Test : la doudoune Millet ELEVATION AIRLOFT hoodie

Test doudoune Millet Elevation Airloft hoodie jacket insulated blue / poseidon review outdoor alpinisme montagne mountain

Avec la doudoune Elevation Airloft, Millet a conçu une veste thermique spécialement pour les activités de haute-montagne. Associant dans un design minimaliste une garnison synthétique innovante à un tissu léger, elle est annoncée comme redoutablement efficace lors des températures froides. Plusieurs mois d’essai (à la porter -presque- tous les jours), plusieurs expériences en conditions variées… voilà mon avis.

Description technique

Composition : 100% polyamide
Garnissage : 100% polyester Polartec® Power Fill (dont 80% recyclé)
Poids : 390 g (en taille M)

Capuche : oui (existe aussi en modèle non « hoodie »)
Nombre de poches : 2 (1 extérieure et 1 intérieure pectorales)
Serrage : ourlets élastiques au bas, capuche et poignets


Test de la doudoune Millet ELEVATION AIRLOFT

Taillée pour l’alpinisme

La première des choses remarquables de cette doudoune Elevation Airloft est sa légèreté (moins de 400 grammes !). Pour être honnête, on ne la sent carrément pas quand on la porte, même lors de mouvements. Pour tenter de vous le représenter comme je peux par écrit, imaginez avoir le buste recouvert d’œufs à la neige. Vous voyez mieux ? … Bref, son gonflant en fait une doudoune hyper-agréable à porter ! Sa coupe Active Fit™ épouse parfaitement les lignes du corps pour ne pas laisser de poches d’air néfastes (je vous vois venir : le gros bourrelet que vous voyez sur la photo ci-dessous n’est pas un abus de bières -quoique…- mais mon DVA !). L’ourlet élastique en bas de veste fait bien son office en fermant le passage d’air froid sur les reins et le ventre. Le polyamide étant légèrement stretch, il s’étire et suit les mouvements des bras pour ne pas trop découvrir les poignets. Le tissu Pertex® Quantum Ultra Light, également utilisé pour l’intérieur est relativement doux.

 

Le modèle « hoodie » est, comme son anglicisme le signifie, doté d’une capuche type cagoule qui enveloppe parfaitement la tête. Elle est compatible avec le port d’un casque d’alpinisme (pas de ski alpin). J’apprécie particulièrement la manière dont elle entoure généreusement la gorge pour la maintenir au chaud. Les bords sont munis d’un ourlet légèrement élastique, le même qu’on retrouve aux poignets et en bas de veste. Au niveau de la gorge, une longue (12 cm) et douce bande de protection en polyester évite les irritations du menton lors des mouvements du visage.

 

Sa coupe cinajustéetrée près du corps, notamment sur le bas, et son absence de poche repose-mains ont été pensées pour porter un baudrier (le modèle sans capuche en dispose de deux latérales assez hautes). Néanmoins, les designers n’ont pas oublié les petites affaires et ont équipé leur veste de deux poches pectorales zippées : une extérieure droite (environ 16 x 22 cm) et une intérieure gauche (environ 16 x 16 cm). Comme il n’y a pas de poche pour les mains, il n’y a pas de possibilité d’y ranger la doudoune compressée (comme sur d’autres modèles). Millet n’a pas prévu un petit sac à cet effet. Dommage, ça aurait pu être pratique d’autant qu’elle est bien compressible. La fermeture éclair YKK (la marque référence dans le modèle) est dotée des deux zips. Un en haut, un en bas, pour ouvrir comme on veut avec le harnais par-dessus ou dessous (cf : vidéo plus haut). Ils coulissent parfaitement et inspire confiance quant à la solidité. Une bande de protection empêche qu’un bout de polaire se coince dedans au passage.

Chaleur et isolation

La doudoune Elevation Airloft a été conçue de manière hybride afin de concentrer la chaleur et favoriser la respirabilité aux endroits idoines. « La ouate Polartec® Power Fill emmagasine un maximum d’air selon un nouveau procédé de fusion qui dope les performances thermiques dans les basses températures. La matrice de fibres ainsi formée accumule la chaleur corporelle dégagée, formant une nappe d’air toujours égalisée entre soi et l’extérieur. L’absence de piqures sur la partie haute favorise une chaleur plus intense, pendant que la partie basse piquée optimise le transfert dans l’effort. » Voilà le projet proclamé par la marque française.

Pour ce qui est de mon expérience, j’ai vraiment été bluffé ! De par sa légèreté, je ne soupçonnais vraiment pas qu’elle puisse avoir un tel pouvoir chauffant. Vraiment, la doudoune Elevation Airloft tient surprenamment chaud, notamment sur les épaules et bras (là où je ressens le froid en premier). En pleine activité (alpinisme, ski de rando), j’ai été à l’aise dans des températures négatives matinales (de 0 à -10°c). Le transfert d’humidité vers l’extérieur est vraiment efficace, je n’ai jamais eu l’impression d’être en cuisson vapeur (avantage de la garnison synthétique par rapport au duvet). En statique ou petite marche, on est confort de 5 à 15°. Après, selon la fatigue ou les conditions météo, on adapte avec une polaire en-dessous et/ou une veste hardshell par-dessus. Globalement, la doudoune isole assez bien du vent, à condition qu’il reste juste une petite bise.

Sans être non plus une veste softshell, les deux tissus en polyamide (Toray® Air Stretch Ripstop, dessus, et Pertex® Quantum Ultra Light, dessous) sont relativement bien résistants aux frottements (attention toutefois aux accrocs si on porte la doudoune en couche extérieure). Sur la partie basse, on a presque l’impression que ça glisse. Elle résiste également bien à la pluie avec une déperlance efficace en cas des petites gouttes ou de chute de neige. Au pire, une fois mouillée, la ouate garde davantage ses propriétés thermiques que la plume et sèche plus rapidement.

 

MON VERDICT

J’aime

● le minimalisme du design
● la coupe ajustée

 

● la légèreté
● l’isolation thermique

À améliorer

● pas de sac de compression

La doudoune Millet Elevation Airloft a tout pour plaire, même son look ! Particulièrement légère et étonnamment chaude, elle est devenue ma veste thermique pour toutes mes activités outdoor (alpinisme hivernal, ski de rando en fond de sac, au sommet d’une grande voie durant une inter-saison, en randonnée pédestre le soir en trek…).

Toutes nos randonnées dans notre rubrique montagne Trace Les Cimes△△ ainsi que tous nos tests matériels

Vous pouvez nous aider ! 😀 Si vous pensez acheter cette doudoune (ou autre chose), merci grandement de passer par notre lien vers Amazon ou Ekosport. Cela ne vous coûtera rien de plus, et nous, ça nous aidera à continuer l’aventure avec vous. Merci pour le coup de pouce ! 😉





Test : la doudoune Millet ELEVATION AIRLOFT hoodie
4.9 (97.95%) 39 vote[s]