Lecce, le joyau des Pouilles ou «la Florence Baroque»

Lecce, à l’extrême sud de l’Italie est un des plus beaux témoignages de l’architecture baroque. On flâne avec bonheur dans cette ville d’une élégance rare qui ressemble à un décor de théâtre ou d’opéra.

J’ai découvert Lecce  dans de très belles circonstances puisque c’était pour le mariage d’une amie à Tricase, village natal de Corrado, son mari. C’était l’occasion rêvée pour moi de passer mes vacances d’été sous ce soleil méditerranéen qui m’est si cher tout en découvrant les Pouilles, une région attachante et méconnue des touristes étrangers.

Lecce, baroque

De tous les trésors patrimoniaux des Pouilles, mon coup de cœur va assurément à Lecce, sorte de manifeste à ciel ouvert de l’étendue des extravagances décoratives offertes par l’architecture baroque.

Ce petit joyau plein d’élégance et de raffinement est une délectation pour les yeux. Chaque place, chaque bâtiment, chaque façade est l’occasion d’un plaisir rétinien qui peut durer des heures si vous prenez le temps d’examiner chaque détail.

Car une des caractéristique du Baroque et plus particulièrement du « Barocco Leccese » c’est le foisonnement de décors richement ouvragés rendu possible grâce à l’emploi de la « pietra leccese », un calcaire local si tendre qu’il offre un terrain de jeu idéal pour ces créateurs du baroque débordants de virtuosité et de créativité.

Ces architectes qui ont tous vécu au 17e Siècle, ont conféré à leur ville une unité remarquable que ce soit dans le style ou le matériau employés.

L’homogénéité est telle que lorsqu’on y flâne, on a l’impression d’évoluer dans un décor de théâtre, un IMMENSE décor de théâtre…

qui se déploie en un dédale de ruelles ponctuées d’innombrables églises (on en compte 23 dans le vieux-centre), de places et de palais plus ou moins grands et toujours ornementés. Cet effet décor de théâtre trouve son point d’orgue à la Piazza del Duomo, une place fermée sur chacun de ses côtés par un monument . Le tout forme un ensemble époustouflant de beauté.

lecce la baroque

 

L’église Santa Croce ou la quintescence du Baroque de Lecce

C’est à l’église Santa Croce que le « Barocco Leccese » trouve son expression la plus éclatante. Je me souviens avoir passé une bonne vingtaine de minutes devant la façade afin d’en explorer les moindres contours : colonnes, chapiteaux, rosaces, flammes, putti, bestiaire fantastique, figures humaines, j’ai tout passé en revue, pour le plus grand plaisir de mes yeux.

Cet édifice m’a tout simplement réconciliée avec le style baroque que j’associais à une surcharge décorative confinant au mauvais goût.

Ici c’est l’inverse qui se produit. Les architectes ont réussi la prouesse de rendre cette profusion de décors non seulement harmonieuse mais distrayante ! Car oui je me suis véritablement amusée à observer tous ces motifs, ces personnages parfois caricaturaux (le nègre avec son nez épaté et ses cheveux crépus) et ces animaux fabuleux.

Si je devais résumer mes impressions, je dirais que Lecce n’est que grâce et harmonie. Imaginez, même le soleil méditerranéen s’accorde parfaitement à l’ensemble ; il rehausse les reflets dorés de la « pietra leccese » et anime les façades d’un jeu subtil de clair-obscur.

D’autres églises remarquables à découvrir dans notre rubrique Trace La Culture !

Lecce santa croce

 

Des Gelati baroques

J’oubliais ! Les talents baroques ne s’expriment pas que dans l’architecture à Lecce. Un détour dans une des Gelateria de ville (je vous recommande le Caffé Alvino, piazza Sant’Oronzo) vous fera découvrir la version gourmande du génie baroque, avec des Gelatti qui débordent de générosité, de couleurs et de parfums.

Où Dormir à Lecce ?

J’avais réservé un B&B appelé IL GABBIANO BIANCO qui ne m’a pas laissé un souvenir impérissable mais qui avait le mérite d’être très bien situé, à 2 pas de la gare et du centre ville.

Montant de la chambre double en haute saison: 40€ (il y a 3 ans!)

Vous pouvez réserver sur www.bbplanet.fr, site dédié à la réservation de B&B en Italie uniquement.

ITALIE

découvrez tous nos articles italiens

Cet article vous a plu ?

Lecce, le joyau des Pouilles ou «la Florence Baroque»
1.8 (36.67%) 6 votes