Randonnée au Glacier Martial près d’Ushuaïa

arc en ciel ushuaïa blog voyage
Parce qu'Ushuaïa est un trésor

Après mon arrivée à Ushuaïa et une bonne nuit sous la couette, me voici fringuant prêt à partir marcher et voir le glacier Martial.

Le glacier Martial, Kézako ?

Ce glacier porte le nom du capitaine de frégate français Louis Ferdinand Martial qui a exploré les environs en 1882-1883. Il se situe sur le Mont Martial, culminant à 1300 mètres d’altitude. Mais heureusement pour le marcheur, son étage nival (zone des neiges éternelles) se situe dès 800 mètres, ce qui permet la présence des glaciers et d’arriver rapidement les pieds dans la poudreuse. C’est aussi la principale source d’eau douce de la ville d’Ushuaïa.

Mon parcours pour le glacier Martial

Avant la rando au glacier Martial

Je commence ma randonnée par les rues montantes d’Ushuaïa jusqu’à arriver sur la rue Aldo Motter qui mène ensuite à la route Luis Fernando Martial qui serpente longuement jusqu’au chemin de rando. Plutôt que de suivre la route, je passe par les petits chemins boueux, m’évitant ainsi de longues boucles et surtout la circulation. Je m’engouffre sous « la lenga » (arbres pouvant atteindre 30m de haut, à feuilles caduques) et les « Guindo » (arbres pouvant aussi atteindre 30m mais aux feuilles toujours vertes et pérennes) : la vue sur la ville apparaît à mesure que je monte.

lengua guindo ushuaïa blog voyage

Lengua et Guindo à près d’Ushuaïa

Avoir un panorama d’Ushuaïa en remémorant qu’on est dans la ville la plus australe du globe, ben j’ai envie de dire « What else ?! ».

vue panoramique d'Ushuaïa blog voyage

Je monte je monte !

Après quelques minutes dans la boue, j’arrive au départ du sentier de randonnée. Là les voitures et mini-vans de touristes s’arrêtent. Quelques taxis attendent le retour des marcheurs désirant revenir à la ville, non loin du télésiège de la mini station de ski hivernale.

Le sentier jusqu’au Glacier Martial

En regardant le début du chemin, on s’aperçoit tout de suite qu’on se trouve sur le lit d’un ancien glacier. Ou plutôt sur l’ancien lit du glacier Martial puisque celui-ci à perdu 70ha depuis la fin du 19ème siècle. Je commence donc par un large chemin de pierres façonnées par la glace dont « la lengua » délimite les abords.

forêt et glacier martial près d'Ushuaïa blog voyage

Des glaciers à 1200 mètres : pas de doute on est bien à Ushuaïa !

De toute façon, pas besoin de se prendre la tête ici : jusqu’à 1200 mètres, toutes les montagnes ont été érodées par les glaciers depuis la dernière ère glaciaire. C’est ce qui donne cet aspect arrondi en bas et anguleux en haut de chaque montagne dépassant cette altitude. On sait où on est, pas de surprise : la Terre de Feu et la Patagonie sont le temple de la glace !

Ben allons la voir justement tiens ! Hop, mes sandwichs aux knacks et mes pommes en poche, je dévale ces mètres avec bonheur tout en grignotant comme un bouledogue (oui ben j’avais faim quoi !). Les familles du coin viennent aussi s’y balader, du moins dans la partie basse. Car dès le passage du pont de bois au-dessus de la rivière, on entre dans la marre aux canards boueux !

pont en bois vers le glacier martial près d'ushuaïa blog voyage

On dirait pas mais il y a bien un avant et un après ce petit pont innocent…

Bon déjà, c’est pété de vent ! Et pas la petite brise rafraîchissante d’un soir d’été, nan ! La grosse brise bien énervée qu’est plus là pour te glacer jusqu’aux os que pour te caresser. Ca claque le visage et mine de rien, ben t’es obligé de te battre pour grimper ! Je me disais aussi… Quand ça paraît facile c’est que c’est loin de l’être. Donc en gros, t’es déjà pas stable avec la neige et la boue mais en plus les rafales de vent te font grimper à la méthode du mec bourré tout en te claquant le visage de froid à pouvoir tremper ton nez dans le pastis du soir. Tu grimpes pas, nan, tu viens juste d’apprendre à marcher ! Tu retournes aux origines de ta propre verticalité, à l’époque où ta mère trouvait ça mignon que tu titubes comme un manche. Voilà ! C’est ça la Terre de Feu bordel !

arbres couchés par le vent au glacier martial - ushuaïa blog voyage

Même les arbres plient devant la puissance du vent

Et vu que t’es pas là pour faire de la figuration, ben tu te bats ! « Haha, viens me chercher trucmuche Nature, je t’attends ! Et toi glacier Martial fait pas trop le malin, sinon arrivé au plus haut je te fais pipi dessus dans ta neige ! » (oui je peux être très enfantin !). Comme vous pouvez vous en douter, Dame Nature d’humeur venteuse et Mister Martial plus blanc que blanc se feront une joie d’éprouver notre ardeur, aux autres marcheurs et moi.

panneau randonnée glacier martial - ushuaïa blog voyage

Attention, ne pas s’approcher trop près de la pente…

Certains lâcheront, d’autres suivront. Mais après environ une heure de bataille, j’arrive enfin au plus haut point possible sans guide de montagne. Je m’enfonce dans la neige jusqu’aux genoux et je me fais quelques frayeurs à l’idée d’une crevasse ou d’un trou un peu plus profond que mes 1 mètres 83… Mais j’arriverai sans encombres, non sans me ratatiner plusieurs fois dans la poudre, sur un promontoire rocheux juste au Sud du glacier Martial, qui domine la vallée, Ushuaïa, le Canal de Beagle et les monts enneigés du Chili voisin. Et là je peux vous dire que malgré le froid et le vent, ben on y reste pas mal de temps à admirer la vue à 360°. On est peut-être pas très haut mais mine de rien on est tellement fier d’avoir gagner la bataille qu’on reste se prendre ce bout du monde en plein visage.

Comme dans tout l’univers chaque chose connaît une fin, il va de soit que je n’allais pas m’éterniser non plus des jours en cet endroit assez frais pour avoir des stalactites aux dessous de bras. Je décide donc de redescendre le plus tranquillement possible. Bon clairement, la descente a été quelque peu titubante. Face aux rafales (de vent) tirées au canon, je me suis même vu arrêté net dans mon élan ! J’ai du régulièrement m’accroupir quelques secondes pour ne pas me faire projeter par le vent dans la rivière en contrebas.

Mais bonheur, le temps nous délivre un bel arc-en-ciel, comme un remerciement pour avoir joué avec lui.

arc en ciel sur ushuaïa depuis le glacier martial blog voyage

Parce qu’Ushuaïa est un trésor

Au bout de quelques efforts, j’arrive enfin en bas du chemin, au parking. Je redescends alors par les chemins boueux pour rentrer prendre une bonne douche ! Je passerai la soirée dehors, à tester quelques bars, aller voir le Canal de Beagle de nuit et profiter des lumières de la ville.

Demain, direction le parc national de la Terre de Feu 🙂

 

D’autres randonnées à découvrir dans notre rubrique montagne Trace Les Cimes !

 

Comment s’habiller et s’équiper pour le glacier Martial

En toutes saisons, le temps à Ushuaïa est plutôt frais voire froid, voici donc mes recommandations pour randonner au glacier Martial confortablement :

  • Mettre un pantalon technique imperméable et chaud,
  • Mettre un haut technique et chaud (pas de coton !),
  • Porter bonnet, gants et écharpe,
  • Mettre des chaussures de randonnée à taille haute pour protéger vos chevilles, avec de grosses chaussettes,
  • Porter un coupe-vent imperméable et aéré (pour faire sortir la transpiration),
  • Prendre un petit sac à dos,
  • Prendre de quoi manger (barres de céréales, fruits, etc) et boire (1,5l d’eau).

Autres articles sur la région d’Ushuaïa

[+] Visiter Ushuaïa : les incontournables du bout du monde
[+] Randonnée au Parc National de la Terre de Feu
[+] Aller voir les pingouins de Magellan


Recevez nos derniers articles et bons plans en vous inscrivant à la Newsletter du Voyageur 🙂

[wysija_form id= »1″]

Enregistrer

Randonnée au Glacier Martial près d’Ushuaïa
5 (100%) 1 vote
  • Et bien… le moins que l’on puisse dire c’est qu’elle se mérite cette vue à 360° !!!

    • trystantrest

      Ahah oui c’est clair Sandrine 🙂 Mais ça vaut clairement le coup !