Balade estivale à ORELLE

Station de ski Orelle 3 Vallées - Plan Bouchet

Orelle, c’est pas qu’une station de ski, on peut aussi s’y balader l’été !! La preuve, la Montée d’Orelle est un trail qui part de Francoz et qui arrive au Plan Bouchet. Mais, du coup, ça permet aux moins téméraires de profiter de l’ouverture exceptionnelle de la Télécabine. Pour 15€, on s’épargne donc volontiers l’effort, voire la souffrance, on survole les chemins arpentés par les concurrents, avec le Mont Bréquin (3131m) en fond. Le vainqueur a fait les 1500 m de dénivelé en… 1h !! Chapeau bas champion ! Arrivés à la Station d’Orelle en 15 minutes à peine, on se retrouve au milieu de la Cime de Caron (3193m), la Pointe du Bouchet (3416m) et la Pointe Rénod (3380m).

Sommet : Col de la montée du Fond (2974 m)
Massif : Vanoise (Savoie)

Départ : Plan Bouchet (2360 m)

Carte IGN : Trois Vallées Modane 3534 OT

Dénivelé : 600 m (depuis le Plan Bouchet)

Durée : montée 2h30 – descente 1h30

Difficulté : ☆☆☆☆

de juin à octobre

Intérêt : ♥♥♥♥

Se rendre au Plant Bouchet d’Orelle :

Orelle se situe dans la vallée de la Maurienne, en Savoie. Il faut donc se diriger vers Albertville et prendre la direction de Modane. On l’appelle Station d’Orelle mais en fait c’est plutôt à Francoz que vous devrez vous garer et prendre la télécabine.

 




Le PLAN BOUCHET

En sortant de la télécabine, on arrive au Plan Bouchet , point de départ de la station de ski d’Orelle. Forcément, en été, ça a pas la même allure… On prend le sentier face à nous, espérant pourquoi pas atteindre le Glacier du Bouchet avant la dernière descente de la Télécabine à 17h.

 

Ascension très tranquille sur un chemin tout à fait bucolique : on commence par traverser un ruisseau qu’on longera un temps, la prairie d’alpage est verdoyante et parsemée de plusieurs fleurs de montagne de toutes sortes (des campanules, de la joubarbe, de l’arnica, des orchis vanillés, du laurier Saint-Antoine, des linaigrettes, des myosotis, des raiponces etc…).

 

Sur le chemin, on passe à côté d’une « pierre aux pieds » : il s’agirait d’une roche sur laquelle des hommes préhistoriques auraient gravé le contour de leurs pieds (une autre pierre plus remarquable se trouve en Vanoise). C’est assez rigolo, il y a des paires de différentes tailles. Puis, le paysage se fait de plus en plus minéral. La roche (granit, ardoise, quartz..) remplace la flore. Certaines pierres, chargées en oxyde de fer, offrent des somptueuses nuances de rouge. Obligé de se remémorer l’Islande et notamment LandmannalaugarDe là s’improvise une recherche de cristaux de quartz parmi l’infinitude de pierres.

 

On devine qu’à ce rythme, on n’arrivera pas jusqu’au glacier et on décide de tirer sur l’arête qui nous sépare de Val-Thorens : Col de la Montée du Fond (2974m). On monte donc à travers un pierrier un peu galère. Puis, on se pose sur un palier intermédiaire au 3/4 de la montée, entre deux parois rocheuses. Le panorama offre une vue plongeante sur la vallée, remontant sur le Glacier du Bouchet et sa Pointe (du Bouchet).

combe du Bouchet

combe du Bouchet

 

Bon ok, j’avoue, je vous ai menti plus haut, mais faut bien appâter le client ! Au vu de l’heure, on n’ira pas jusqu’à l’arête. On repart à la Télécabine. De toutes façons, les nuages gris s’accumulent et on aurait surement rien vu depuis le sommet de l’arête. Redescente en Slalom glissade dans le pierrier. J’adore ça ! Retour à la station en 1h30, pour avoir la dernière télécabine à 17h et s’éviter les 17 km de chemin jusqu’à Orelle !

Retrouvez tous nos topos et conseils montagne dans notre rubrique Trace Les Cimes△△



Balade estivale à ORELLE
5 (100%) 7 votes