Week-end à Dublin, on fait quoi ?

Une envie, un week-end, une destination… tient et si on s’envolait pour Dublin pour un petit séjour express ?! Vous avez 2 jours, 2 nuits devant vous ; suivez l’article, j’optimise votre temps ! On a bu de la Guinness, on a bien mangé, on a vu une comédie musicale, on a mangé des donuts, on a bu du whiskey, on a admiré l’architecture irlandaise et on a un peu compris l’ambiance catholique / guerre d’indépendance / buveur de whiskey de la région… Bref, on est allés à Dublin.

Déjà juste en vous baladant le nez en l’air, le dépaysement est total : briques rouges, devantures vintages, signalétiques en anglais et en irlandais… Ci-dessous un aperçu des monuments, architectures de pont, marché à voir à Dublin. Le tour de Dublin se fait assez vite ; et comme toujours cela dépend de vos envies et affinités à la base. Retrouvez toutes nos adresses où boire et manger à Dublin.

 

1) LES MONUMENTS À VOIR

L’architecture tant des résidences que des bâtiments officiels ou religieux est fidèle à l’image que je m’en faisais. Grandes bâtisses de pierre, imposantes et un rien austères ; mais qui donnent à la ville son côté « solide » et « imprenable ». J’aime toujours voir les églises et cathédrales quand je voyage. J’aime y entrer et y faire bruler un cierge, de cette manière je contribue à ma manière à garder l’établissement en bon état. En revanche il est rare que je paie pour la visiter, à tort, je le sais bien. Donc pour les 3 monuments ci dessous, je me suis contentée des vues extérieures.

➤ La Cathédrale Christ Church

Elle est la plus ancienne des deux cathédrales de la ville (bien que toutes deux datent du Moyen Âge ), la deuxième étant la cathédrale Saint-Patrick. Elle est IMMENSE et IMPOSANTE… Aujourd’hui elle peut être utilisée à la location pour organisation d’événement ; elle a été utilisée de nombreuses fois pour le tournage de la série « The Tudors ». Si vous choisissez le tour avec un guide, mieux vaut réserver à l’avance.

 

➤ La Cathédrale Saint Patrick

Il s’agit d’un bâtiment médiéval à l’origine. Cependant, elle fut entièrement reconstruite, il ne reste donc rien des bâtiments d’origine. Les origines de la cathédrale remontent au Ve siècle. Les Normands la remplacèrent par une construction en pierre en 1191 et le bâtiment que l’on voit aujourd’hui date du XIIIe siècle excepté la tour ouest reconstruite par l’archevêque Minot en 1370 à la suite d’un incendie, ainsi que la flèche qui date de 1749.

Je vous conseille d’arriver par la rue de derrière le Saint Patrick Close ; petite ruelle au calme et qui vous donne l’impression l’espace d’une minute d’être en campagne. Et vous y découvrirez la statue de Sir Benjamin Lee Guinness ! C’est grâce à lui si la Cathédrale est encore la aujourd’hui. Il aurait payé de ses propres deniers une partie de la restauration de la Cathédrale. Et oui le nom n’est pas juste un hasard il fait bien partie de la famille Guinness et est l’un des fils qui a justement fait grandir la brasserie Guinness dans les années 1800.

 

➤ Dublin Castle & Trinity College of Dublin

Juste à côté de la Christ Church Cathedral vous trouverez le Dublin Castle. Une imposante construction en plein cœur de Dublin. Le château cessa d’être utilisé par le gouvernement en 1922, quand l’Irlande devint un État indépendant. Pendant quelques temps, il servit de cour de justice, puisque Four Courts avait été détruit en 1922. Quand la cour de justice changea de siège, le château fut alors utilisé pour des cérémonies. Les investitures des présidents ont toutes eu lieu au château à partir de 1945, la dernière le 11 novembre 2011 pour Michael D. Higgins. Le château est une attraction touristique et, après avoir été rénové, il est désormais utilisé comme centre de conférence. Nous n’avons pas pris le temps de le visiter mais toutes les informations se trouvent sur leur site.

Autre suggestion de mon hôtel, et incontournable de la visite à Dublin, la bibliothèque du collège de la Sainte Trinité. J’aurais adoré y aller, mais le timing ne nous l’a pas permis. Il parait que la bibliothèque vaut vraiment le détour, en mode bibliothèque de Poudlard (Harry Potter). Vous ne pouvez pas le rater le Spire. En plein cœur des rues commerçantes de Henry Street et O’Connell Street, vous verrez de loin apparaitre cette grande colonne. Construite pour redonner une allure « moderne » et design à ce quartier commerçant. Elle interroge surtout le regard.

 

2) LES PONTS DE DUBLIN

Dès l’arrivée en bus, ce qui frappe à Dublin ce sont les divers ponts qui enjambent la Liffey. Quelques uns en particuliers sont vraiment impressionnants. Un site web est même dédié à ces fameux ponts de la ville. Deux d’entre eux m’ont particulièrement frappé. Le Samuel Beckett Bridge réalisé par Santiago Calatrava en 2009. Juste à côté du pont vous voyez le centre de convention de Dublin, sa construction moderne saute également aux yeux. Dans une ville faîte de pierre et de brique, ce tube en verre attire les regards.

 

Plus ancien et plus classique, Ha’Penny bridge qui a été rénové en 2001. Il donne un air romantique à l’enjambement de la Liffey. Quelques cadenas d’amoureux viennent le décorer.

3) LES BRASSERIES ET DISTILLERIES DE DUBLIN

Un INCONTOURNABLE à Dublin ! choisissez votre camp : Bière, Whiskey ou les deux 😉 Nous, nous sommes Team Whiskey. En grand classique j’ai voulu tester la distillerie Jameson, mais il se trouve qu’elle était en rénovation jusqu’au mois de mars 2017. Et finalement c’était un mal pour un bien, car j’ai trouvé la distillerie Teeling : très belle histoire de famille déchue du whiskey et qui revient sur le devant de la scène. La distillerie de Teeling Whiskey se trouve dans le quartier de NewMarket. Soit le quartier historique des distillerie de whiskey. Elle a ouvert seulement depuis 1 an. Ils vous raconteront mieux que moi l’histoire, mais je vous recommande chaudement de visiter cette distillerie (et de réserver votre venue avant !). Ils ont l’énergie, le service, l’enthousiasme des jeunes passionnés. Merci à notre guide Nicolas qui a su nous transmettre sa passion lors de la visite puis de la dégustation. Pour la team bière, c’est indéniablement à la Guinness Storehouse qu’il faut aller.

4) ALLER AU BORD GAIS THEATER

En me renseignant sur les restaurants, j’ai remarqué qu’ils proposaient tous des menus avant ou après théatre. J’en ai donc conclu que l’art de vivre à la locale à Dublin c’était une pièce de théatre suivi d’un restaurant ! Renseignez vous. De notre côté, nous avons eu la chance de voir West Side Story au Bord Gais Theatre. Un grand moment !

 

5) SE BALADER DANS LES QUARTIERS DE DUBLIN

➤ Le Temple Bar

On a un peu du mal à comprendre ce qu’est Temple Bar au début.. une rue, un bar, un quartier… ? Au final, c’est plus un quartier autour duquel vous trouverez pas mal de pubs, et même de petites adresses de restaurants de classiques à tendances.

 

➤ Moore Street

C’est dans cette rue que vous trouverez un marché alimentaire extérieur, ouvert tous les jours le matin.

 

➤ Henry Street, O’Connell Street & King Street

Ces trois rues sont les rues commerçantes de Dublin. Henry street et O’Connell Street se trouvent sur la rive gauche de Dublin. King Street, quant à elle, est sur la rive droite. Vous y trouverez entre autres un The Rolling Donut 🙂 MIAM ! Prenez le temps de vous baladez un peu partout à pieds et vous pourrez tomber sur quelques fresques murales, et autres citations assez sympa réparties dans tout Dublin.

 

➤ Vestige d’une période noire

Au croisement des rues Essex et Exchange dans le quartier de Temple Bar, vous trouverez un bâtiment incendié, entouré de panneaux jaunes. Il s’agit d’un ancien orphelinat, centre pour filles-mère. Durant les années de 1920 à 1960, accoucher d’un enfant hors mariage était l’une des pires choses qu’une femme pouvait faire. Les morts d’enfant parfois très jeunes étaient donc fréquentes. Le bâtiment est aujourd’hui entouré de panneaux jaunes « SOMEBODY’S CHILD » avec les noms et ages des bébés morts dans cet orphelinat et dans d’autres en Irlande. Un souvenir pour ne pas oublier. Ce n’est que très récemment que le bâtiment a été incendié.

Honnêtement, j’ai adoré cette visite de Dublin ! Il faut dire que la capitale irlandaise fait clairement partie de ces villes « à vivre ». C’est en début de soirée que l’âme de la ville se fait le plus sentir, les pub, l’ambiance, les restaurants, les lumières sur les pavés et les bâtiments de briques, le reflet des lumières dans la Lifley… Magique !

🇮🇪 Retrouvez tous nos articles sur DUBLIN & L’IRLANDE 🇮🇪




Etiquettes