Guide pratique LA ROCHELLE : bons plans, conseils et adresses testées

Rue Saint-Nicolas La Rochelle Charente-Maritime France Tourisme Vacances Holidays Travel Wall Painting Street Art Photography

En parallèle de ma visite de La Rochelle, je vous livre mon expérience de la cité charentaise à travers des infos pratiques pour profiter au mieux de votre séjour, notamment pour les plus gourmands ! Ainsi, je partage avec vous mes bons plans et conseils ainsi que les adresses testées et avis : où se garer ? où manger au restaurant ? où trouver le meilleur glacier ? où sortir boire un verre ?

 

Se rendre à La Rochelle

🚉 en TRAIN : compter 2h30 à 4h depuis Paris (gare Montparnasse), 2h30 depuis Bordeaux, 1h45 depuis Nantes. La gare de La Rochelle se situe dans le centre de la ville, à 5 minutes à pied du Vieux-Port.

🚌 en BUS : 7 à 8h depuis Paris Bercy, 2 à 3h depuis Bordeaux, 2 heures depuis Nantes. ➜ Horaires et tarifs sur FlixBus.

🚗 en VOITURE : environ 4h30 depuis Paris centre par l’autoroute, 2h depuis Nantes ou Bordeaux, 1h30 depuis Poitiers…
Pour se garer au plus près du centre-ville, rendez-vous au parking du Vieux-Port mais il est payant et l’esplanade Saint-Jean d’Acre est occupée par une scène durant le festival des Francofolies. Il existe également des parkings gratuits à La Rochelle (localisés sur la carte ci-dessous), principalement au Sud, sur la place Bernard Moitessier, la place Rieupeyrou et devant la plage des Minimes, mais également au Nord, sur l’esplanade des Parcs, le long du chemin des Remparts.


Où manger à La Rochelle ?

Je suis resté 24 heures sur deux journées en prenant deux repas… et quelques gourmandises. Globalement, les restaurants à La Rochelle se situent sur le Vieux-Port, le long du cours des Dames, mais c’était déjà tout complet (ou alors il fallait faire la queue : euh… non merci, je suis vacances là). Je suis donc allé, un peu par hasard, à La Grande Rive sur le quai Duperré : la pizza étaient plutôt bonne mais l’addition quelque peu disproportionnée (sans doute le fait de devoir “payer le cadre”…). Découverts après-coup, les nombreux restaurants dans la rue Saint-Jean du Pérot et place de la Chaîne (photo ci-dessous) ou encore sur le quai du Gabut. À savoir qu’il y a également une brasserie sur la terrasse de l’aquarium. Retrouvez les meilleurs restaurants de La Rochelle d’après TripAdvisor.

Les 4 sergents, rue Saint-Jean du Pérot

quai du Gabut

Les spécialités gastronomiques de La Rochelle
La Charente-Maritime dispose de nombreux atouts culinaires. Parmi elles, le farci charentais (un pâté aux herbes et légumes verts : épinards, poireaux, chou, oseille, salade, blettes…), le fagot charentais (morceaux de foie de porc finement découpés et marinés dans du cognac), les grattons (morceaux poitrine de porc, cuits dans la graisse de porc), la jonchée (fromage très frais, spécialité de Saintonge, à base de lait de vache, de chèvre ou de brebis, caillé et égoutté à travers une natte de jonc, d’où son nom, pouvant être dégusté en dessert avec du sucre ou de la confiture), le chabichou du Poitou (petit cône de fromage de chèvre avec une croute blanche ou gris-bleu) et, évidemment, les poissons et fruits de mer arrivant tout droit de l’océan (huîtres d’Oléron, moules, coquillages, crustacés…). Question douceurs : la galette charentaise. Concernant les boissons (vive la France !), le cognac (nectar charentais par excellence, fruit d’une double distillation et d’un vieillissement en fût de chêne), le Pineau des Charentes (vin de liqueur) ainsi que la Guignette (boisson à base de vin aromatisée à la pomme, aux fruits rouges ou aux agrumes, à boire dans le bar éponyme dans la rue Saint-Nicolas).

Manger sur le pouce ?
Le lendemain midi, j’ai été intrigué par un petit bateau posé sur les pavés du cours des Dames : Le P’tit Bleu. Il s’agit d’un bar à produits de la mer (huîtres, moules, couteaux, bulots, langoustines, gambas, crevettes, sardines grillées…) préparés et cuits sur place à la plancha ou en papillote. On peut prendre à emporter pour les manger un peu plus loin ou bien s’installer sur une des petites tables derrière, avec vue sur le Vieux-Port et les tours de la Chaîne et Saint-Nicolas. Les tarifs sont accessibles (assiette à partir de 8€ + le petit verre qui va bien…) et les produits savoureux. Je vous recommande l’agréable expérience, une vraie petite pause marine en pleine ville ! D’autant plus si vous avez envie de manger “vite” et pour pas trop cher.

Où manger la meilleure glace de La Rochelle ?

L’été est la saison des glaces, celles-ci sont assurément un des symboles d’une belle journée de vacances (ainsi que la récompense de la motivation patience des enfants). J’ai testé deux glaciers à La Rochelle et je peux ainsi vous donner mon avis (mon élément de référence étant systématiquement la glace au yaourt, véritable révélateur d’un savoir-faire). Chronologiquement, la première enseigne a été Amorino, discrètement installée au milieu des restaurants du cour des Dames. Rien à redire, elles sont vraiment très bonnes ! Je vous recommande notamment celle au citron basilic.
Plus loin, en me baladant après avec mon pot à la main, j’ai découvert une file d’attente devant Ernest le glacier (j’apprendrai après qu’il s’agit d’une véritable institution locale et d’un artisan engagé et primé). Qu’à cela ne tienne, je suis revenu le lendemain (il y avait un peu moins de monde) et je me suis laissé oser me délecter d’un pot débordant de 4 parfums. Difficile de choisir moins parmi la multitude de parfums (fleurs, fruits, épices…). Verdict : oui, la réputation est méritée, elles sont véritablement excellentes ! Très savoureuses et pas trop sucrées. Pour conclure, ces deux glaciers sont délicieux et réussissent parfaitement la glace au yaourt ! Dans le doute… essayez les deux !

Ernest le glacier

…et ses multiples parfums !

Où sortir pour boire un verre ?

Pour poursuivre la soirée autour d’un verre, il y a, derrière le Vieux-Port de La Rochelle, de nombreux bars dans la rue Saint-Jean du Pérot (photo ci-dessous) qui m’est apparue comme une « rue de la soif » locale. Allez également jeter un œil dans les ruelles du quartier Saint-Nicolas, notamment, à La Cave de la Guignette pour y déguster leur boisson typique, sur la place de la rue de La Fourche, à L’Imprévu, ou, plus loin dans la rue Saint-Nicolas, au club La Folle Époque et, en face, au pub Le Troll. Il y a également quelques terrasses agréables sur le quai du Gabut (dont L’Écho qui propose des apéros et soirées DJ).

L’Écho

rue Saint-Nicolas

Où dormir à La Rochelle ?



Booking.com




Vous aimez cet article ? Parlez-en à vos amis et inscrivez-vous à notre newsletter

D’autres articles sur les mêmes thématiques

La Rochelle

Nouvelle-Aquitaine

Bretagne

Laisser un commentaire