HVERAGERDI et la vallée de REYKJADALUR

Hveragerdi (Islande)

À une quarantaine de kilomètres au Sud-Est de Reykjavik, Hveragerdi est une petite ville très surprenante. Elle est réputée pour ses serres maraîchères et horticoles. La ville est donc culturellement très fleurie. Grâce à la géothermie, tout le coin s’est spécialisé dans la production de fleurs et alimente tout le pays. Il est possible de visiter les nombreuses serres. Après les paysages désertiques des plaines, on découvre ici des arbres (!!!) sur des montagnes rouges et jaunes avec l’océan au loin. Et, fait très très rare en Islande, l’endroit est à l’abri du vent !!

– HVERAGERDI –

Si vous arrivez en car, il vous déposera à l’entrée de la ville, sur le parking de la station-service. Hveragerdi possède un camping, une petite piscineun centre commercial (un magasin Bonus, une galerie marchande avec une cafétéria, l’office de tourisme et une petite exposition sur les séismes) ainsi que quelques commerces dans la rue principale : une « boulangerie », des restos, une jardinerie, un bric-à-brac bon marché (j’y ai acheté un bob et la vendeuse a baissé le prix sans rien demander !! Ils sont vraiment trop gentils ces islandais, je vous garantis). En remontant la rue principale, on arrive au parc géothermique de Hveragerdi avec ses fumerolles canalisés (payant et  vraiment rien d’extraordinaire par rapport à tout ce que vous pourrez voir en Islande !).

 

Mi-août, il y a la fête municipale. Un concours est organisé : les maisons sont décorées de fanions,  guirlandes, ballons et autres accessoires… aux couleurs du « quartier ». Tous les habitants de Hveragerdi jouent le jeu et la ville est toute en couleurs ! Les rues sont bondées de personnes (ce qui change radicalement) et d’animations : tyrolienne au-dessus de la rivière, concert dans le parc, fête foraine, braderie et même… démo de muscu !! Le tout dans une ambiance très familiale et très conviviale. Les gens sont habillés aux couleurs de leur quartier. Le soir, tout le monde (de la poussette aux grand-parents) se retrouve dans le parc, remplissant une petite place en herbe devant une scène puis un grand feu est allumé. Les maisons les mieux décorées sont récompensées. Après un concert, où tout le monde reprend les chants en chœur, un feu d’artifice est tiré au-dessus de la rivière. Ne vous privez pas de ce moment inouï si vous avez la chance de passer par là !!

 

Encore plus loin, en traversant la rivière sur les « hauteurs » de Hveragerdi, on trouve une autre zone avec des fumerolles et des marmites de boue en ébullition. C’est très impressionnant de voir toute cette fumée, le bruit que ça fait et la sensation de puissance que ça dégage. En poursuivant sur le sentier, on découvre un conduit tout rouillé rejette de l’eau bouillante et crache une colonne de vapeur dans un son rauque saisissant.

 

– REYKJADALUR –

J’y suis allé lors de ma 2e étape à Hveragerdi, sur la phase de retour de mon voyage dans le Sud de l’Islande. Le Guide du Routard a seulement écrit deux lignes dessus… Mais, comme sur Trace Ta Route on est super forts 😉 je vais vous donner de vraies bonnes raisons d’aller jusque là-bas.

Difficulté : ★★☆☆

Il faut sortir de Hveragerdi par derrière, en passant à côté du grand dôme blanc et dépasser le ranch. Plus on avance, plus les paysages sont austères et arides. Après avoir passé un petit col, on arrive sur une plaine verdoyante nommée Reykjadalur. Le sentier commence par un panneau « Danger ! Eau à 100°c » et longe les fumeroles et les marmites de boue bouillante. La palette de couleurs est magnifique : bleu gris, ocre jaune, rouge, blanc, anis… Cette vallée est vraiment splendide ! Légèrement vallonnée, peuplée de troupeau de moutons, de la fumée s’échappe du sol à plusieurs endroits, une montagne toute noire au fond, et… « au milieu coule une rivière »…

 

En continuant le sentier, on peut rencontrer certaines personnes avec un maillot de bain séchant sur le sac !! Plutôt improbable en randonnée… En arrivant vers le fond de la vallée, après plusieurs heures de marche, vous pourrez vous baigner dans cette petite rivière alimentée par un cours d’eau brulante et d’un d’eau fraiche et est à une température idéale ! Les gens font des barrages pour créer des petits bassins d’environ 80cm de profondeur et de mini-cascades pour masser le dos. Prélassez-vous en regardant les montagnes et cracher les fumerolles  !

 

ps : en poussant un peu sur les hauteurs, j’ai pu faire un magnifique bivouac avec vue sur la vallée et avec les fumeroles pas loin (son vraiment impressionnant quand il s’agit de s’endormir… !!). À faire donc si vous avez pensé à monter la tente jusqu’ici !!

Toutes nos randonnées classées par pays et massifs dans notre rubrique montagne Trace Les Cimes ! 😀

🇮🇸 Retrouvez tous nos articles sur l’ISLANDE 🇮🇸




HVERAGERDI et la vallée de REYKJADALUR
4.9 (97.69%) 78 votes