Test : TECNICA Forge S, la chaussure de randonnée thermoformable

Test Chaussure de randonnée montagne Tecnica Forge S - Outdoor trekking shoe review hiking Mountain
La Belle Étoile, au-dessus d'Albertville

Avec la Forge, Tecnica a lancé un nouveau produit révolutionnaire sur le marché : la marque italienne a innové en concevant la première chaussure de randonnée thermoformable. A l’instar des chaussons de ski, il est donc possible d’adapter la forme directement à vos pieds. Alors, fini les ampoules donc ? Le magasin outdoor Montaz m’a invité à tester ce modèle.

Description technique :

poids : 585 g la chaussure
imperméabilité : oui
matériaux : Tissu élastique (tige) Gore-Tex (doublure)
semelle : Vibram (la référence universelle)

Une chaussure thermoformable !

Qui dit thermoformage, dit personnalisation sur mesure et donc sur place. L’achat en ligne ferait perdre l’intérêt de ce produit (pour trouver un revendeur équipé « Competence Center » près de chez vous, c’est sur cette carte). C’est ainsi que je suis allé directement au magasin Montaz à La Ravoire (Savoie) pour choisir parmi les modèles (cuir ou synthétique, basse ou haute). Après avoir essayé la pointure, le vendeur déploie sa valise technique doté d’un compresseur à air et s’occupe du reste… Le processus prend environ 20 minutes durant lesquelles le vendeur se consacre exclusivement à vous. La première opération consiste chauffer les semelles internes (Custom Adaptive Shape) pour les rendre modelables. Pendant ce temps-là, il met également en chauffe le chausson de la Forge avec des coussinets autour.

 

La suite devient alors assez insolite. Les semelles sont mises dans des chaussons qu’on enfile. On place des pieds dans de grosses moonboots gonflables. C’est pour le moins assez lunaire quand on vient acheter une paire de chaussures de randonnée mais tout aussi drôle à vrai dire ! Les genoux sont positionnés à l’équerre et l’airbag se gonfle afin d’exercer une pression (tout à fait tolérable) durant 3 minutes. Ainsi, la semelle épouse parfaitement la forme de la voûte plantaire et du talon. Ensuite, c’est la forme extérieure que l’on modèle. Une fois refroidies et donc « rigidifiées », on remet les semelles en place à l’intérieur de la chaussure et on refait le même procédé avec les godasses au pied (3 minutes).

 

Ainsi, après ces deux opérations, on a une chaussure ergonomique, adaptée à la forme spécifique de chacun de deux pieds (j’ai, par exemple, le gauche plus fort et large que le droit). Cela permet donc de gagner du temps lors des premières randonnées avec les points de frottements et de compression : la chaussure est déjà faite à votre pied ! Même si le thermoformage permet d’ajuster, la Forge S Tecnica a un chaussant plutôt large, notamment au niveau des métatarses et des orteils. C’est d’ailleurs appréciable quand on sait que le pied va gonfler durant l’effort. Quoi ? Vous n’avez rien compris à mes explications ? Pardon… Pédagogie, quand tu ne nous tiens… pas ! Je vous laisse avec deux vidéos tutoriels, ça sera sans doute plus parlant.

 

Test de la chaussure TECNICA FORGE S

Confort et maintien

Quand j’ai commencé à tester la chaussure au pied, j’ai tout de suite goûté sa légèreté (585 g la chaussure contre 820 pour mes précédentes). Si je l’ai sentie d’entrée de jeu, j’imagine à la fin d’une journée et, plus encore, d’un trek… Autre sensation très positive, la semelle est particulièrement souple. Le déroulé du pied est fluide et naturel même si le tissu synthétique thermoformé manque un peu de souplesse par rapport au cuir (mais ça va venir à la longue). En plus d’avoir une chaussure déjà à son pied, on n’a pas besoin de la « casser pour la faire ». Testée sur terre, herbe, rocher, neige et boue, la gomme Vibram Mégagrip adhère très bien au sol, même en descente.

 

La tige haute est elle aussi flexible et permet une grande souplesse de mouvement avant-arrière, notamment avec une petite échancrure au niveau arrière du collier. Ce dernier n’est pas spécifiquement rembourré mais il reste confortable. Autre atout design que j’ai particulièrement apprécié, c’est le système de languette monobloc overlap qui se superpose au collier (comme une feuille qu’on enroule sur elle-même, et reliée par un tissu pour ne rien laisser passer). En effet, quand d’autres se décalent sur l’extérieur du pied au fil de pas et des années, celle-ci reste structurellement en place. Ainsi, elle ne viendra jamais appuyer sur la malléole extérieure ou laisser un espace ouvert sur la cheville (terre, sable, eau, neige…). Le sytème de lacets auto-bloquants est simple et assez efficace. Une fois le bon compromis de serrage trouvé, le maintien de la cheville est plutôt satisfaisant même s’il pourrait être plus précis. Les lacets ronds et fins mais robustes. Toutefois, le double-nœud est devenu obligatoire après plusieurs centaines de mètres.

 

Imperméabilité et respirabilité

Élément très important dans le choix de mes chaussures de randonnée, l’imperméabilité. Je l’ai rapidement testée et la Tecnica Forge S a tenu toutes ses promesses. Quasiment immergée jusqu’au sommet de la tige durant plusieurs minutes, je n’ai subi absolument aucune intrusion d’eau. On peut donc traverser des guets sans appréhension. La membrane Gore-Tex gère bien la respirabilité, même si elle le fait honnêtement légèrement moins bien que ne le fait un cuir (c’est pout toutes les chaussures pareil). Je n’ai pas eu de sentiment d’étouffement ou de surchauffe du pied qui baigne dans sa moiteur tropicale. Par ailleurs, le tissu synthétique extérieur a montré une réelle solidité à l’abrasion malgré les frottements sur les rochers et les branches. C’est parti pour durer.

Utilisations

Avec sa semelle souple et sa tige haute, la chaussure Forge S de Tecnica se destine essentiellement à la randonnée avec dénivelé et les treks. Revers de la même médaille, la pointe a montré des limites de précision d’appui lors des passages plus techniques sur des itinéraires engagés (dans ce cas, on préfèrera une chaussure de randonnée avec une semelle plus rigide). Toutefois, son pare-pierre à l’avant est bien large et la semelle est suffisamment résistante pour protéger la voûte plantaire sur des rochers ou des barreaux lors d’utilisation en via ferrata.

 

MON VERDICT

J’aime

  • le thermoformage ergonomique
  • le design
  • la légèreté
 
  • la languette superposée
  • la souplesse de la semelle

À améliorer

  • précision d’appui sur la pointe avant

La chaussure de randonnée Tecnica Forge est une belle innovation et, de plus, convaincante ! La possibilité de pouvoir thermoformer la semelle et la chausson permet assurément de gagner du temps quant au confort de marche. À l’usage, je n’ai ressenti aucun point de friction ou d’appui désagréable, ne provoquant aucune ampoule ou irritation. L’autre atout selon moi est ce système de languette qui assure durablement son bon positionnement. Pour conclure sur un dilemme subjectif, il vous faudra choisir entre la version cuir, vraisemblablement plus efficace, et la version S (synthétique), plus esthétique… À vous de voir.

Toutes nos randonnées dans notre rubrique montagne Trace Les Cimes△△ ainsi que tous nos tests matériels




Test : TECNICA Forge S, la chaussure de randonnée thermoformable
5 (100%) 6 vote[s]