Une semaine à Lisbonne, par notre gagnante Provence

surfer à guincho près de lisbonne

Provence, la grande gagnante de notre concours photo 2015, a remporté une semaine tout compris (hébergement, vols et quelques activités) dans une ville de son choix. Elle a choisi la capitale portugaise Lisbonne pour cette semaine gratuite. Voici le récit (on adore sa fraîcheur) qu’elle nous a gentiment envoyé. 🙂

Notre séjour à Lisbonne est un city trip gagné lors d’un concours photo organisé par Trace ta Route (merci, merci, merci encore !). Les partenaires nous ont permis de prendre l’avion (Liligo), d’être hébergés (Nigthswapping) et de choisir une activité (Ceetiz), le tout pour 2 personnes !

Pourquoi avoir choisi Lisbonne ?

  • Les fêtes de Lisbonne en Juin et la météo clémente,
  • Des côtes et espaces naturels proches de la ville pour des escapades vertes,
  • Une capitale à taille humaine,
  • Une culture latine, une nature méridionale,
  • Une vie bon marché,
  • Un dépaysement (pour nous en tous cas) grâce à une forte influence Atlantique.

Nos objectifs du voyage : découvrir la capitale Portugaise mais aussi les alentours sans se ruiner !
Même en 5 jours à Lisbonne (assez long pour une petite capitale, environ 3 millions d’habitants), il a fallu faire des choix ! Les voici.

 

5 jours à visiter Lisbonne et ses alentours

Le centre-ville de Lisbonne

et les quartiers les plus réputés de Lisbonne sont Rossio, Alfama et Bairro Alto. On a fait une seule vraie visite, celle du château Château St Jorge (les musées et les églises ne nous attirent pas trop). C’est une belle visite pour s’approprier la ville, on y admire Lisbonne via des points de vue et la Camera Oscura. On va bien sûr flâner sur la plaça do Comercio, immense, longeant le Tage, immense lui aussi ! On peut tout simplement ensuite admirer la ville à pied, de miradouro en miradouro (7 collines donc il y a de quoi faire !)…

 

Une virée à Sintra en randonnée

Pour ne pas se ruiner sur place (c’est très très très touristique) pensez train, pique-nique et marche à pied. On aime profiter du grand air, on a donc choisi de visiter le Castelo de Mouros. La vue est magnifique, l’ambiance est magique, la légère brume, souvent présente à Sintra, donne aux lieux un sens mystique

 

Une journée sur le littoral : surf et balade

Là pour nous c’était l’éclate ! Notre guide, Miquel, vient nous chercher à la maison pour nous guider et conduire toute la journée, on met le cap vers le Nord, en longeant la côte direction Guincho, un spot de surf bien connu. On profite de la vue bien installés à l’arrière de notre Beetle cabriolet.

On aperçoit même un banc de dauphins sautant dans l’océan ! On a rendez-vous avec Vasco, un moniteur de surf très pédagogue, on ne voit pas le temps passer même dans une eau à 15 degrés ! C’est une super sortie, les côtes sont magnifiques, il y a de bonnes adresses et de jolis points de vue.

Le Parque de Naçoes

On peut flâner dans le moderne quartier d’Oriente, issu de l’organisation de l’exposition universelle de 1998. Un centre commercial flanqué de 2 tours ultra-modernes nous amène au Parque de Naçoes où l’on peut visiter l’aquarium, l’Oceanario où 2 loutres jouent les vedettes et les effets d’optique 3D nous immergent dans le bassin principal au milieu des squales. Un parcours en téléphérique permet d’admirer les rives du Tage et le fameux pont Vasco de Gama (12,3 km !).




Son avis sur ce voyage à Lisbonne

les grands +

  • La dimension humaine de la ville et le sentiment de sécurité
  • L’océan et le Tage
  • La convivialité et le bilinguisme des habitants
  • Les transports en commun bon marché, fluides et des infrastructures propres
  • Les gâteaux

les petits –

  • Déçue de la nourriture pas forcément représentative de ce que l’on peut trouver ailleurs au Portugal. A Lisbonne c’est souvent trop cher et/ou pas très raffiné
  • Beaucoup (trop !) de publicités pour le McDo !

Ce qu’on a pas fait à Lisbonne

Il y a évidemment bien plus que ça à découvrir dans le coin, voici ce que l’on n’a pas pu / voulu faire par manque de temps, argent, envie ou les 3 : ,e quartier de Belem (un gros raté !), certains palais de Sintra (celui de la Regalaira était pourtant immanquable), le Mercado da Ribeira (dommage !), le fameux tram, toujours bondé et le dénivelé ne nous faisait pas peur, écouter un concert de Fado (il faut savoir le choisir, il faut payer cher pour écouter des artistes sortant des sentiers battus… et cette musique est particulièrement mélancolique), prendre une cuite au Porto à Bairo Alto (c’est LE quartier pour ça !), l’huppée Avenida de Liberdade (peu d’intérêt), la LX Factory (lieu de street art, original !), le Cristo Rey (beaucoup de transport pour pas grand-chose).

Ce qui est typique à Lisbonne

La nourriture, variée, et l’abondance de pâtisseries, glaciers, boulangeries, … on a mangé des pasteis, des pouce-pied, de la morue, du poulpe, du chorizo, des feuilletés, des cerises, du fromage de brebis, de la mousse de Mangue,… bu du Vino verde, du Porto, de l’alcool de Cerise…

La courtoisie des conducteurs qui donnent toujours la priorité aux piétons ; La diversité et la densité des lieux de convivialité ; La diversité des transports (tuk tuk, tram, train, taxi, bus, metro, buggy …) ; Les stands de Cerises et Fraises (en saison) dans la rue, bon marché, charnues, savoureuses ; Les rues fleuries, de bougainvilliers magnifiques.

Et bien sûr l’accueil des habitants ! Une attention spéciale aux gens que l’on a rencontrés sur place : à la famille d’Ines (y compris Alfie 😉 ) notamment, avec laquelle on a pu échanger, parler de tous les sujets, qui nous a conseillé, logé, nourri, aidé, … en nous ouvrant leur maison très bien placée (dans le quartier d’Alvalade, près du métro qui mène au centre-ville et près d’un parc pour courir !) et confortable. Merci aussi à Miquel pour ses discussions et ses conseils. Nous nous sommes rendus compte, de plus près, de la crise qui touche se pays, grâce à leurs témoignages, la vie n’y est pas facile, les jeunes diplômés fuient le pays malgré toutes ses richesses naturelles.

 

Ce qui est insolite à Lisbonne

  • Des Lisboètes (petits et grands) qui mangent des petits escargots à l’apéro comme des cacahuètes
  • Des « pesticos » (tapas) sous forme de viandes en sauce servie avec du pain grillé et beurré
  • Des trottoirs minutieusement pavés (si vous avez déjà fait du carrelage vous comprendrez la performance !)
  • Des barbiers-coiffeurs d’une moyenne d’âge de 70 ans, avec du matériel encore plus ancien mais un savoir-faire impeccable (finition à l’alcool pur dans le cou, ça pique !)
  • Des rues qui montent, qui descendent, qui remontent, qui redescendent, qui tournent, qui retournent…
  • Des sirènes d’ambulances et de police comme dans les films américains
  • Des boutiques (que) de chaussettes
  • Des boutiques (que) d’ampoules
  • Des terrasses de café ou resto proposant des couvertures à notre disposition en cas de froid

 

Trucs et astuces logistiques

Se méfier de la météo, prévoir du long et imperméable, surtout quand on passe de Lisbonne à Sintra par exemple. Pas de chance pour on a perdu plus de 10 degrés entre le début et la fin du séjour : bien conserver son ticket de métro en début de séjour car il est rechargeable !

Les bonnes adresses dénichées par Provence

Boulangerie : Padaria Portuguesa, avenida da Igreja,

Artisan glacier : Gelados Conchanata , avenida da Igreja (les meilleures glaces du monde !),

Restaurant : Noobai Cafe à Bica, rua Santa Catarina,

Resto Indien : Fishtail dans le quartier de Roma, avenida Óscar Monteiro Torres.

Est-ce que je retournerai au Portugal ?

Oui ! Pour randonner dans l’arrière-pays ; visiter Belem et le palais de la Regalaira à Sintra ; profiter du littoral de l’Algrave pour explorer les fonds sous-marins et surfer ; visiter, boire et manger à Porto ! Le Portugal est une destination simple et pittoresque qui vaut le détour. On ne peut pas tout faire ni tout voir en voyage, nos choix donnent le ton d’un séjour. Mais le plus important n’est pas où l’on part mais avec qui on part et notre entourage sur place.

Un gros merci Provence pour tes impressions de ta semaine à Lisbonne et pour avoir partager avec nous les photos de cet article 🙂

Trace Ta Route tient aussi a remercier grandement nos partenaires : Liligo, Nightswapping et Ceetiz sans qui le concours et ce séjour de Provence à Lisbonne n’aurait pu être possible 🙂

 

🇵🇹 Retrouvez tous nos articles sur le PORTUGAL 🇵🇹











Notez cet article

Etiquettes