Tourisme en Catalogne du nord, entre Pyrénées et Costa Brava

Découverte de l’autre visage de la Catalogne du nord. Loin des fleurons balnéaires et de l’énergique Barcelone, la Catalogne livre quelques uns de ses secrets les mieux gardés: réserve écologique d’Aiguamolls, merveilles de l’Art Roman et arrière pays vallonné, vert et miraculeusement épargné par le tourisme de masse.

Catalogne du nord #1 : Le Parc naturel d’Aiguamolls

Un habitat privilégié et une protection nécessaire

Aiguamolls de l’Empordan est un petit espace naturel où l’expression « réserve protégée » prend tout son sens.

Situé sur la Costa brava, dans le nord de la Catalogne, il offre une mosaïque d’écosystèmes entre terre et mer où prédominent les « Aiguamolls », des marais fréquentés par quantité d’oiseaux pendant la période de migration.

Aiguamolls2

Mais ce paradis naturel est malheureusement encerclé par l’environnement touristique de la Costa Brava dont la pression immobilière n’est plus à démontrer. Aiguamolls se trouve notamment au coude à coude avec deux poids lourds du tourisme de masse que sont:

>> Empuriabrava, le port de plaisance résidentiel le plus important d’Europe

>> Roses, une station balnéaire où prolifèrent hôtels, restaurants et autres équipements touristiques en tout genre.

Dans ce contexte, on comprend aisément la démarche du Parlement Catalan dans les années 80 de classement officiel de la zone en tant « parc naturel protégé ». Il y avait urgence !

 

Aiguamolls, un lieu de repos pour tous

La sagesse est dans la contemplation de la nature, et en Catalogne « Aiguamolls » en est sans doute le meilleur gardien.

Venez vous y balader un après-midi, profitez des observatoires à votre disposition et regardez attentivement la nature, elle vous réserve 1000 surprises.

Observatoire Parc naturel Catalogne

Pour qui sait s’émerveiller du spectacle de la faune, tout est motif à extase: le vol majestueux d’un héron pourpré au dessus de votre tête, la découverte d’un nid de cigogne, le cri précipité d’une huppe ou encore l’invitation impromptue d’un sanglier au milieu d’un marais.

La preuve en images :

 

Infos pratiques

En été les marais sont asséchés. Privilégiez le printemps ou l'automne pour l'observation de la faune et notamment des oiseaux qui y font étape pendant la migration.
Horaires d’été: De lundi a vendredi de 9:30 a 14:00 & de 16:30 a 19:00.
Horaires d’hiver: De lundi a vendredi de 9:30 a 14:00 & de 16:30 a 18:00.

Téléchargez la brochure avec les accès (FR)

Catalogne du nord #2 : La Garrotxa ou l’Auvergne espagnole

Santa Pau - Espagne - Catalogne

La Garrotxa, cette région volcanique et boisée, située sur les contreforts des Pyrénées contraste quelque peu avec les plages ou les criques de Costa Brava. Vous serrez probablement dérouté par cette rupture visuelle aussi rapide qu’inattendue.

Cette région recèle entra autres trésors :

Le lac de Banyoles

Lac de Banyoles - Catalogne

Le plus grand lac naturel de Catalogne où règne une ambiance à la fois sportive (siège des JO de 1992 pour l’aviron) et décontractée.

En effet le lieu est très prisé des Catalans qui s’y rendent pour pratiquer toutes sortes d’activités nautiques ou simplement pour se mettre au vert et profiter d’une balade ombragée autour du lac.

 

info baignade

si vous souhaitez vous baigner, il faut payer… Les plages sont soit privatisées soit elles appartiennent à la municipalité qui elle aussi demande rétribution pour mettre les pieds dans l’eau.

Le village de Santa Pau

Village espagnol de Santa Pau

Poursuivez votre escapade jusqu’à Santa Pau, un ravissant petit village médiéval perché sur une butte.

Autour de son château se déploient une série de petites ruelles pavées dont la plupart débouchent sur le « Portal del Mar » une terrasse avec vue panoramique sur le relief vallonnée de la Garrotxa.

Offrez-vous une pause en terrasse sous les arcades de la place centrale redoutablement bien conservée, comme tout le village du reste. On se croirait presque dans un décor de film historique.

 

Catalogne du nord #3 : Monastères romans

Monastere en Catalogne

Le style roman catalan compte parmi l’un des plus beaux d’Europe. Les témoignages de cet art du moyen âge ne manquent pas en Catalogne : églises, monastères, cathédrales, il existe même une route touristique de l’art roman.

Pour ma part, je vous propose deux édifices situés non loin de la frontière française.

San Quirze

monestere roman - Catalogne

Autrefois la magie du lieu exigeait un véritable pèlerinage, à pied, avec bâton et chaussures de randonnées et il fallait compter 3 bonnes heures (6km) pour rallier le village le plus proche, Rabos, au monastère.

Mais depuis quelques années San Quirze a été rattrapé par la civilisation qui peut désormais s’y rendre sans effort, en voiture, la piste de terre ayant été remplacée par une route goudronnée.

Néanmoins le chemin perd son asphalte sur les derniers 100m et c’est donc cahin-caha, dans une voiture ballotée par les secousses d’une route cabossée, que ce lieu unique et préservé en plein cœur du Massif des Albères se dévoile : un fond de vallon aride, dominé par la broussaille et la garrigue jaunis par le soleil, avec en son centre un monastère austère en ruine et en toile de fond, l’éventail de sommets formés par le massif des Albères.

 

L’amateur de bonne chair aura été prévoyant et n’aura pas manqué de réserver une table au « Corral de Sant Quirze », le restaurant qui fait face au monastère. Il propose une cuisine simple, paysanne à base de grillades.

Ex de menu : Escalivada (légumes marinés) – Butifara (saucisse catalane) gigantesque et crème catalane bien sûr !

Resto Corral de San qQuirze

San Pere de Roda

Monastere Roman Espagne catalogne

Alors que San Quirze, loin de tout (et surtout des flux de touristes) passerait presque inaperçu, San Pere, lui se voit et de loin !

Juché sur un promontoire rocheux, le monastère domine la péninsule du cap Creus. Son allure austère, ses volumes francs et nettement accusés au milieu d’une montagne sauvage, attirent immédiatement l’œil.

Une petite route en lacet permet d’y accéder avec à chaque virage, des vues imprenables sur la méditerranée et les villages environnants (La Vall de Santa Creu, Puerto de la Selva et Selva de mar).

Route menan t à San Pere - Catalogne

Une fois au sommet, c’est l’amateur d’art qui est à la fête ! Voilà un joyau du 1er art roman méridional remarquablement bien restauré. De cet ensemble on retiendra l’église qui se distingue par son élévation remarquable pour l’époque (10e et 11esiécles), la tour carrée très semblable aux campaniles lombards et enfin les chapiteaux du cloître et leurs décors variés : certains sont historiés, d’autres sont dérivés du corinthien et d’autres enfin présentent des entrelacs qui ne sont pas sans rappeler les motifs carolingiens.

Poussez la visite jusqu’aux ruines du château de San Salvador situé tout en haut de la montagne. Au prix d’une ascension d’environ 1h sur un chemin escarpé et broussailleux une vue imprenable sur la parc naturel du Cap Creus et l’Alt D’Empordan vous attend.

La preuve en images:

CATALOGNE

tous nos articles sur Barcelone et ses environs

Donnez une note à cet article en cliquant sur les petite étoiles 🙂

Tourisme en Catalogne du nord, entre Pyrénées et Costa Brava
4.9 (97.14%) 7 votes