La Havane insolite: lieux et moments

La Havane insolite: moments clés

Découvrir un trésor vintage : l’aéroport

L’arrivée à l’aéroport de la Havane à Cuba donne le ton. Un bâtiment d’une laideur toute soviétique vous accueille. Le hall intérieur brille par son style inesthétique et épuré, ou plutôt vide.

Seule distraction possible : deux écrans de tv hors du temps, totem vintage et symboles de l’anachronisme d’un pays dont le calendrier s’est arrêté aux années 50. Sur ces écrans sont diffusées en boucle les images d’une émission de variété datée qui fleure bon les stéréotypes : Salsa, déhanchées chaloupés et mulâtres ensorcelantes sont en rendez-vous.

Le trajet de nuit aéroport – Centro Habana

Arriver pour la 1er fois à La Havane, de nuit, c’est se heurter de plein fouet à la réalité des conditions de vie des cubains.

L’éclairage public étant déplorable voire inexistant à certains endroits, la traversée de la ville en taxi se fait dans l’obscurité, 1ere indicateur du niveau d’abandon dans lequel est laissé la ville et ses habitants.

Soudain, telle une apparition divine, deux visages gigantesques et irradiés de lumière surgissent de l’obscurité. Ce sont bien  deux dieux, ou plutôt deux héros divinisés : Le Che et Camilo Cienfuegos dont les portraits géants ornent deux façades de l’immense Plaza de la Révolucion…  A cuba l’image (et l’idéologie !) de la Révolution est toujours au bout ou au bord du chemin, incarné par un panneau de propagande.

Cinefuegos che guevara insolites à la havane - blog voyage trace ta route

 

La Havane insolite : lieux

Boire un verre au 34e étage de l’immeuble Fosca

Vue sur La Havane - Cuba

La Torre ou comment se retrouver en l’espace de quelques secondes à 125 m de hauteur avec La Havane à ses pieds et les vautours à ses côtés.
Trois occupations  vous attendent là haut:

  1. Profiter du réconfort d’une bonne bière ou d’un mojito après des heures de marche dans la chaleur et le tumulte de la capitale cubaine
  2. Longer les immenses baies vitrées qui plongent directement sur le vide et…profiter de la vue, tout simplement.
  3. Observer le vol des urubus à tête rouge qui rasent les vitres de la Torre. Ils nous donneraient presque l’illusion de pouvoir toucher le ciel et caresser leurs ailes.

info pratique

l’entrée est très discrète et donc pas forcément simple à trouver. Une fois sorti de l’ascenseur vous pouvez opter soit pour le bar à gauche soit pour le restaurant à droite. Prix des consommations tout à fait corrects.

 

 

Balade au cimetière de Cristophe Colomb

cimetiere Colon Cuba

Ici tout est monumental, de la porte d’entrée en passant par les avenues qui cadrillent le site ou les mausolées eux-mêmes. Vous ne serez pas décus du voyage dans ce musée de la mort à ciel ouvert.

 

Les styles artistiques rivalisent souvent de mauvais goût : sculptures kitsch, pyramides, tombeaux au style pompeux, temples grecs… on en vient même à se demander ce qui a primé dans l’édification de ces œuvres extravagantes : honorer un défunt ou en mettre plein les yeux ?
Un conseil: n’hésitez pas à vous perdre dans les allées secondaires du cimetière. C’est là que vous découvrirez une facette plus modeste et raffinée de l’art funéraire cubain.

info pratique

Ouvert tous les jours - entrée 5 CUC – trajet en taxi depuis Centro Habana : 3 CUC maxi

 

Autres photos du cimetière Colomb et du panorama depuis la Torre:

 

La Havane insolite: lieux et moments
4.8 (96.67%) 6 votes

Etiquettes