Test : OSPREY ATMOS AG LT 50, sac à dos allégé pour les treks

Test Sac à dos Osprey Atmos AG LT 50 Backpack Review Randonnée Montagne Nature Outdoor Hike Mountain Hiking Trekking - Lac de Tardevant Chaine des Aravis Haute-Savoie Alpes France French Alps Lake Lansdcape

Fort du succès de l’ainé, Osprey en a développé une version plus légère avec leAtmos AG LT 50 et 65 pour les randonneurs comptant les grammes en trek (j’en fais partie). Le pari est toujours risqué puisqu’il faut bien « tailler dans l’gras » et donc enlever quelque chose… Sacrifice regrettable ou équilibre trouvé ? Je vous présente mon expérience et partage mon avis.

 

Description technique

poids : 1,8 kg (taille M)
dimensions : 88 cm de longueur x 35 x 30 cm

volume : 50 litres (existe aussi en 65 L + modèle féminin Aura AG LT )
taille : S/M ou L/XL (à définir avec l’appli Osprey)

Pour votre matériel outdoor (équipement, accessoires, vêtements…), je vous recommande EKOSPORT (promos permanentes !) ✅

 

Test du sac à dos Osprey ATMOS AG LT 50

La conception

Avec l’Atmos AG LT 50, Osprey a élaboré un sac à dos pour les treks et bivouacs. 50 ou 65 litres, chacun choisira selon son projet et ce qu’il a envie de porter. Toujours est-il que, dans les deux cas, le volume offre une grande possibilité de remplissage (cf : voir plus bas les conséquences sur le confort de portage). Par exemple, parmi les différents tests effectués, celui de rando-vol bivouac dans le Beaufortain où j’ai pu placer à l’intérieur ma voile mono-surface de parapente, mon sac de couchage, mon réchaud et des lyophilisés ainsi qu’un sac avec quelques vêtements. La toile en nylon alvéolé 210D, très résistante, a été conçue avec des tissus recyclés approuvés Bluesign® et certifiés GRS, avec revêtement DWR sans PFC/PFAS. Par ailleurs, je vous avoue avoir eu un coup de cœur pour la couleur du sac, tout en nuances de vert olive.

voir la vie en camaïeu de vert dans les Aravis

Du côté des petits détails qui ne sont pas essentiels mais qui font tout de même souvent la différence, le sac à dos Osprey Atmos AG LT n’est pas en reste question accessoirisation. Classiquement, un (très grand) filet extensible pour ranger les éléments qu’on souhaite garder à porter de main (une carte IGN, une veste, un chapeau…) ainsi que deux autres filets latéraux pour placer une gourde, ranger ses bâtons de randonnée… Des sangles latérales permettent de fixer les éléments et compacter l’ensemble. Osprey a aussi doté son sac Atmos AG LT de deux boucles porte-piolet et de deux sangles à clip à l’arrière pour attacher la tente à l’extérieur (unique moyen de faire tenir le sac à la verticale, regrettable mais pas non plus si important).

 

Au niveau de la ceinture, deux petites poches, assez grandes pour placer son smartphone. Comme la plupart du temps chez Osprey, une sangle pectorale dotée d’un sifflet. Enfin, une rain-cover (housse imperméable) est fournie avec le sac à dos (rangée dans une poche inférieure zippée) pour le protéger de la pluie et de l’humidité nocturne lors des bivouacs. S’il ne dispose pas d’ouverture spécifique en bas pour sortir son duvet (on trouve très souvent ça dans le sac à dos de trek), ni compartiment spécifique pour le séparer, j’ai particulièrement gouté la grande ouverture zippée de 40 cm à disposition sur le côté gauche et qui permet d’aller chercher des choses à l’intérieur. Le compartiment pour la poche à eau est disposé à l’intérieur (ce que je préfère), laquelle fixée par un nouveau système de cale en plastique qui s’emboite perpendiculairement, tout à fait efficace et plus simple à manipuler à une main que le clip. Le tuyau sortant par un petit trou en tissu extensible et des passants au niveau des bretelles permettant de le fixer.

 

Au sommet, un capuchon supérieur, agrémenté de 4 passants pour attacher des choses sur l’extérieur, avec une (seule) grande poche fourre-tout (environ 25 x 30 cm) dotée d’un crochet pour les clés. Au besoin, il est possible de l’enlever pour alléger encore (un rabat recouvrira alors l’ouverture). Une sangle permet de fixer dessus une corde ou une veste, un matelas en mousse… L’accès à l’intérieur du sac se règle avec un cordage de serrage très facile à utiliser.

Le portage

Parce qu’un sac à dos, même très beau, même bien fichu, peut transformer une randonnée en véritable Chemin en Croix. Je vous confesse d’ailleurs mon premier doute en voyant l’Osprey Atmos AG LT 50 : alors que le Atmos AG standard dispose de superbes bretelles hyper-confortables, celles de l’Atmos AG LT semblent, au toucher, un peu plus raides et rêches. En fait, en observant à l’intérieur, on découvre une belle mousse très épaisse, si bien que j’ai eu du mal à fixer mon clip Capture Camera Peak Design. Je ne vais pas faire durer le suspens, une fois que je l’ai mises sur les épaules, cela a été un plaisir, elles sont très confortables ! D’autant que, en fin de compte, l’armature en métal du système AntiGravityTM transfère très efficacement le poids sur les hanches, laissant un espace entre les clavicules et les bretelles. Bref, on ne absolument sent rien !

 

Pour parfaire la chose, on peut ajuster la longueur de dos avec les cam-locks (en plastique mais sans être de la camelote et très faciles à utiliser), le serrage avec des sangles pour maintenir le sac près du dos ainsi qu’un petit coussinet protège les omoplates. À l’instar du Exos, le filet dorsal 3D du système AirSpeedTM enveloppe parfaitement le dos, une ergonomie faisant corps avec le sac dans les mouvements, les amortissant au besoin, et laissant s’aérer la transpiration durant l’effort. Comme pour le Atmos AG, la ceinture est pré-formée, s’enroulant très agréablement autour des hanches, avec à nouveau un filet pour la ventilation et le confort. Elle est également réglable avec le système Fit-on-the-FlyTM. Pour conclure, le sac à dos Atmos AG LT 50 est un régal à porter, on peut sereinement monter la charge (à condition que vos cuisses, les seules qui porteront, l’encaissent).

le système AirSpeedTM et les cam-locks © L’Oeil d’Édouard / Instagram 📷

 

MON VERDICT

J’aime

● le confort de portage !
● le filet dorsal AirSpeed
● la couleur verte

 

● l’accessoirisation
● l’ouverture latérale
● la housse de pluie incluse

À améliorer

● ne tient pas “debout” tout seul.

❤️ Le sac à dos Osprey Atmos AG LT 50 m’a bluffé… et conquis ! Alors que je m’attendais à une version amoindrie du formidable Atmos AG, la marque américaine a réussi son coup en offrant un sac à dos de trek de 50 litres à moins de 2 kg, sans renier sur le confort de portage et l’accesoirisation. Chapeau bas ! Je l’ai adopté pour mes grandes randonnées et bivouacs.

➜ en vente sur EKOSPORT ou HARDLOOP ou ALPINISTE

Vous aimez cet article ? Parlez-en à vos amis et inscrivez-vous à notre newsletter

D’autres articles sur les mêmes thématiques

Randonnée

Conseils Montagne

Test Matériel

Laisser un commentaire