Test : OSPREY HIKELITE 26, le sac à dos parfait pour une rando à la journée ?

Test Sac à dos Osprey Hikelite 26 backpack review randonnée hike hiking

Dans toute ma garde-robe, il me manquait un sac à dos pour une randonnée à la journée mais où je pourrai quand-même mettre quelques affaires (vêtements, matos photo…). C’est ainsi que s’est porté mon choix pour le Osprey Hikelite 26, du fait de son relatif petit volume et de ma fidélité pour la marque. Malgré cela, je vais quand-même vous faire un test objectif.

Description technique

poids : 0.7 kg
dimensions : 48 cm de longueur x 28 x 28 cm

volume : 26 litres (existe aussi en 18 et 32 L)
taille : unique






Test du sac à dos Osprey HIKELITE 26

Portage

La première des choses qui m’a marqué quand j’ai saisi le sac à dos Hikelite est sa légèreté (730 grammes). Alors oui, certes, je l’avais choisi pour ça, mais vraiment, c’est bluffant. Ensuite, porté sur soi, on apprécie fortement le confort des bretelles, une mousse insérée dans une maille respirante. Pour parfaire le tout, le sac à dos est structuré par une armature métallique très légère qui l’empêche de s’affaisser et reporte le poids sur les hanches. Pour ajuster ensuite sur le corps, on retrouve une sangle abdominale et une pectorale amovible verticalement (le truc noir à droite n’a rien à voir avec le sac, il s’agit de mon clip Capture Camera pour accrocher mon appareil photo). Deux autres sur les bretelles permettent de bien plaquer le haut du sac à dos sur les épaules.

 

En randonnée estivale, lorsqu’il fait bien bien chaud, on transpire beaucoup. Et, à l’instar de son modèle Exos, Osprey a ingénieusement équipé son modèle Hikelite d’un filet dorsal. Ce système, appelé AirSpeed™, offre une grande capacité d’aération (maintenant un espace ventilé entre le sac et le dos) ainsi qu’un grand confort (la maille tendue comme un trampoline s’adapte à la forme du corps, sans appuyer).

Accessoirisation

Si Osprey a réussi à faire un sac à dos léger, la marque, fidèle à son exigence de qualité, n’a pas pour autant délaissé la technicité. La toile en nylon 100D Mini Diamond Shadow apparait très résistante à l’abrasion et aux accrocs éventuels. Sur l’extérieur du sac, on retrouve une multitude de détails utiles : un sifflet sur la lanière pectorale, quatre sangles de chaque côté pour comprimer le sac en haut et en bas quand il n’est pas plein, deux boucles porte-bâtons (mais je ne me sers quasiment jamais de ces systèmes donc regardez la vidéo pour plus de détails), une housse imperméable dans sa poche zippée en bas… Au niveau des poches, le sac à dos Hikelite 26 est équipé d’une poche avant fourre-tout (pour placer un coupe-vent par exemple) et deux grands filets latéraux extensibles (pour une bouteille d’eau d’un litre, une carte IGN, un trépied, des biscuits ou un sac de graines…).

 

Sur la partie haute, il y a également une relativement “poche anti-égratignure” pour y ranger ses lunettes, son smartphone, son appareil photo compact. À l’intérieur, on trouve également une autre micro-poche avec un clip pour y loger ses clés. Cela dit, j’émets quelques réserves : l’idée de placer son trousseau métallique exactement dans le même emplacement que ses verres me laisse un peu dubitatif. D’autant que ce dernier n’est non plus très grand et ne se ferme pas pour un zip ou un scratch. En fait, peut-être aurait-il fallu faire une autre poche à l’intérieur pour les clés et le portefeuille comme sur le Kamber. Autre petite remarque, cette poche, seulement cousue sur le haut, a tendance à se balancer à l’intérieur lorsque le sac à dos n’est pas plein. Cela peut-être mériterait quelques points de fixations supplémentaires. Bon là, après, je chipote un peu, fallait bien trouver un truc à redire…

Espace intérieur

Une grande fermeture double-zip s’ouvre sur les trois quarts du sac (2/3 de la hauteur), ce qui très pratique pour rentrer, sortir, chercher des affaires. Le volume intérieur de 26 litres est intégralement ouvert pour y placer tout son contenu pour une randonnée à la journée (je peux embarquer une veste, un casse-croûte et un peu de matos photo dont mon gros télé-objectif, éventuellement un casque). Pour les randonneurs plus minimalistes, le modèle 18 litres conviendra totalement. Un emplacement interne est toutefois spécifiquement réservé pour accueillir une poche à eau (jusqu’à 3 litres). Le tuyau sort ensuite par un trou et peut se fixer sur les passants des bretelles, du côté que vous préférez.

MON VERDICT

J’aime

● la légèreté
● le filet dorsal

 

● le confort de portage
● la housse de pluie incluse

À améliorer

● la poche anti-égratignure
(balancement + séparation clés/lunettes)

❤️ Je suis très satisfait de mon sac à dos Osprey Hikelite 26 ! Léger et très confortable, il est en plus très fonctionnel avec tout ce qu’il faut pour ajuster et ranger. Il est dorénavant mon compagnon pour mes sorties à la journée, notamment en été quand la chaleur nécessite une aération accrue.

 

Toutes nos randonnées dans notre rubrique montagne Trace Les Cimes△△ ainsi que tous nos tests matériels

Ce blog est complètement gratuit mais vous pouvez nous aider ! 😀 Si vous pensez acheter un sac à dos de randonnée (ou autre chose), merci grandement de passer par nos liens vers AMAZON ou EKOSPORT ou ALPINISTE. Cela ne vous coûtera rien de plus, et nous, ça nous aidera à continuer l’aventure avec vous. Merci pour le coup de pouce ! 😉