Paris je t’aime… De Belleville à la rue Montorgueil

Paris, Paris, Paris.. ! Oui mais quel quartier, où manger, où boire un café, un cocktail, que faire en dehors des expos et du shopping ?? Se balader bien sur ! Le nez en l’air, en prenant son temps et en observant les gens vivre. Je vous propose quelques itinéraires.

Idée de balade Urbaine : de Belleville à la rue Montorgueil

Départ des hauteurs de Paris, pour se retrouver dans la foule des « Bobos » à l’heure de l’apéro. Ceci dit dans l’autre sens c’est sympa aussi ! Un marché au centre de Paris pour finir à diner dans l’un des nombreux restaurants chinois et de dim-sum de Belleville. Laissez vos envies vous guidez.




De Belleville à Bastille

Alors, je démarre la journée de n’importe où avec un café à emporter, et direction les hauteurs du parc de Belleville. Prendre le temps de se réveiller avec Paris à ses pieds avant de se mêler à la foule… savourez l’instant ! Allé, c’est partie on descend de la colline (à cheval…), direction Menilmontant, la on prend son temps, on ne descend pas tout droit on bifurque à gauche et on remonte juste en 10 min au Cimetière du Père Lachaise. Le cimetière du Père Lachaise, j’avoue ce n’est pas mon truc, mais à tous les fans des illustres enterrés faites un tour.

Depuis le cimetière du Père Lachaise, je descends toujours par la rue de la roquette tout droit jusqu’à Bastille en 15-20min à peu près. Mais j’ai mes adresses en chemin, par exemple pour un déjeuner ou un dîner il ne faut pas rater le restaurant « La Comète » ; superbe petite adresse bistrot, cuisine de grand-mère et service très personnalisé. Passé la place Voltaire vous engagez vraiment dans la rue de la roquette telle qu’on la connait depuis bastille, bar, magasin de vêtement, de chaussure, neuf ou fripe, et un théâtre, la rue est vivante. Idem, pour un déjeuner ou un diner, bifurquer dans la rue de Charonne pour aller au restaurant le Paris-Hanoïet leur bo-bun à tomber ; pas de réservation, il faut faire la file sur le trottoir, avant de pouvoir s’installer à l’une des 10 tables de ce petit restaurant.

Arrivée à Bastille, je ne m’y attarde pas vraiment… Un coup d’oeil sur la programmation de l’opéra, un café aux Grandes Marches histoire de regarder tous les rendez vous qui se donnent comme point de rencontre les marches de l’opéra… et je redémarre en direction du Marais en empruntant la rue Saint Antoine. J’en profite pour tester cette nouvelle mode les Grilled Cheese , vous savez ces croque-monsieur américanisés. Celui de bastille est bien, très bon accueil, ils prennent le temps d’expliquer le concept, vous aident à choisir parmi les recettes plus gourmandes les unes que les autres, c’est une bonne formule surtout quand on marche toute la journée.

Pour une version plus light on file rue Saint Antoine : on peut chiner un livre d’occasion, se prendre des fruits frais et direction la Place des Vosges. Bon moi je m’arrête toujours à cette petite boutique d’accessoire « Sous le Sable »… je trouve autant des futurs cadeaux d’anniversaire que des petites choses pour moi, de même qu’à la boutique Ines pour des petites robes, ou débardeurs pas chers.

De Bastille au Forum des Halles

Installez-vous Place des Vosges ensuite. J’adore ce parc en plein cœur de paris, je ne sais pas si c’est le fait d’être l’une des plus ancienne place de paris, d’où parte de nombreux chemins secrets pour s’enfuir, qui lui confère cette atmosphère, mais à chaque fois je me sens comme en plein cœur de Paris. A visiter : la maison de Victor Hugo, c’est vraiment une belle visite je vous la conseille (et venant de moi qui n’ai aucune patience dans les musées… !). Ah oui en plus il y a le Wi-Fi sur la place. Et un salon de thé, cher, mais bon : club sandwich et éclair chocolat ! le top.

Paris-place-des-vosges-blog-voyage

 

Après cette petite sieste bien méritée, on repart par la rue des Francs Bourgeois.. et la attention au portefeuille ! entre les grandes enseignes, Sandro, Ted Baker, Karren Millen, et les friperies à 2 pas… difficile de ne pas craquer pour une petite virée shopping ! A noter que tous les magasins de la rue sont ouverts le dimanche, et que la rue est entièrement piétonne (le dimanche uniquement).

La rue des Francs Bourgeois se prolonge par la rue Rambuteaux ; je vous donne un chemin mais il serait trop long de vous décrire toutes les adresses et terrasses de café que vous trouverez en chemin, épicerie de café, pâtisserie etc.. je ne vous parle que des adresses qui sont pour mois des incontournables et pour le reste je vous fais confiance. Arrivée sur le parvis du Musée Georges Pompidou, pas besoin de rentrer pour voir des expositions ! enfin si l’on considère que le spectacle vivant de l’extérieur vous suffit. Le week-end il y a souvent des artistes qui performent, clown, équilibriste … c’est sympa et quoiqu’il arrive il y a toujours une multitude de gens, assis en train de manger, boire un café, discuter … A noter le café sur la terrasse du Musée, l’un des Roof Top de Paris, plutôt pour une sortie romantique je dirais.

Paris-Beaubourg-Pompidou-blog-voyage

 

Pour quitter ce spectacle je reprends la rue Rambutaux qui mène tout droit au Forum des Halles. Sur la route la bonne adresse pour se prendre un peu de « street food » c’est Man’Ouché, petite guérite libanaise, aux très bonnes pita. Absolument rien d’extraordinaire au Forum des Halles, si ce n’est bien sa nouvelle canopée ; avis aux fan d’architecture. Nous sommes loin des Halles d’antan, la bon bah c’est un centre commercial quoi ! 😉 Avis au shopping addict, la multitude de petits magasins « chinois » tout autour des halles. On trouve toujours une petite pièce un peu cool à acheter, et pas cher bien sur. Découverte juste derrière les Halles, rue St Honoré ; une boutique de bijoux vraiment sympa où se mêlent créateurs de Los Angeles et petite création plus simple : L’épicerie fille.

C’est aussi dans le quartier des Halles que vous trouverez quelques salons de tatouage sans rendez-vous ; ma sœur avez testé Magic Circus il y quelques années, la déco est plus avenante que d’autres salons, l’accueil avait été un peu froid, mais c’était détendu par la suite ; pour ma part j’ai testé Gevy, déco un peu froide, mais accueil et conseil au top, très pro. Découvrez aussi les bars de Jazz dans la rue des Lombards. Demandez le programme des futurs concerts en passant devant.

Pour la pause c’est au Père Tranquille qu’il faut s’arrêter. C’est une institution dans ce quartier ! La meilleure terrasse pour observer les gens de tout horizon déambuler devant vous. En bon petit café, ils servent des croque-monsieur et des club sandwich tout a fait honnêtes. C’est aussi dans ce quartier que vous trouverez Joe Allen, un restaurant New-Yorker, à l’ambiance cosy inégalable. A l’intérieur mur en brique rouge, photo de « Brodway » au mur, une belle partie bar pour attendre votre table la cas échéant, une ambiance tamisée réchauffée par les bougies sur toutes les tables. Le must chez Joe Allen, un verre au bar, un Bloody Mary pour moi, avant de commander un bacon-cheese burger, avec une bonne bouteille de vin sud africain. Pour les plus gourmands on prend un dessert bien américain, soit le cheesecake soit le cookies moelleux et sa glace.

 

Arrivée dans le quartier Montorgueil

On touche bientôt au graal… vous n’êtes plus qu’à quelques minutes du quartier de Montorgueil sa rue piétonne, son église St Eustache, et surtout Stohrer, le meilleur éclair au chocolat de Paris ! un bon vrai goût de chocolat noir… hummmm. Il fallait bien marcher tout cela pour y avoir droit. (et il ne fallait pas s’arrêter dans toutes mes adresses de restaurants !)

Quelques mots sur le quartier de Montorgueil : C’est l’un des plus anciens quartier de Paris, du fait de sa proximité aux Halles. Aujourd’hui sa rue piétonne grouille de parisien, c’est l’un des quartier sous forme de « petit village » que Paris recèle dans tous ses arrondissements. Le quartier est vivant, et a garder sa spécialité tournée autour de la nourriture, nombreuses adresses de « street food », belle pâtisserie, des cafés… Le dimanche matin dans la rue Montmartre, il y a le Marché Saint-Eustache – Les Halles. Arrivée à Montorgueil, il faut trouver une bonne place en terrasse pour prendre votre verre et regarder le défilé des piétons. Le soir poursuivez votre journée par un verre à l’Experimental Cocktail Club, rue Saint Sauveur, l’un des bar de Paris qui a relancé la mode des speakeasy vers 2010.

Paris-montorgueil-saint-eustache-blog-voyage-2

Je pourrais poursuivre les possibilités de balade à l’infini, à partir de Montorgueil vous êtes à 2 pas du cinéma le Grand Rex, du théâtre du Gymnase et pas très loin de 2-3 brasseries parisiennes très typiques tel que le Vaudeville. J’espère que cette balade vous donnera quelques pistes pour commencer votre journée, ou pour faire des détours dans ces différents quartiers. Quoiqu’il arrive, à l’envers, à l’endroit, à toutes les heures vous trouverez de quoi régaler vos yeux, votre envie de visite culturelle, vos papilles à Paris… Tout dépend de votre rythme, de vos envies et de l’heure à laquelle vous arrivez dans chaque quartier.

 



Paris je t’aime… De Belleville à la rue Montorgueil
2.3 (46.67%) 12 votes

Etiquettes