une communauté qui vous ressemble

Si vous aussi vous êtes plutôt ravi par ce principe, en devenant nightswapper vous ferez ainsi partie d’un énorme groupe de gens qui ont la même vision des choses que vous.

Sur d’autres plateformes payantes bien connues, la communauté se compose d’hôtes qui ne font que gagner de l’argent : on imagine bien quel est le principal sujet de discussion lors des réunions et apéros. Y’en a qui aiment, perso c’est pas mon truc.

Ma conclusion sur le Nightswapping

Pour avoir fait du couchsurfing plusieurs fois je trouve qu’il possède des avantages indéniables, j’ai beaucoup apprécié en faire et je m’y suis fait de très belles rencontres. Mais pour avoir testé le Nightswapping, je trouve qu’il y a un truc en plus avec le fait que ce que vous donnez à votre hôte c’est l’occasion de voyager aussi gratuitement. Tout le monde se retrouve autour de la même passion et en bénéficie tout autant. Et ça moi, j’adore !

Loin d’être futilement dithyrambique, je suis juste réellement conquis après l’avoir essayé. Je ne peux que vous inviter à tester le nightswapping vous-même pour vous faire une idée 🙂

22 Feb 2013, Calgary, Alberta, Canada --- Laughing female friends at house party with food in foreground --- Image by © Hero Images/Hero Images/Corbis

Image par © Hero Images/Hero Images/Corbis

La battle des sites d’hébergements chez l’habitant

Nightswapping VS Couchsurfing

Je dirais match nul pour l’instant 🙂

Mais pas pour longtemps si Couchsurfing devient en partie payant et s’il ne fait pas rapidement un peu de tri dans les membres vraiment hôtes…

Nightswapping VS Airbnb

La gratuité, les vrais relations altruistes avec le local, le fait d’offrir à vos hôtes des nuits gratuites en allant chez eux (pas de l’argent) me font clairement préférer Nightswapping.

Toutes ces raisons, décortiquées lors de mon séjour à Lisbonne, m’ont donné envie de vous inviter à tester vous-mêmes. Si vous le faites, n’hésitez pas à me dire ce que vous en avez pensé en commentaire :)

Et pour essayer le nightswapping : c’est ici ! ! Bon nightswap !

Vous aimez cet article ?
Parlez-en à vos amis et inscrivez-vous à notre newsletter pour être informé de nos dernières publications




5 Comments

  • moisson dit :

    Si vous souhaitez voyager pas cher, faire de vrai rencontre, et partager de vrai moment chez vos hotes de façon sécurisé et avec vos enfants essayé plutôt le jumelage de votre village je l’ai essayé et la on peux dire que c’est un vrai réseau, domage que personne ne si intéresse car ça vaut vraiment le coup d’essayer, surtout les jumelage attendent qu’une chose (du sang jeune). Finalement le Nightswapping c’est presque pareil en moins sur.

  • Sarah dit :

    Pour ma part, je ne me retrouve pas totalement dans votre déception par rapport au couchsurfing. Je pratique depuis 5 ans et je ne peux pas dire que ça ne me satisfait plus. Il est vrai que l’on retrouve un certain nombre de profil douteux (juste une photo sans commentaire, ou description pauvre) mais il faut prendre l’habitude de trier et d’envoyer des demandes à plusieurs endroits pour une nuit. J’ai vraiment l’impression qu’avec un système basé sur le logement il n’y a plus d’échange. Cela ne le rend pas moins bon mais c’est différent. Je pense que le couchsurfing et le nightswapping n’ont pas les mêmes buts et ne sont peut-être pas comparables. Le couchsurfing met clairement en avant la rencontre plus que l’hébergement gratuit. J’ai peur qu’avec un système comme le nightswapping, les hôtes se permettent de critiquer le lieu d’accueil car un certain standard de confort est demandé. Ca me mettrais mal à l’aise. Le nightswapping ne m’attire pas mais je comprends qu’il puisse attirer d’autres personnes. J’encourage à 100% les échanges de ce type. Nous rentrons dans un monde qui remet le troc en avant et j’adore ça !

  • Tout à fait d’accord! Membre de la communauté couchsurfing depuis des années, je sens depuis quelques temps un désintéressement total de ses membres pour ce qui est de la vraie relation et l’échange (en plus, le site n’est vraiment plus facile à utiliser).
    Airbnb, c’est sympa mais puisqu’il y a une relation monétaire, il faut toujours faire mieux que les autres pour attirer l’attention, quand l’attention, ce devrait être la relation et l’envie de s’impliquer avec ceux que l’on reçoit.

    Je découvre le système du nightswapping et ai bien hâte de le voir se développer et de pouvoir moi aussi accueillir dans un petit chez-moi, mais avec toute la bienveillance et l’envie de rencontrer des gens qui voyagent et qui découvrent, comme moi, de nouveaux lieux.

    A tester en vrai, donc! Merci pour ce premier avis partagé avec nous.

    • trystantrest dit :

      Merci pour ton retour d’expérience Juls!
      C’est vrai que c’est dommage le désintéressement de couchsurfing par ses membres, c’est pe du à l’arrivée d’airbnb qui permet de se faire des ronds justement, je sais pas…
      En tout cas, je suis content de voir que mon avis est partagé et je suis sûr que Nightswapping va prendre de l’ampleur vu la philosophie du concept.
      Pour airnb, ouais à chaque fois mes expériences ont été un peu décevantes, pas vraiment de chaleur et de rencontre, en plus de sentir un faux intérêt de la part de mes hôtes (ou pas du tout même). Pas de discussion tard le soir autour d’une bouteille, pas de sorties ensemble, pas de partage.
      Avec couchsurfing, si j’ai eu tout ça mais il a fallu que j’ai de la chance de tomber sur des gens géniaux, à qui j’espère rendre la pareille un jour (dès que j’aurai un chez moi sympa).
      J’aime bien ta philosophie, et si je dois choisir un nightswap un jour là où tu seras ben j’irais chez toi 🙂
      Merci pour ton commentaire 🙂

      • Je comprends bien ce que tu veux dire, une discussion autour d’une bouteille, une sortie ensemble, le partage! j’adore ça avec couchsurfing! Je ne le fais pas trop avec airbnb car j’héberge de loin (ma maison est au Mexique et moi en France) mais je compense en créant au moins une relation par mails avant et après le séjour des invités. et quand je suis hébergée, les hôtes ne sont en général pas là non plus car je ne voyage pas seule en ce moment et loue les lieux complets.
        C’est sûr que justement, ça manque un peu d’humanité tout ça!
        Alors vive le partage et bienvenu à la maison le jour où ce sera possible!
        Bonne vadrouille en attendant!

Laisser un commentaire