San Pedro de Atacama, du désert à la lune

San Pedro de Atacama est une petite ville située au Nord du Chili, près de la frontière avec la Bolivie et non loin de l’Argentine. En plein désert, elle est entourée de montagnes dont certaines pointent leur nez à plus de 5000 mètres d’altitude. Une situation idéale pour une virée jusqu’à la Lune.

Lorsque je me suis moi-même pointé à San Pedro de Atacama, je ne savais pas vraiment à quoi m’attendre. J’avais juste vu vite fait que cela avait l’air beau. Mais je ne pouvais m’imaginer tout ce que j’allais découvrir. Et tant mieux !

Internet c’est bien, mais j’aime l’idée de ne pas trop me renseigner sur les destinations où je vais pendant mon tour du monde. Je laisse la surprise (bonne ou mauvaise) m’étreindre et me submerger.

Mon arrivée à San Pedro de Atacama

J’arrive donc de nuit à San Pedro de Atacama, après 25 heures de bus depuis Valparaiso, sur les coups de minuit.

bus san pedro de atacama chili blog voyage trace ta route

Ok le bus était confortable 🙂

Une chambre m’attendait à l’hostal EcoExplor, tenu par Victor, un péruvien habitant maintenant au Chili. Je sors du terminal de bus bien content de pouvoir marcher un peu ! J’avais regardé brièvement sur une carte où si situait l’hostal. Je m’y dirige en suivant ma mémoire et ma déduction.

Après une bonne demi-heure à parcourir la bonne rue en quête d’une devanture ou d’un panneau, une charmante jeune fille me propose de me prêter son mobile afin de téléphoner à Victor. Je l’appelle. Je ne comprends rien de plus que « je t’attends dans la rue » ! Cool ! J’y suis dans la rue ! Et depuis une demi-heure 🙂

Mais la chance aidant, une charmante femme, taxi de métier, m’invite à monter dans sa voiture et me propose de parcourir la dite rue en quête d’un péruvien nommé Victor. Coup de bol ou logique même, des péruviens qui se nomment Victor et qui restent plantés à rien foutre en pleine rue, ça ne court pas les rues, justement. En gros, c’était le seul mec debout à cette heure-ci à regarder le peu de chalands passer. Il aurait pu être pris pour un gars louche avec un peu de chance.

Hola Victor ! Soy Tristan ! Blablabla.

Viens je te montre ton lit dans le dortoir m’indique-t-il.

Ma première nuit à San Pedro de Atacama

Il fait noir, j’y vois rien mais je m’en fous, je ne veux que me coucher et faire une bonne grasse mat’. Je me couche donc.

Mais c’était sans compter sur le radio-réveil local : les chiens. Les chiens à San Pedro de Atacama ce sont un peu les caïds du coin, ils ont carrément pris le pouvoir sur les coqs et autres poulets (sauf les flics bien sûr). Un rayon de soleil au loin (mais genre super au loin) et woof woof vas-y que je réveille tout le patelin. Et en chœur s’il vous plait. Faudrait voir à pas se la jouer perso, hein ?! Woof woof wif waf woof et woof woof woof et woof woof woof, j’en passe et des meilleurs.

Et ce que je ne savais pas, car arrivant après la fin de la nouba, c’est que le chien est aussi un couche-tard plutôt bon vivant. Il aime simplement faire la fête à distance avec ses potes et chanter des chansons tout bourré jusqu’à 1 heure du mat’. Donc en gros, à San Pedro de Atacama, c’est pas le touriste qui fout la zone, c’est le clébard. Et le clébard atacamais, et ben y’a pas à dire il aime le karaoké ! T’as pas le choix, faut te faire une raison de ne dormir que 4 heures par nuit.

Un réveil à San Pedro de Atacama

Je me lève donc au son si mélodieux de l’aboiement de toutous (sûrement un genre d’appel à la prière) après avoir longtemps lutté pour clore mes oreilles (glue, oreiller, papier Q mouillé, boules quiès, doigts, coins de drap, écoueurs MP3 et finalement bouchons de stylos).

Lutter ne sert à rien, il faut savoir accepter la défaite et aller de l’avant en se cognant dans les meubles.

Je sors de ma chambre et découvre enfin mon environnement. Le proche se nomme EcoExplor et est un hostal style Mad Max fait d’adobe et de matériaux de récupération. Le distant est un désert à la chaleur si particulière entouré de collines sans verdure vraiment et composé de multiple couleurs oscillant entre le brun et le jaune.

Je veux bien que les chiens me réveillent pour un tel spectacle tous les matins ! On peut leur faire confiance là-dessus…

 

Les excursions autour de San Pedro de Atacama

Etant frais comme un gardon et débordant d’énergie après une première nuit que l’on peut qualifier de sonore, je décide donc d’aller m’enquérir des activités et autres expéditions outdoor disponibles en cette charmante et aboyante contrée. Je n’eu pas à aller bien loin tant le bled de San Pedro de Atacama est touristique. Heureusement pour moi c’est la basse saison, il y a un peu moins de monde que d’habitude et les prix sont confortablement négociables.

rue san pedro de atacama blog voyage trace ta route

San Pedro de Atacama c’est pas de l’Adobe (enfin si en fait) !

Après avoir demandé des informations à plusieurs agences, je décide d’aller chez « je-ne-me-souviens-plus-de-son-nom » tenu par Maria.

Je prends donc un pack de 5 tours à US$90 pour les jours suivants (cliquez sur les liens pour voir les récits et photos de ces excursions) :

Laguna Cejar

san pedro de atacama laguna cejar blog voyage trace ta route

La lagune de Cejar est un trou d’eau en plein Salar d’Atacama. Sa concentration en sel est importante : il est donc naturel d’y flotter sans efforts ! Et franchement c’est vraiment génial.

Ma galerie photo de la Laguna Cejar

Lagunas altiplanicas et laguna de los flamencos

san pedro de atacama lagunas altiplanicas - blog voyage trace ta route

Les lagunes Miscanti et Miñique sont des endroits extraordinaires, situés à plus de 4000 mètres d’altitude, dans la réserve nationale de Los Flamencos. Les couleurs et paysages sont à couper le souffle.

Ma galerie photo des Lagunas altiplanicas

Valle de la Luna et Valle de la Muerte

san pedro de atacama valle de la luna valle de la muerte - vallée de la lune et vallée de la mort - blog voyage trace ta route

La vallée de la lune est appelée ainsi en raison des paysages lunaires de l’endroit. La vallée de la mort possède quant à elle des paysages chaotiques. Deux incontournables à San pedro de Atacama.

Ma galerie photo des vallées de la lune et de la mort

Geysers El Tatio

san pedro de atacama geysers tatio - blog voyage trace ta route

Situés à plus de 4200 mètres d’altitude, les geysers El Tatio se visitent surtout au lever du jour afin de voir les fumerolles s’échapper des entrailles de la Terre. Magique et surprenant.

Ma galerie photo des geysers Tatio

Astronomico

Finalement, je ne ferai pas cette dernière excursion car celle-ci a été annulée pour causes de conditions climatiques non optimales. Mais il paraît que c’est super bien. En effet, l’atacama est le lieu des plus grands télescopes du monde ! Il y a peu d’endroits similaires pour observer les étoiles. Lors de votre première nuit à San Pedro vous comprendrez pourquoi. N’oubliez pas de regarder le ciel 🙂

Heureusement la tenancière de l’agence me rendra une partie de mon argent – ce qui arrivait à point, vu que j’allais passé 3 jours de galère, sans un rond, à ne manger que des biscuits et boire de l’eau. Un voyageur qui ne connait pas la faim n’est pas un vrai voyageur parait-il… Ben moi quitte à choisir je ne préfère pas crever la dalle ! Bref.

Pourquoi j’ai galéré à San Pedro

Je devrais plutôt dire pourquoi j’ai crevé la dalle et failli dormir dehors (sans murs entre mes oreilles et les aboiements canins, diantre !).

Pourquoi ?

Tout simplement parce qu’après diverses et nombreuses tentatives insistantes, ma banque n’avait toujours pas augmenté les plafonds de retrait et de paiement de ma carte bancaire, pourtant Visa Premier de son état.

Grâce à eux j’ai pu ainsi :

  • Faillir de faillir de faim et accessoirement expérimenter le rationnement drastique de mini-cookies (le menu principal de mes 2 repas quotidiens),
  • Prendre la tête à Victor pour qu’il me fasse crédit de 2 nuits de plus et expérimenter la gentillesse péruvienne au Chili (teintée d’une once de soupçon),
  • Faillir de mourir de soif (le désert c’est chaud bordel !),
  • Envoyer 15 mails (car pas d’argent pour téléphoner),
  • Etudier la faisabilité et l’efficacité de mails de menace envoyés à mon banquier.

Je les remercie chaleureusement. Ils finiront 2 semaines plus tard par augmenter mes plafonds définitivement. Ils sont gentils. Et ils en ont rien à foutre des menaces (surtout par mail et complètement par téléphone – car vous pensez bien que je les ai appelé une fois que j’ai pu retirer ^^).

Les banques vous mettent des plafonds pour leur sécurité et non pas la vôtre comme ils aiment à vous le dirent / faire croire. 300€ par semaine en voyage, ça peut vite être court si les transports et l’hébergement coûtent un bras (comme c’est le cas au Chili).

cookie san pedro de atacama blog voyage trace ta route

Mon pain quotidien de galérien

Je ne pensais pas avoir dépensé autant : mais je n’avais pas calculé ce que j’avais retiré AVANT mon départ. Tête en l’air que je suis.

Enfin devrais-je dire la tête sur la lune…

Comment aller à San Pedro de Atacama

Depuis le Chili, plusieurs choix s’offrent à vous.

En bus

Le bus est le plus commun, je vous invite à aller sur le site de Turbus pour prendre connaissance des horaires et tarifs (environ $2900 pesos depuis Calama).

En voiture

La voiture est aussi une bonne solution si vous avez les moyens. Perso, j’utilisais souvent le comparateur de location de voiture CardelMar. Ils me trouvaient toujours de bons tarifs.

En avion

En avion, vous vous poserez à Calama et devrez ensuite prendre un bus pour San Pedro de Atacama.

Les compagnies aériennes desservant Calama sont :

Infos pratiques et bonnes adresses à San Pedro de Atacama

Où dormir

hostal EcoExplor San Pedro de Atacama blog voyage trace ta route

Je ne saurai que vous recommander d’aller chez Victor, EcoExplor hostel. Non pas parce qu’il m’a gentiement aidé mais plutôt parce que l’atmosphère de récupération, un peu à la Mad Max, est juste géniale pour un séjour dans cette ville désertique.

On se prend vraiment pour Mel Gibson (enfin quand on a des cheveux) devant se cacher des méchants avides de pétrole.

Et pour le prix, le confort est vraiment bien : les chambres sont spacieuses, avec wifi et bonne literie, le coin lounge est trop cool avec même une mini cabane dans un arbre et un hamac.

Où manger et boire

Manger à San Pedro

Je vous recommande le restaurant « Quitor » situé au coin de la rue Licancabur et de Domingo Atienza. Il propose des menus à partir de seulement $4000 pesos. Une affaire à San Pedro de Atacama.

Allez aussi à l’Estaka, au 259B de la rue Caracoles. Le restaurant est beau et bon et il y a une connexion wifi gratuite pour les clients un peu geeks 🙂

restaurant Estaka san pedro de atacama blog voyage trace ta route

l’Estaka c’est vraiment de l’Adobe (enfin sauf la bouffe)

Sur l’Estacionamento, le grand parking public situé en bout de rue principale, vous trouverez des stands de rue proposant des spécialités locales à prix relativement bas.

Vous pouvez aussi opter pour faire votre popotte vous-même, en achetant fruits et légumes dans les échoppes de la rue principale. Cela vous reviendra bien moins cher que d’aller toujours au restaurant.

Boire à San Pedro

Pour boire un verre à San Pedro, il n’y a qu’une seule manière : aller au Chelacabur, au 212 de la rue Caracoles.

C’est le seul véritable bar de la ville. Dans tous les autres lieux il vous faudra boire ET manger ! C’est un peu relou au début mais le Chelacabur étant tellement sympa que vous n’y verrez plus d’inconvénients. De plus, à l’heure de l’apéro, c’est l’endroit idéal pour faire connaissance avec les autres voyageurs et touristes.

Les banques à San Pedro de Atacama

Il n’y a que deux banques à San Pedro. Attention donc à bien vérifier les banques chiliennes partenaires de votre banque française pour ne pas avoir de déconvenues.

  • La première est au coin de Caracoles et Gabriela Mistral, avec 2 ATM (toutes CB acceptées),
  • La seconde est situé sur Antofagasta, entre la place et la poste, avec 2 ATM (je n’ai jamais pu retirer avec ma Visa ici).

Activités à San Pedro de Atacama

Il y a beaucoup d’activités à San Pedro qu’il est possible de faire en dehors des excursions. En voici une liste non-exhaustive.

  • Sandboarding
  • VTT (environ $7000 pesos pour 1/2 journée)
  • ULM
  • Trekking
  • Photo tours
  • Rando à cheval

Quelques prix à San Pedro de Atacama

Voici, pour vous aider à définir votre budget, quelques prix glanés en décembre 2013 :

  • 1 bouteille de 1,6l d’eau minérale sans gaz : $1000 à $1200 pesos
  • 1 bouteille de 5l d’eau minérale sans gaz : $1500 pesos
  • Paquet de biscuits : $600 pesos
  • 1 coca cola de 580ml : $950 pesos
  • 1 empenada : $1300 pesos
  • 15min d’internet au cybercafé : $200 pesos
  • Appel en France vers fixes : $350 pesos la minute
  • Location de VTT à la demi-journée : environ $7000 pesos
  • Bus de San Pedro à Calama : $2900 pesos
  • Hébergement pas cher : environ $11000 pesos la nuit en dortoir

Amusez-vous bien à San Pedro de Atacama les voyageurs 🙂 !

PS : si vous avez des bons plans et bonnes adresses à San Pedro, n’hésitez pas ! On augmentera la liste de cet article 😉

San Pedro de Atacama et alentours

En savoir plus sur le Chili




San Pedro de Atacama, du désert à la lune
5 (100%) 3 vote[s]