DUBLIN : 5 jours de visite sans modération

Quai Nord à Dublin - Blog Voyage Trace Ta Route

Entre les pubs, les visites, les sorties hors de la ville et les matchs de sports gaéliques, une escapade de cinq jours pour visiter Dublin est idéale pour trouver le bon équilibre entre Fête et Culture. La taille idéale de la capitale irlandaise permet de découvrir la ville à pied et n’emprunter les transports que pour se rendre à l’extérieur. Voici nos bons plans, itinéraires de balades et incontournables pour ne rien manquer de Dublin.

J1 : Nord du Grand Canal de Dublin et Temple Bar

Pour vos premiers pas d’une visite de Dublin : direction la rive droite du Grand Canal via O’Connells, pour une petite balade culturelle. En plein milieu de cette grande artère trône The Spire, une énorme aiguille de 120 mètres de haut construite sur l’emplacement d’un ancien monument à la gloire de l’Angleterre et qui m’a servi de point de repère quand j’étais paumé.

 

En remontant O’Connells se trouve le Garden of Remembrance à Parnell Square, un paisible jardin érigé en l’honneur des victimes de la guerre d’indépendance, ainsi que le Dublin Writers Museum et le Musée d’Art Moderne de Dublin (Hugh Lane Gallery) : trois lieux de visite incontournables à Dublin pour en apprendre plus sur l’histoire du pays, sur la ville et ses artistes.

 

Ensuite, pour une bouffée d’air frais rendez-vous sur le Quay North Wall, pour une promenade toute tranquille au bord du Grand Canal en visitant le Jeanie Johnston Tall Ship (bateau musée retraçant l’histoire de la famine et de l’immigration en Irlande), avant de terminer la balade par Trinity College, l’université de la ville. Vous pourrez déambuler à travers les bâtiments de l’université en suivant les pas d’écrivains célèbres (Oscar Wilde, Samuel Beckett, James Joyce…) et si le cœur vous en dit, allez défier des irlandais au rugby sur l’une des pelouses de l’université.

 

La récompense en fin de journée : le Temple Bar ! Le quartier de la fête à Dublin. Dans la rue principale (Fleet Street) sur un peu plus d’un kilomètre, il y a environ un pub ou un restaurant tous les 10 mètres. C’est véritablement le cœur de la vie nocturne et l’endroit où terminer toutes vos journées de visite de Dublin (autour d’une bière dans un pub à écouter des groupes de musique locaux). Retrouvez toutes nos adresses où boire, manger et dormir à Dublin

 

J2 : du Dublin sacré au profane

Pour débuter la journée, rien de tel que de traverser les rues pavées qui vous amèneront à Saint Stephen Green. Un grand parc, à l’échelle de Dublin, où les habitants viennent faire leur jogging, marcher, donner à manger aux canards ou se rouler des pelles sur les bancs à l’abris des arbres. Une petite balade bucolique s’offre à vous, à l’abris des grands arbres et aux sons des cancanement des pensionnaires du parc.

 

Au sortir de cette petite parenthèse, je vous conseille de vous rendre vers la Cathédrale Saint Patrick, un des joyaux architecturaux de Dublin (une des belles églises comme l’on aime sur Trace ta Route). Les boiseries, les vitraux et les statues témoignent du riche passé de cette cathédrale qui fut construite au XIIème siècle.

 

Votre quête et visite du Dublin spirituel se poursuit sur la South Patrick Lane qui remonte vers la Christ Church Cathedral et la magnifique Saint Audoen’s Church. Cette dernière est construite tel un petit château fort qui aurait été érigé au milieu de la ville.

 

C’est en descendant la Thomas Street West que vous glisserez doucement du sacré au profane : c’est la route qui vous mène droit vers la Guinness Storehouse. Pour la modique somme de 18€ par personne (oui, ça pique un peu sur le moment), vous pourrez la visiter. Attention, ne vous attendez pas à visiter l’usine de production, il s’agit d’un musée (très bien conçu) qui retrace l’histoire de la Guinness et ses processus de production.

Au cours de la visite : cours d’œnologie et dégustation d’une pinte tout en haut de la tour de l’usine avec une vue imprenable à 360° sur Dublin. Rien que pour ce moment, la visite vaut le coup. Et puis, aller à Dublin sans visiter la Guinness Storehouse ? That’s impossible !

 

Pour les accrocs aux boissons du cru local, en traversant le Grand Canal et en remontant le Wolfe Tone Quay, la Old Jameson Distillery n’attend que vous pour une visite et une dégustation de Irish Whiskey.

Avant de retourner vers le sud de Dublin, un petit détour par Phoenix Park et Oaxmentown s’impose. Vous n’êtes plus dans le côté « posh » mais dans un Dublin plus populaire et attachant : des petites maisons de briques s’alignent à perte de vue donnant un charme fou à ce quartier, qui est un des plus anciens de la ville. Dans un dernier effort, il est possible d’atteindre le Dublin Castle en repassant le Grand Canal (avant de finir la journée dans Temple Bar bien sûr : le Saint Graal du marcheur à Dublin).




J3 & J4 : direction Glendalough, Howth & Malahide

Au matin du troisième jour, on s’embarque dans un bus de Saint Kevins Service direction Glendalough. Il faut prendre le Glendalough Bus qui part et vous ramène sur Dawson Street. Selon les saisons les rotations quotidiennes évoluent, mais le bus fait l’aller-retour dans la journée.

Glendalough est situé dans le Parc Naturel des Wicklow Mountains, un must pour une visite des alentours de Dublin. Il s’agit d’une très ancienne abbaye perdue au milieu de deux lacs et d’une nature luxuriante verte émeraude d’où partent de nombreux sentiers de randonnées à travers les montagnes. Donc si le coeur vous en dit, vous pourrez même faire des randonnées de plusieurs jours dans le magnifique parc des Wicklow Mountains. Le Visitor Centre offre des plans des randonnées et en plus les sentiers sont balisés d’une signalisation très claire qui vous indiquera les différents parcours de treks, c’est très facile. Il y en a pour tous types de marcheurs : des balades d’une heure au trek sur plusieurs jours, Glendalough est le point de rendez-vous des marcheurs aguerris ou de simples promeneurs qui viennent voir l’abbaye, les lacs, le cimetière celtique ou bien se baigner (si si c’est possible, mais l’eau est froide).

 

À 1h30 de Dublin (les bus font l’aller-retour dans la journée pour 20€) c’est une étape absolument incontournable en immersion en pleine nature au milieu de la forêt, des cascades et des ruines. Pour ma part, comme j’ai fait l’aller-retour dans la journée, j’ai choisi de faire plusieurs petites randonnées (d’environ 2kms chacune) afin de profiter au maximum des nombreuses richesses de Glendalough.

 

Quoi de mieux que d’aller prendre l’air du grand large pour son quatrième jour de visite à Dublin ? À environ 30 minutes de train se trouve Howth, un village de pêcheur construit sur une presqu’île aux falaises abruptes et verdoyantes. Pour vous rendre à Howth ou Malahide, un seul moyen de transport le DART (« le RER local ») pour environ 3,50 € le trajet. Les trains sont réguliers et partent depuis Connolly Station (se rendre sur la Plateform 7), non loin de The Spire.

 

C’est un endroit très paisible, on y vient pour y apprécier un plateau de fruits de mer ou bien pour faire le tour de la presqu’île à pied en empruntant les chemins à flan de falaises offrant une vue imprenable sur la mer, un moment magique (attention, les chemins sont escarpés).

Pour finir cette quatrième journée, une visite du château de Malahide et de ses jardins s’impose. Sur les nombreuses pelouses autour du château c’est l’endroit idéal pour s’initier aux sports gaéliques ou bien piquer un petit roupillon tellement c’est paisible.

J5 : Stadiums & shopping pour un dernier jour de Dublin

Il est arrivé le dernier jour à Dublin, le moment de repartir. Avant de décoller, si vous avez le temps, allez visiter l’un des deux stades de Dublin : soit l’ Aviva Stadium , temple du rugby irlandais avec ses 51 700 places, ou bien le Croke Park (82 300 places assises) où ont lieu tous les matchs des sports gaéliques (hurling ou football gaélique).

 

Un dernier musée dédié au sport avant de retourner dans le centre de Dublin vers Graffton Street et toutes les rues entre Temple Bar et Saint Stephen Green pour profiter d’un dernier moment de shopping, une dernière pinte et prendre le vol retour.




🇮🇪 RETROUVEZ TOUS NOS ARTICLES SUR DUBLIN & L’IRLANDE 🇮🇪



DUBLIN : 5 jours de visite sans modération
5 (100%) 28 votes

Etiquettes