Voyage au Chili : 10 incontournables du Nord au Sud

Coucher de soleil dans la Parc National Lauca, Chili - Blog Voyage Trace Ta Route


Suite à une rencontre numérique, nous donnons un peu de voix à Chile Excepcion, une agence de voyage spécialisée sur cette destination afin de vous présenter des lieux où nous ne sommes pas encore allé. Voici leurs 10 incontournables au Chili.

Chili : les 10 incontournables du Nord au Sud

Le territoire chilien s’étend sur plus de 4.300 km du nord au sud. Avec de telles distances et autant de paysages différents, il n’est pas toujours facile de savoir par où commencer. Entre lieux incontournables et espaces encore inconnusvalant définitivement le détour, le voyageur aura de quoi bien remplir son emploi du temps. Pour y voir un peu plus clair, petit tour rapide (dans la mesure du possible ! ) du pays en 10 points…

Incontournable #1 – Le Nord chilien : la région d’Arica et Putre

Ici débute notre voyage. Tout au Nord du pays, à la frontière avec le Pérou et la Bolivie, cette région est à cheval entre l’Altiplano et les côtes maritimes du Pacifique. Vous commencez votre parcours dans la ville d’Arica, côté Pacifique. Celle-ci porte bien son nom de ville de l’éternel printemps : en arrivant vous pourrez tout de suite profiter des températures plus qu’agréables qui y règnent et vous chercherez même à vous abriter à l’ombre des palmiers. Un climat idéal aussi pour profiter des belles plages du Pacifique et du port d’Arica, témoin rescapé de la forte activité qui y existait au XXe siècle lorsque que l’argent extrait des mines de Potosí en Bolivie transitait par ici.

Parc National de Lauca, Chili - Andes et lamas au bord d'un lac - Blog Voyage Trace Ta Route

C’est pas l’homme qui prend lama, c’est lama qui prend l’homme, tintintin.

Depuis Arica, direction la ville de Putre par la route, en 4×4 de préférence car le trajet serpente au travers des montagnes pour atteindre une altitude de 3 561 m ! De plus, ce moyen de locomotion vous sera essentiel si vous voulez visiter plus en avant cette région des hauts plateaux andins où les routes se transforment rapidement en pistes, rendant le voyage parfois un peu sportif… Depuis ce village colonial aux jolies rues pavées vous aurez une superbe vue sur les volcans alentours tels que le Taapaca et l’Ancoma.

Vous avez ensuite la possibilité de redescendre vers le sud et la ville de Colchane. Ce trajet est une succession continue de paysages magnifiques. Vous passerez notamment par le Salar de Surire qui est encore très peu fréquenté mais vous laissera un souvenir unique, avec sa couleur d’un bleu surréaliste et les nombreux flamants roses qui le peuplent. Cette région est aussi frontalière avec la Bolivie : de nombreuses opportunités de voyages sont alors possibles dans ce pays, vers le Salar d’Uyuni par exemple.

Incontournable #2 – San Pedro de Atacama

Ce gros village de 5 000 habitants est construit à plus de 2 400 m d’altitude. Il a gardé son ambiance coloniale avec ses rues pavées qui invitent à la flânerie et ses jolies bâtisses en adobe. En vous baladant dans les rues de la ville, ne maquez pas l’église de San Pedro et ses murs blancs reflétant la lumière du soleil (qui n’est jamais caché par un quelconque nuage dans cette région).

Paysage de San Pedro de Atacama au Chili, désert au milles couleurs - Blog Voyage Trace Ta Route

Quand t’es dans le désert, depuis trop longtemps… ben c’est que t’es vers San Pedro de Atacama au Chili 😉

Le village accueille de nombreux touristes friands de l’artisanat andin : c’est un lieu idéal pour acheter bonnets en laine de lama ou pour gouter aux amères feuilles de coca qui aident à faire passer le mal des montagnes. La ville est aussi bien sûr un point de départ idéal pour des excursions vers le désert d’Atacama ainsi que le salar du même nom, mais aussi vers une multitude de sites tous plus impressionnants les uns que les autres. Parmi les hots spots qui valent définitivement le détour et qui feront de superbes tableaux photographiques, on peut citer notamment la cordillère de sel et ses pics blanchis, les geysers du Tatio ou les salines de aguas calientes…

Visiter San Pedro de Atacama

Incontournable #3 – Copiapó

En descendant progressivement vers le sud du pays, vous arriverez à Copiapó. La ville est la capitale de la région d’Atacama, où l’on trouve les volcans actifs les plus hauts des Andes, dépassant des altitudes de plus de 6 000m, rien que ça ! On prend la route vers le Parc Pan de Azucar ou encore vers les plages de Caldera ou de Bahia Inglesa. Là-bas, on découvre les magnifiques plages de sable blanc de la côte Pacifique. On peut s’y dorer la pilule ou, pour les plus aventuriers (ceux qui arrivent à se relever de leur serviette de plage), on part faire de la plongée dans les eaux turquoise.

Pélicans vers Copiapo, Chili - Blog Voyage Trace Ta Route

Les sentinelles du lac, près de Copiapo, Chili

Depuis cette splendide côte aux couleurs incroyables, on peut ensuite reprendre sa voiture et aller plein est vers les Andes. Apres 250 km de route serpentant au travers des montagnes et des volcans, on atteint finalement un autre hot-spot à ne pas louper dans la région d’Atacama : la laguna verde. Celle-ci est située en plein cœur du parc nevado tres cruces et ses couleurs verte et turquoise, au beau milieu des montagnes imposantes qui jouent un spectacle unique pour le voyageur.

Incontournable #4 – Région centre : Santiago et Valparaiso

Après tous ces espaces plus ou moins désertiques, l’arrivée dans la capitale du pays est un changement de décor radical. Santiago a tout d’une grande capitale mondiale : bars, restaurants, musées, monuments… Mais elle a aussi la particularité d’être cernée par les montagnes, et quelles montagnes ! La chaîne des Andes est là, au dessus de nos têtes, imposante et fière. En hiver, de juin à septembre, il est possible d’aller dévaler ses pentes enneigées très facilement car les premières stations de ski sont à moins d’une heure de route.

Valparaiso et ses maisons colorées, Chili - Blog Voyage Trace Ta Route

Valparaiso si j’y suis ! Au Chili.

Pour ceux qui préfèrent la mer, c’est en direction de la belle Valparaiso qu’il faut se rendre. La 2ème ville du pays en nombre d’habitant a su garder le charme du village de pêcheur qu’elle était autrefois. Des milliers de maisons multicolores sont accrochées aux flancs des cerros, les collines qui composent la ville, et forment un spectacle vraiment unique et magnifique. On peut aussi aller observer de superbes voiliers amarrés dans le port ou simplement se balader dans les petites rues pavées de la ville. Il y a toujours quelques chose à y voir, une façade particulièrement colorée ou audacieuse, un point de vue impressionnant sur un autre cerro ou encore l’une des nombreuses fresques murales de cette ville où l’art de rue est omniprésent.

Incontournable #5 – Route des vins et Traversée des Andes

La culture de la vigne est de plus en plus développée dans la région centrale du Chili. Le pays est désormais un acteur majeur sur la scène internationale du vin et de nombreuses bodegas ponctuent le paysage.

Route des vins du chili - Blog Voyage Trace Ta Route

L’exotisme du Chili dans ses bouteilles de vins

Pour une excursion au vert, un bol d’air frais et une découverte des vignobles de la région, l’idéal est de suivre la route des vins. L’un des meilleurs itinéraire pour découvrir toute la variété de vignobles est de partir de Santiago en remontant vers le nord et la vallée de Riconada, pour ensuite redescendre vers Valparaiso puis Santa Cruz en passant par les vallées de Casablanca, San Antonio et Colchagua. On remonte finalement vers Rancagua pour rentrer au point de départ, Santiago. Durant cette balade ensoleillée il est possible de voir tous les types de bodegas, traditionnelles ou ultramodernes, qui se dédient uniquement à la production de vin ou accueillent les touristes de passage dans leur belles chambres d’hôtes.

Pour ceux qui en voudraient plus, il existe la possibilité de continuer la découverte viticole du côté argentin en traversant la frontière par le passage portillo de Piuquenes à l’ouest de Santiago. De là on rejoint la région de Mendoza en ayant la chance de voir les magnifiques sommets enneigés des Andes, et notamment le Cerro Aconcagua.

Incontournable #6 – Patagonie des lacs : Puerto Varas et Chiloé

La région des lacs et l’île de Chiloé feront des étapes à la fois reposantes ou palpitantes pour ceux qui aiment randonner en pleine nature. Le trajet débute à Puerto Montt, là où atterrissent les avions en provenance de Santiago. Direction tout d’abord l’île de Chiloé, la plus grande île d’Amérique du Sud après celle de la Terre de Feu. Après avoir pris un ferry pour atteindre l’île, on est dépaysé par les espaces vierges et la culture préservée du lieu. Les nombreuses églises en bois ont fait la notoriété de Chiloé. Construites entre le XVIII et le XIXe siècle, elles sont uniques au monde, et certaines d’entre elles ont été inscrites au Patrimoine Mondial de l’Unesco.

Patagonie des lacs au Chili, avec les Andes en arrière-plan - Blog Voyage Trace Ta Route

C’est un pic, c’est un cap ! Que dis-je, c’est une pénin… Ah bah nan c’est un volcan. Des Andes chiliennes

Ensuite, direction Puerto Varas, de nouveau sur le continent. Cette ville, posée sur les rives du lac Llanquihue, offre une superbe vue de celui-ci. En contournant ce lac par la route sud on atteint le volcan Osorno, que l’on peut gravir pour rejoindre la station de ski perchée sur ses pentes. Ouverte toute l’année, le panorama y est splendide.

Autre route encore méconnue, celle qui rejoint l’Argentine en traversant le lac Todos los Santos. Après une étape dans le petit village de Peulla, situé au beau milieu d’un espace naturel quasiment vide d’habitants, une seconde navigation nous amène jusqu’à la fameuse ville de San Carlos de Bariloche côté argentin. L’occasion de voir des paysages grandioses de lacs aux pieds des hautes montagnes des Andes et de découvrir une faune et une flore qui, là-bas, reprennent tous leurs droits.

Incontournable #7 – Route Australe

La route Australe débute à Puerto Montt pour rejoindre Villa O’Higgins. Le vrai bout du monde est ici : vous êtes dans la région d’Aysén, la moins peuplée du pays. Pour continuer plus au sud, il vous faudra passer par l’Argentine avant de regagner la Terre de Feu.

Parcourir cette route, c’est plonger dans un décor unique et plein de surprise : celui de la Patagonie australe. Entre montagnes, lacs et rivières, forêts primaires et glaciers, toute la route est ponctuée de merveilles naturelles. Ce spectacle possède une saveur toute particulière pour le voyageur car sa contemplation n’est pas perturbée par le tourisme de masse : dans cette région encore très peu peuplée, seuls le calme et la faune locale seront vos compagnons.

Route australe des Andes chiliennes - Blog Voyage Trace Ta Route

C’est un pic, c’est un cap ! Que dis-je… Ouais nan mais c’est bon tu l’as déjà faite celle-là. On voit bien que c’est les Andes au Chili

A ne pas manquer sur ces 2 000 km de piste : le Parc national Queulat entre glaciers et forêt d’arbres autochtones ; le village de Puerto Aysén au cœur d’un fjord ; le Parc National Laguna San Rafael et son champ de glace immense ; le lac General Carrera qui est le 2e plus grand lac d’Amérique du Sud après le lac Titicaca ainsi que les superbes grottes bleues et blanches capilla de mármol (chapelles de marbre) qui le bordent ; le village de Tortel et ses pontons de bois et, tout au bout du périple, Villa O’Higgins, non loin du glacier du même nom… Le parcours sera ponctué de rencontres exceptionnelles avec les habitants de ces régions reculées, descendants des immigrants européens qui ont peuplé la Patagonie.

Incontournable #8 – Torres del Paine

Il s’agit de l’un des parcs nationaux les plus connus du Chili. L’accès au parc se fait par la ville de Puerto Natales puis en empruntant une piste de plus de 100 km. On se rend vite compte que le parc est un endroit très prisé par les randonneurs qui y sont nombreux surtout en été, et on comprend vite pourquoi.

Parc Torres del Paine, Chili - Blog Voyage Trace Ta Route

C’est marrant comme les monts andins de Torres del Paine ressemblent aux dents de mon voisin Gérard

Il est en effet possible d’arpenter de nombreux sentiers, qui vont de la simple ballade au trekking de plusieurs jours, chacun conduisant vers son lot de beautés naturelles à observer, aussi bien glaciers, pics rocheux, lacs d’un bleu laiteux ou panoramas sur les vallées formées par la fonte de la glace. Avec un peu de patience et de chance, on peut aussi observer les espèces animales qui peuplent le parc, notamment les condors des Andes, des aigles, des guanacos ou mêmes des flamants ! Après ces randonnées sportives, direction plein sud vers Punta Arenas. De là, on embarque à bord d’une croisière qui nous mène vers Ushuaia, la ville la plus australe du monde…

Incontournable #9 – Ile de Pâques

Changement de décor total en atterrissant sur l’île de Pâques. Située à plus de 3 700 km des côtes chiliennes, on peut facilement imaginer que cette île n’a pas grand-chose à voir avec le reste du pays, que ce soit en termes de climat, d’écosystème ou de culture. Si le nom de l’île de Pâques ne vous dit rien, vous avez sûrement déjà vu ou entendu parler des Moaïs, ces grandes statues de pierre volcanique qui, plantées tout autour de ce petit bout de terre, semblent veiller sur ses habitants. Ces emblèmes de l’île sont aussi la preuve que la culture Rapanui est totalement unique en son genre et encore aujourd’hui pleine de mystères.

Moaïs de l'île de pâques, Chili - Blog Voyage Trace Ta Route

Garde-à-vous Moaïs !

On part à la découverte de toutes ces statues en empruntant les sentiers qui parcourent l’île. En chemin pas le temps de s’ennuyer puisque les paysages s’enchaînent, entre steppe et cratères de volcans éteints. La population est toujours heureuse de transmettre sa culture dans laquelle on retrouve beaucoup de similitudes avec celle des peuples du Pacifique.

L’idéal est bien sûr de s’y rendre en février lors des fêtes du Tapa Rapa Nui, avec au programme démonstration d’artisanat ancestral et compétitions sportives. Lors de celles-ci, les concurrents dévalent les pentes du volcan Haka Pei allongés sur des troncs de bananiers, atteignant des vitesses de plus de 80 km/h !

Visiter l'Île de Pâques

Incontournable #10 – Antarctique

Probablement l’expérience la plus aventureuse de tout le… Chili. Mais aucun doute qu’elle ne vous laissera pas de glace ! On rejoint le continent blanc soit par avion soit par bateau. La 1ère option vous fait certes gagner du temps et évite 4 jours de navigation houleuse d’aller et retour… Mais pour sentir la présence des plus grands explorateurs des mers du sud comme Ernest Shackleton, la traversée du passage de Drake en bateau s’impose.

Manchots d'antarctique - Blog Voyage Trace Ta Route

N’est pas manchot d’antarctique celui qu’on croit.

Si les plus courtes croisières durent une semaine, pour découvrir au maximum la zone il faut compter trois semaines. Cette traversée commence au port d’Ushuaia puis fait étape aux îles Malouines, la Géorgie du Sud, les îles Sandwich, Shetland du Sud et enfin, la péninsule antarctique. Sur chacune de ces îles, on s’arrête pour observer l’incroyable biodiversité qui existe dans ces eaux et sur ces terres glacées. C’est en effet le lieu de vie d’espèces rares comme les baleines, les lions de mer ou encore les manchots royaux (seule espèce pouvant survivre toute l’année dans de telles températures polaires…).

Une fois sur la péninsule antarctique, on se lance dans une randonnée de ski de fond ou une excursion vers les glaciers. Les moins frileux peuvent même aller faire du canoë au milieu des icebergs !


Pour en savoir plus, vous pouvez consulter le guide de voyage complet sur le site web de Chile Excepción. Cette agence de voyage française, spécialiste du sur mesure en individuel, est installée à Santiago et propose des voyages dans tout le Chili.


Visiter le Chili





Voyage au Chili : 10 incontournables du Nord au Sud
1.9 (37.01%) 87 vote[s]