Test : Veste Gore-Tex EIDER COMMODORE Active, une alliée taillée pour le ski

Test veste Gore-Tex Eider Commodore Jacket review (noir)

La Commodore active de Eider est une veste de randonnée et sports d’hiver, emblématique de la marque « canard » depuis de nombreuses années, conçue pour ceux qui cherchent une couche imperméable et légère. Après quelques tests en conditions hivernales et printanières, je vous donne mon avis.

Description technique

Composition : Gore-Tex Active stretch
Poids : 490 g (en taille M)
Nombre de poches : 4 (3 extérieures, 1 intérieure)

Serrage : cordon en bas de la veste + poignets + capuche
Imperméabilité : 23.000 mm sur le site Eider, 28/30.000 sur d’autres.
● Respirabilité : ret < 3 m²Pa/W

Test de la Veste EIDER COMMODORE ACTIVE

Le Gore-Tex : résistant, imperméable et respirant

Le tissu Gore-Tex®, c’est LE tissu pour les sports de montagne ! Cette technologie (ou variante chez certaines marques) a envahi tous les modèles de vêtements (veste, pantalon, chaussures, gants…) tellement elle a été LA solution au problème « imperméable mais respirant, tout en étant résistant à l’abrasion » (frottements contre les parois rocheuses notamment). En gros, les membranes laminées en polytétrafluoroéthylène (à vos souhaits !) sont tissées de manière assez fine pour éviter que les gouttes rentrent mais suffisamment large pour permettre à la vapeur d’eau d’être évacuée (vidéo). C’est un élément déterminant pour être bien isolé en montagne car quand on est en effort, on peut vite avoir la sensation de cuire à l’étouffée et prendre un gros coup de froid sur une transpiration qui aura été mal régulée.

 

D’un point de vue purement technico-technique, l’imperméabilité est indiquée de 23.000 mm sur le site de Eider (28.000/30.000 mm sur d’autres…) ce qui est dans tous les cas laaargement suffisant sous la pluie (d’autant que les coutures sont thermo-soudées avec un film étanche par dessus) mais pas pour nager avec les dauphins. La respirabilité est inférieure à 3 m²Pa/W ce qui la classe dans les très respirantes (de 1 à 25 et au-delà… dirait Buzz ; plus l’indice est bas, plus le vêtement est respirant). Le Gore-Tex® est également ce qui fait se fait de mieux sur le marché contre l’abrasion et les déchirures. En gros, une bonne Gore-Tex se garde largement plus de 10 ans !




À porter et utiliser

On pourrait se dire « bof, à ce prix là, elles sont forcément toutes bien et je vais prendre celle qui va le mieux avec mon pantalon ». Hé bien pas tout à fait… C’est comme pour les voitures (ou les matches éliminatoires de la Ligue des Champions), à ce niveau là, ce sont pas les petits détails qui font la différence ! Et là pour le coup, la veste Eider Commodore active m’a convaincu. Quand je l’ai enfilée, elle m’allait déjà comme un gant : coupe cintrée mais pas du tout serrée, les coudes sont préformés, les manches suffisamment longues sans l’être trop et la capuche idem (taille S pour 1,74m). Le tissu est léger et flexible sans trop faire ce désagréable bruit d’une Gore-Tex quand on la froisse. La fermeture zip YKK® glisse super bien et la large bande évite qu’un bout de polaire ou de doudoune vienne se coincer.

 

Quand on skie, on apprécie d’avoir une veste qui descend assez bas dans le dos (mais sans non plus faire « jupon à maman »). Le premier petit détail qualitatif est le bas de veste (j’ai choisi la veste en noir pour la discrétion esthétique de cette partie) plus souple et muni d’un cordon de serrage et de deux bandes de silicone adhérantes (comme des bas). Elles maintiennent efficacement la veste en l’empêchant de remonter jusqu’au bas du dos. De plus, avec l’extensibilité du tissu, on a une grande liberté de mouvement et ça n’a jamais bougé ni en montée, ni en descente même avec un sac sur le dos. Fini donc l’air froid qui vient vous glacer les reins ou la neige qui vient s’y glisser en cas de chute. Les manches se serrent avec deux scratches velcro pour protéger les poignets. On est bien isolé !

 

Souvent problématique, la capuche… Trop grande, trop petite, trop courte, tombante etc… Ici, c’est un des points qui m’a particulièrement séduit sur la Commodore. En gros… elle est parfaite ! Si si, je vous promets. Suffisamment grande pour accepter un casque mais sans nager ou avoir une tête d’ampoule quand on en a pas. Un cordon de serrage à l’arrière (avec une petite aération) permet de resserrer l’ensemble, de même que deux autres de chaque côté à l’avant, au niveau des joues, avec un passant pour pas se les prendre dans les yeux en pleine descente : bien vu le détail super-pratique (et un peu esthétique) ! Le col est large pour pouvoir tourner la tête sans être pris à la gorge et que le menton frotte en permanence. La partie casquette est grande et met généreusement à l’abri de la pluie. Sa forme est adaptable avec une tige flexible à l’intérieur. Tout ça fait que l’ensemble de la capuche est très ergonomique en s’adaptant à souhait.

 

Concernant les poches, on a tout ce qui est nécessaire et même plus. À l’extérieur, la veste Commodore n’a pas réellement de poches pour les mains (vous les mettrez dans celles de votre pantalon ; rares sont les skieurs en slip non-anglophones !) mais est dotée de 2 profondes poches pectorales qu’on fouille main opposée (main gauche dans poche droite et inversement) et une petite sur l’avant-gauche pour le forfait. Les designers de veste Eider ont pensé au petit détail qui séduira les plus djeun’s et/ou mélomanes avec une poche intérieure pour ses effets personnels (clés, portefeuille…) avec un compartiment pour loger son mp3 et un trou pour passer les écouteurs tout en laissant le zip bien fermé. Côté droit, pas de poche et un leitmotiv de jouissance « Look good, feel good‘ » ! Pour habitude, j’ai tout d’abord regretté le fait qu’il n’y ait qu’une seule (et petite) poche à l’intérieur. Mais à l’usage, j’ai mieux saisi l’idée : le parti pris, je crois, a été de rendre accessible le maximum de choses depuis l’extérieur pour ne pas avoir à se découvrir quand il y a du vent ou la pluie. Et en fin de compte, c’est plus que bien pensé !

 

Pour quelle utilisation ?

La veste Eider Commodore active est adaptée pour tous les sports outdoor et sera très pratique lors des randonnées estivales (ne serait-ce que pour son effet coupe-vent qui sera apprécié aux sommets toujours plus ou moins venteux) et des treks où le temps peut vite changer en montagne et on est bien content d’avoir une veste imperméable lors d’averses ou même par temps humide (ex : Islande). De toutes façons, je conseille de toujours avoir une veste dans son sac à dos. Du fait de la respirabilité et la solidité du Gore-Tex, elle est également conçue pour des pratiques plus dynamiques et engagées (ex : alpinisme). Je l’ai testée en ski de randonnée et elle était parfaite pour m’isoler de l’air frais du petit matin sans pour autant cuire à l’étouffée lors de la montée (idem avec le vent au sommet et lors de la descente). D’ailleurs, quand ça a commencé à chauffer avec l’effort de la montée et le soleil qui est apparu, j’ai apprécié les deux ouvertures latérales pour ventiler. Généralement, le zip est toujours un peu galère à aller chercher sous les aisselles (surtout avec ses gants !) mais là, elles sont davantage accessibles car placées un peu plus près des pectoraux. Je regrette toutefois qu’elles ne soient pas encore plus grandes. Pour finir, avec tous ses réglages, je dirais que la veste Commodore Eider s’adapte à toutes les pratiques et à toutes les conditions.

MON VERDICT

J’aime

● l’ergonomie de la capuche
● la tenue du bas de veste

 

● la coupe cintrée et stretch
● les ouvertures latérales accessibles

À améliorer

● les ouvertures latérales pourraient être plus grandes pour aérer en plein

Eider tient sa promesse avec cette veste Commodore active. Au-delà du Gore-Tex qui lui assure toutes ses vertus, elle est parfaitement taillée et bien pensée pour les sports de montagne. Tous ses détails (poches, bandes silicone, capuche…) sont particulièrement efficaces lors de la pratique outdoor.

Toutes nos topos montagne dans notre rubrique Trace Les Cimes△△ ainsi que tous nos tests matériels. ✓

Vous pouvez nous aider ! 😀 Si vous pensez acheter une veste gore-tex (ou autre chose), merci grandement de passer par notre lien vers Amazon. Cela ne vous coûtera rien de plus, et nous, ça nous aidera à continuer l’aventure avec vous. Merci pour le coup de pouce ! 😉




Test : Veste Gore-Tex EIDER COMMODORE Active, une alliée taillée pour le ski
5 (100%) 20 votes