Rando au Bivacco Zeni, dans les DOLOMITES

Le Bivacco Zeni avec les montagnes des Dolomites, Italie / Montagna Dolomiti Italia

C’est à l’occasion du The North Face Mountain Festival que j’ai eu l’occasion de faire mes premiers pas dans les Dolomites, montagnes mythiques du Nord de l’Italie. Cette courte randonnée aux alentours du Val di Fassa donne un chouette aperçu des paysages locaux et surtout, une débordante envie de revenir pour en arpenter les reliefs !

« Sommet » : Bivacco Donato Zeni (2100 m)
Massif : Dolomites

Départ : Val San Monzoni (1550 m)

Dénivelé : ≃ 700 m (cumulé)
Distance : 9 km

Durée : montée 2h – descente 1h

Difficulté : ★★★☆☆

de juin à novembre

Intérêt : ♥♥♥

Se rendre au Val San Nicolò :

Depuis Vérone, partir à l’Ouest sur l’autostrada del Brennero A22, celle-ci se dirige ensuite au Nord en s’enfilant dans une jolie alpine, agrémentée de vignobles. Passer Rovereto, Trente, Salorno et, à Egna, sortir de l’autoroute pour tirer à l’Est sur la SS48 en traversant Montagna, Cavalese, Predazzo. À Moena, prendre la direction de Pozza di Fassa puis remonter la Via Meida en direction du Val San Nicolò. Peu après le camping, se garer aux alentours de l’auberge Malga Crocifisso et de la Chapelle.

télécharger la trace gpx




Randonnée(s) depuis la Malga Crocifisso

Depuis la Cappella del Crocifisso, l’itinéraire de cette randonnée dans les Dolomites remonte une petite route (si jamais vous vouliez gratter quelques centaines de mètres de marche). Libre à vous de préférer vous en écarter un peu pour suivre la rivière, à l’ombre des sapins. Peu après, on arrive dans un petit parc aménagé où quelque-uns sont venus pique-niquer (ou carrément faire cuire le cochon de lait !) à l’occasion du week-end. Quelques virages et on retrouve le fil du cours d’eau avec un petit canyon appelé Forra dei Monzoni qui apporte une délicieuse parenthèse fraicheur au parcours.

 

Détour à la Malga Monzoni

On arrive à la bifurcation qui amène au Bivacco D. Zeni. Toutefois, quelques centaines de mètres plus haut, il y a la charmante ferme-auberge Malga Monzoni qui mérite de pousser un peu jusqu’à ses 1820 mètres d’altitude (d’autant que la route n’est pas raide). La vue, alors dégagée, a des allures de carte postale bucolique avec vaches au premier plan, chalet en pierres et en bois et sommets escarpés en arrière-plan ! On sent bien l’influence tyrolienne dans l’esthétique alpine… Si vous êtes inspiré, l’établissement fait bar, restaurant et chambres d’hôtes. Pour poursuivre, plusieurs randonnées dans le Dolomites partent de Malga Manzoni (Forcella del Pief, Cela de la Palacia, Val San Nicolò – Campliè, Rifugio Taramelli, Passo delle Selle et Pico Laste, Rifugio Vallaccia,…).

 

Montée au Bivacco Donato Zeni

Mais comme notre objectif du jour est le Bivacco Zeni, on redescend un peu pour retrouver notre bifurcation, on prend à gauche (dans le sens de la descente). On s’engouffre dans les sous-bois de conifères qui diffusent leur fraicheur. L’itinéraire à plat permet de faire baisser un peu la température corporelle (certains ont décidément toujours cette fâcheuse tendance à ne savoir tenir que 3 minutes avant de se mettre torse-nu…) et faire pâlir quelques joues déjà rougeoyantes… Le sentier part ensuite sur la gauche pour contourner la Vallaccia et son sommet Sas da le Undesc (2551 m) dont on aperçoit par moment la face Nord. On oscille un peu jusqu’à arriver au pied de la combe à remonter.

Le décor change alors de manière assez significative. Dorénavant, c’est la roche qui domine l’environnement. La montée est beaucoup plus raide et il faut parfois lever haut le genou et poser une main. D’ailleurs, un passage a même été équipé d’une main courante et de barreaux (c’est un peu abusé mais ça rassurera pour la descente, surtout si la pierre est humide). Plus on monte, plus on se délecte de la vue sur les montagnes des Dolomites et plus précisément l’impressionnant Massif du Catinaccio (ou Rosengarten, l’influence germanique est très forte ici, l’Autriche est « juste » de l’autre côté).

le Massif du Catinaccio 📷 L’Oeil d’Édouard ©

 

Le Bivacco Zeni

Après quelques pas alpins, on arrive sur un replat balcon où se trouve l’abri Donato Zeni, spartiate petite cabane métallique avec 4 lits offrant refuge au besoin. Comme je vous disais, j’y suis allé à l’occasion du Mountain Festival de North Face, la marque l’avait décoré dans le cadre de son Pinnacle Project (magasin éphémère exposant les vêtements d’athlètes portés lors de leurs exploits et mis aux enchères pour la préservation de l’environnement en montagne). La couleur originelle est quasiment identique (pas de quoi offusquer les puristes donc, et puis il me faut avouer qu’il a d’la gueule ce bivouac-belvédère rouge avec les Dolomites en toile de fond).

 

Encerclé de dents dolomitiennes dont la Punta Vallaccia (2637 m), on se croirait au fond d’une immense mâchoire. L’idée de remonter la langue chlorophyllée a bien fait saliver certains d’entre nous… En effet, avec observation du lieu et de la carte, on avait repéré ce col étriqué qu’est Forcella della Vallaccia faisant, après un pierrier raide, le pas pour redescendre sur le Refuge Vallaccia et la Malga Monzoni. Toutefois, sachant que chaque après-midi se terminait par un orage diluvien, on a trouvé plus sage de l’être et de rentrer… On reviendra dans les Dolomites, c’est sûr !

© L’Oeil d’Édouard

 

Pour le retour, on a fait dré dans l’pentu. Peu enthousiasmés à l’idée de remarcher à plat au lieu de descendre, on a tiré droit à la première bifurcation au lieu de prendre à droite en direction de la ferme Monzoni. Le chemin suit un torrent asséché puis slalome dans les sous-bois pour enfin arriver juste un peu en-dessous de Malga Crocifisso, 1 heure à peine depuis le Bivacco Zeni. Du reste, on peut totalement imaginer faire cet itinéraire en boucle dans le sens inverse !

 

Retrouvez tous nos topos et conseils montagne dans notre rubrique Trace Les Cimes△△



Rando au Bivacco Zeni, dans les DOLOMITES
4.9 (98.05%) 41 votes

Etiquettes