Guide pratique MILAN : bons plans et bonnes adresses

Happy hour aperitivo - Terrasse du Bar Bhangrabar de Milan, Corso Sempione

Lors de mes 2 jours à Milan, j’ai eu quelques bonnes mais aussi mauvaises surprises… Alors pour vous éviter les mésaventures, je vous livre mes bons plans et les bonnes adresses que j’ai expérimentées : où se garer ? comment voir La Cène et le Duomo ? Où sortir pour boire un verre et où manger à Milan ?

Milan pratique

➤ Se garer gratuitement à Milan ?

Stationnement parking à Milan, Corso Sempione Milano

Sur le papier, ça semblait très très compliqué de se garer sans avoir à payer un parcmètre mais j’ai fini par trouver le bon plan pour se garer gratuitement dans Milan, et aux portes du centre-ville en plus ! Au cours de quelques errances sous un déluge, j’avais commencé à repérer que les bords, en terre, des boulevards étaient stationnables et gratuit. J’ai alors poussé sur le bouchon Maurice au plus loin qu’il était possible jusqu’au Corso Sempione, au Nord-Ouest du parc éponyme (à 5 min) et du Castello Sforzesco (15 min). En plus c’est à l’ombre. Imbattable !

ps : dormant dans ma voiture, c’est aussi là que j’ai passé les 2 nuits de mon road trip et, finalement, c’est même pas si bruyant que ça.

 

➤ Réussir à voir La Cène

 

Comme vous l’avez peut-être lu dans le récit de ma 1ère journée à Milan, je me suis fait refouler. Arrivé à l’église Santa Maria delle Grazie qui abrite la fresque La Cène de Léonard de Vinci : « Non, c’est pas possible, il n’y a pas de place avant 15 jours. » Plan B : Si vous voulez, vous pouvez venir demain à 8h pour voir s’il y a des désistements dans la journée ». La solution donc est de réserver en ligne à l’avance.

 

➤ Visiter le Duomo (sans attendre)

Il existe différents tarifs selon la formule (au détail ou pass) et j’ai opté pour le Duomo Pass B qui donne accès à la Cathédrale, aux terrasses (à pied), au Musée du Duomo, à l’aire archéologique et à l’Église San Gottardo.

  • HORAIRES ☞ 8h-19h pour la cathédrale / 9h-19h pour les terrasses (fermé le mercredi)
  • TARIFS ☞ Pass B 11€ / Pass A 15€ (identique au Pass B mais accès aux terrasses par l’ascenseur)
    cathédrale seule 2€ – terrasses seules 9/13€ – aire archéologique seule 6€ – audioguide 9€

Lors de ma visite du Duomo, il m’a fallu 1h de queue pour acheter mon billet et accéder à la terrasse puis rebelote, 1h après pour accéder à l’intérieur de la Cathédrale. Pour éviter cela, il est possible d’acheter son billet coupe-file avant.

♨ Casse Ta Croute à… Milan !

Snack milanais : pizza, ciabatta, rustichella..

En 2 jours, j’ai testé quelques adresses à Milan. Loin de moi l’idée de vous dire où manger, je vous donne juste mon avis. Pour un petit creux, je suis arrêté dans un petit snack qui vendait des parts de pizza, des rustichelle, des ciabatte… Dur de choisir. En Italie (du Nord tout du moins), on retrouve beaucoup de sandwiches avec du Brie et du speck, genre de jambon fumé, le tout est chauffé. J’ai fini par me laisser tenter : mouais… bof… Pas terrible et avalé en quelques crocs.

Les Aperitivi !!

LA grande découverte de Milan ! La faim venait et j’étais en train de passer devant des terrasses de bars. Je vois les gens boire et faire des aller-retours à l’intérieur avec leur assiette. Je me renseigne, il s’agit de l’aperitivo, une formidable tradition culinaire milanaise qui a gagné toute l’Italie mais que je n’avais encore jamais vue jusque là. Ma che cosa è ? Le principe est simple (comme moi, vous allez adorer, j’en suis certain !) : en début de soirée, lors de l’happy hour (18-22h), on paie « il compto » environ entre 10 et 14€ (selon les bars) pour une boisson et on a ensuite accès illimité au buffet ! Oui, à volonté !! Son contenu varie en choix et en qualité selon l’endroit où on est. Mais .. ça change de notre minuscule bol de cacahuètes français ! Et encore, quand on en a un… Pour choisir où (comme cet article n’existait pas encore…), j’ai tourné en regardant depuis la rue et le Bhangrabar semblait pas mal avec sa déco orientale mais…

 

…finalement, je suis allé à Duomo dal 1952 qui était déjà bondé. Je me suis inscrit sur la liste d’attente et 20 min plus tard, le responsable m’appelle pour m’installer à une table. Le buffet était opulent : nombreuses salades composées, plein de légumes, petite buffala, moules, omelettes, rôti énorme à découper directement dedans, plein de plats cuisinés (thon, poulet, paëlla, genre de choucroute…) et gâteaux et pastèques en dessert pour l’alibi diététique. Bref, je me suis explosé le bide et ça fait toujours du bien de faire un bon gros repas à la fin d’un road trip après pas mal de repas sur le pouce.

 

On se demande comment ça peut être rentable cette affaire. Économie sur le service (chacun va se servir) ? sur la plonge (assiettes en plastique) ? pas sûr… Petits bénéfs sur grande quantité ? peut-être… En tout cas, pas avec moi ! 🙂

Fruttiamo la terra

Fruttiamo la terra - Fondazione Somaschi - Marche fruits et légumes bio MilanLors de mon road trip en Italie du Nord, après de nombreux jours à manger des pizzas, des… biscuits apéro offerts avec la bière ou le spritz, les gelati etc, j’ai décidé de varier quelque peu mon alimentation est de faire les marchés matinaux et me délecter de la fraicheur de fruits le midi. À Milan, je suis tombé un peu par hasard sur un marchand de fruits et légumes bio (Fondazione Somaschi, agricoltura biologica e sociale), situé dans une porte cochère juste à côté de la Porta Garibaldi, sur le Corso éponyme. Le mec était très sympa et les fruits délicieux.

 

Boire et sortir à Milan 🍸

Sur le Corso Sempione

Le quartier autour de l’Arco della Pace, sur la Piazza Sempione, est un gros gros, très gros spot de bars, très animés, y’a qu’à choisir son ambiance. La foule envahit littéralement les terrasses et les trottoirs et ça grouille de partout ! Par contre, faut pas avoir mal à la tête : toutes les musiques se mélangent aux bruits de la foule et l’ensemble forme une énorme cacophonie.

 

Nombreux sont ceux qui déambulent, se posent sur un banc ou par terre en sirotant des cocktails à emporter dans un gros gobelet (à partir de seulement 5€ !!). La soirée commence ainsi le soir à Milan et prolongera vraisemblablement son ivresse dans les boites de nuit (hype !!) autour dans le parc.

 

Situé après la Porta Garibaldi, le Corso Como était rempli de bars et restaurants mais comme je n’y suis passé qu’en journée, je n’ai donc pas vu si l’ambiance était là. Vous pouvez toujours faire un tour là-bas pour voir si l’un d’eux vous inspire.

Le Bar Brera

C’est en rentrant le soir à ma roulotte que, pris d’une envie de bière fraiche, je me suis arrêté au Bar Brera (à côté de la Pinacothèque, visitée l’après-midi) et sa lumineuse terrasse rougeoyante. Les serveurs sont très décontractés (j’ai pu sans problème leur laisser ma batterie d’appareil photo à recharger) et les tarifs très corrects.




Bonus !

Comme vous avez été bon élève en allant jusqu’au bout de cet article, je vous offre deux ptites perles croisées le soir à Milan. La première est la rue des « street-voyantes ». Juste à côté du Bar Brera, ces mediums installent leur table directement dans la rue et attendent le client… ressemblant étrangement à l’autre plus vieux métier du Monde (je vais me retrouver ensorcelé moi en disant ça…). L’autre perle est la chanteuse psychédélique qui sévit à la sortie de la Galleria Vittorio Emanuele II, sur la Piazza della Scala. Je vous laisse deviner qui est qui dans les photos ci-dessous…

🇮🇹 RETROUVEZ TOUS NOS ARTICLES SUR MILAN & BERGAME ET SUR NOS VOYAGES EN ITALIE 🇮🇹

 



Guide pratique MILAN : bons plans et bonnes adresses
4.9 (97.75%) 89 votes

Etiquettes