Les indispensables à mettre dans son sac à dos de voyage

Vous êtes sur le point de partir en voyage et vous avez quelques doutes sur quoi prendre et surtout quoi ne pas oublier de mettre dans votre valise. Préparer son sac à dos, son baluchon… c’est déjà être en voyage. C’est une étape primordiale avant tout départ mais qui est souvent sujet à d’innombrables choix cornéliens et prises de tête.

Quoi prendre ? Quoi emporter ? Quoi laisser ? Au-delà de la liste standard de voyage (t-shirt, claquettes, chapeau, maillot de bain, crème solaire etc…) à laquelle vous avez déjà pensé, les blogueurs de Trace ta Route vous ouvrent leur sac à dos pour partager avec vous leurs petits conseils et indispensables. On est comme ça sur Trace ta Route, on aime partager 🙂 En vacances, en trek, en promenade ou en tour du monde, on a tous une check-list du minimum vital à emporter partout. Nos petits trucs, nos petites astuces, nos doudous, On vous dévoile ce qui compose nos sacs à dos de globe trotters. Des petits conseils qui, on l’espère, pourront vous servir dans vos préparatifs.

1) Dans le sac à dos de Tristan

Voyager léger, le premier de mes conseils

Lors de mes premiers voyages, j’avais l’habitude de prendre ma maison avec moi (sauf le frigo et la tv) mais j’ai vite compris que le luxe pour un voyageur sac à dos est de voyager avec l’essentiel en évitant de s’encombrer du superflu. Facile à dire mais pour moi c’est assez dur à faire lol.

Pour les habits, je marche par 7 : 7 T-shirts, 7 paires de chaussettes et 7 caleçons. J’additionne cela à 3 pantalons/pantacourts et 2 paires de chaussures légères et facilement transportables. Ça me permet de changer de haut et de sous-vêtements tous les jours (question d’hygiène, enfin… de transpiration quoi) et donc de faire une lessive par semaine.

Je compacte tout ceci dans mon sac à dos 70 litres, j’y ajoute un sac en plastique ou en tissu pour y mettre le linge sale. Le reste de la place est donc voué au choses pratiques ou d’agrément.

jeep safari amazonie equateur blog voyage trace at route

Un sac à dos ça peut vite devenir aussi lourd qu’une jeep !

Les trucs de geek nomade

Je suis souvent connecté, comme beaucoup d’entre nous, ce qui fait que j’ai du mal à me passer de mon smartphone et de mon ordinateur portable (je ne prends ce dernier que si je pars longtemps). D’ailleurs sans eux, vous ne liriez pas cet article 😉 Je n’oublie pas de prendre dans mon sac à dos mon appareil photo numérique Olympus (je vais peut-être en changer d’ailleurs…) et depuis peu ma GoPro (avec laquelle j’ai hâte de faire de belles vidéos à partager avec vous !).

Les trucs confort et bien pratiques

Je ne pars jamais sans mon couteau suisse Victorinox. En plus d’être un cadeau de mes potes, c’est surtout vraiment pratique en toute situation : déboucher une bonne bouteille, couper du petit bois, réparer un vélo, couper son bout de viande, etc. S’il y a un objet que je vous recommande d’emporter c’est bien celui-ci !

Quand on voyage, on fait les fous, on fait plein d’activités et paf on se fait un trou à nos vêtements ! Si si, c’est vite arrivé 😉 (surtout en soirée). Du coup, j’emporte du fil noir et une aiguille. Et depuis peu j’ai appris à m’en servir (la classe totale) alors qu’avant je demandais à d’autres de m’aider. Vive l’autonomie !

Je prends aussi un lampe de poche qui fonctionne à LED et qui se charge par manivelle. Je les chope chez Décathlon, c’est pas cher et ça sert bien ! J’ai aussi investi dans une lampe frontale Petzl qui a l’avantage de se mettre sur la tête et donc de libérer les mains pour jouer du biniou par exemple. Et puis elles durent très longtemps et sont solides 🙂

Dernier truc que je prends obligatoirement en voyage c’est ma sacoche plate à mettre en bandoulière sous une chemise ou un t-shirt. j’y mets mes papiers importants et ma carte bleue lorsque je suis entre 2 destinations. J’y mets aussi le gros du fric que j’ai retiré auparavant. Je la trouve assez pratique car elle ne se voit pas sous les vêtements et il y a 2 poches qui permettent de ne pas mélanger thunes et paplards. Et d’un point de vue sécurité c’est super pratique, ça évite de tout mettre dans son sac-à-dos. Sac à dos qui, je vous le rappelle, attise souvent toutes les convoitises.

Ah et je n’oublie jamais un ou 2 jeux de bouchons d’oreille !

Les trucs pour ne pas s’ennuyer

Quand on voyage on peut être assez souvent dans des transports longs, voir très longs. Si on a personne avec qui discuter ou jouer, on peut vite se faire chier. Du coup, je prends toujours un ou deux calepins sympas pour écrire mes aventures, pour garder trace des informations pratiques et pour faire un pendu avec mon ami imaginaire. J’emporte aussi toujours un ou deux bouquins car sans lecture la vie est dure. Enfin, je me fais des playlists de dingues que je mets dans mon smartphone pour me couper du monde au besoin ou pour m’endormir agréablement.




2) Dans le sac à dos d’Édouard 🎒

Parer à toute éventualité… mais le plus léger possible !

  1. « Penser survie » c’est-à-dire l’essentiel.
  2. « Voyager léger » c’est-à-dire confort.

Si vous avez lu mon profil, vous avez pu voir que je ne suis pas un habitué des hôtels, c’est pas trop mon truc… Donc quand je pars, la question de l’autonomie se pose concrètement. Lors d’un périple sur plusieurs jours, trek ou voyage, il s’agit de ne pas se retrouver pris au dépourvu dans les situations délicates. Mais, en même temps, tout ce qu’on prend, il faut… le porter ! Il faut donc trouver le bon compromis. C’est toujours un dilemme, une sorte de pari sur ce qu’on pense qu’il peut nous arriver ou non. Grosso modo, pour remplir mon sac à dos, c’est la même logique que pour une rando (expliquée spécifiquement dans notre article), sauf qu’il faut prévoir un peu plus en quantité et anticiper quelques situations.

Les vêtements : 👕👖👟

Question fringues,ça dépend du voyage et de sa durée, mais en itinérance, je tourne par lots de 3 ou 4 : 1 porté, 1 qui sèche et 1 ou 2 propres et secs, à l’abri dans le sac. On peut se passer du 3e mais, il faut être sûr de pouvoir faire une lessive régulièrement et surtout que ça puisse sécher en un jour !! Cette règle fonctionne pour tout : t-shirt, sous-vêtements etc…

❄️ Ensuite, pour les pays froids (ex : Islande), je vous conseille la sacro-sainte « règle des 3 couches » : 1 couche respirante (en laine mérinos de préférence), 1 couche chauffante (polaire à poils longs ou mini-doudoune légère) et 1 couche imperméable (type veste Gore-Tex). Évitez le bon vieux t-shirt en coton parce que, une fois trempé, il n’évacue plus la température et l’humidité. Pire, c’est le coup de froid assuré dès que la température baissera (vent, arrêt d’activité…). C’est vrai que ça nécessite un investissement de bien quelques euros, mais ça vaut vraiment le coup. D’autant plus si vous recherchez légèreté et compressibilité. Bonnet obligatoire ! Je prends également mon pantalon qui se dézippe en bermuda (très pratique pour les météos changeantes). Pour les pays nordiques, un pantalon imperméable peut être bienvenu…

 

Astuce: Pour ranger tout ça dans le sac et prendre le moins de place possible, j’ai trouvé un super produit pour réduire au maximum le volume des vêtements : les travel bags de CimAlp. Il s’agit de sacs (vendus par 4) permettant de faire le vide d’air à l’intérieur pour une compressibilité maximale. C’est absolument magique ! Là où c’est une vraie astuce utile, c’est que le tout se fait à la main (on amène rarement son aspirateur en voyage…) → vidéo démo

 

Sac à dos Quechua 70+10L à Hveragerdi en Islande

Les accessoires pas si accessoires que ça : 📎🕶📷✏️

● mon appareil photo (carte sd 32 Go)… évidemment !! + une sélection de matériel photo
● une lampe frontale
● un couvre-chef (de saison)
des lunettes de soleil (je suis quelqu’un de très sensible 😉 ).
Ses verres polarisants s’adaptent à la luminosité (de 2 à 4).
● une couverture de survie (des fois que…)
● un couteau suisse
● un saucisson (ça vire pas)
● un carnet pour croquer lors des longs voyages (cf : les carnets du Maroc d’Eugène Delacroix)
● mon téléphone (uniquement en cas de problème).
Coupure totale pendant les voyages !!
● Pour les bivouacs et autres itinérances, mon réchaud et ma popote. ♨

💧 Depuis peu, j’utilise également un filtre à eau qui permet de pouvoir dans n’importe quel cours d’eau ou flaques qui trainent car le système enlève 99,9999…% des bactéries et protozoaires. Si si, véridique ! Du coup, cela permet de soulager les dos et les cuisses du poids de l’eau emportée, à la condition évidemment de croiser des points d’eau. ➜ mon comparatif des différents systèmes.

 

Question d’hygiène… :

● une pierre d’alun (antibactérien et cicatrisante en cas de coupure)
● une serviette (ultra-légère et séchage rapide)
● « Des fois, y’a qu’une seule chose qui compte, qu’est plus important que tout » : du papier toilette !
(à mettre dans un sac plastique en attendant la prochaine poubelle : c’est toujours horrible de tomber sur un dépotoir à PQ en pleine nature)

Pour dormir : 💤

Appréciant être libre et réserver mon budget aux loisirs, je préfère dormir par mes propres moyens. Je prends mon sac de couchage et un matelas autogonflant pour un road-trip dans la voiture équipée (cf : Pays Basque) et ma tente si je voyage en bivouaquant (comme lors de mes 3 semaines en Islande).

 

3) Dans le sac à dos d’une fille en voyage ♀

Évidemment, dans l’idée, c’est plus ou moins la même chose que celui d’un garçon mais, évidemment toujours, une fille n’est pas un garçon et vice-versa. Il y a donc quelques différences qu’il est bon de relever.

  • Les vêtements : vous ne manquerez surement pas d’échanger quelques t-shirts contre des débardeurs et d’ajouter les brassières qui vont avec. Un legging pourrait également être bienvenu (pur le soir par exemple).
  • Pour l’hygiène au féminin : les mecs, c’est connu, c’est crade, les filles elles, apprécient de sentir bon. Du coup, prévoir un paquet de lingettes nettoyantes (visage, corps et zone intime). Une pochette avec vos tampons ou serviettes, juste le compte, pas de superflu, un rasoir pour les retouches lors des longs voyages. Des Nurofen ou Efferalgan à prendre sans eau, histoire de pas lui faire le coup de la migraine (des fois qu’il s’agissait du voyage où il compte vous demander votre main).

 

Si vous voyez d’autres choses à ne pas oublier en voyage, n’hésitez surtout pas à nous les dire dans les commentaires en bas !

Tous nos conseils et tests de matériel dans notre rubrique « matériel de voyage »

Vous pouvez nous aider ! 😀 Si vous pensez acheter un de ces articles (ou autre chose), merci grandement de passer par nos liens Amazon. Cela ne vous coûtera rien de plus, et nous, ça nous aidera à continuer l’aventure avec vous. Sinon, vous pouvez aussi cliquer sur une pub ! 😉 Dans les deux cas, merci pour le coup de pouce !

Les indispensables à mettre dans son sac à dos de voyage
4.9 (97.68%) 95 votes