Week-end vélo en Alsace, entre vignes et villages

Vélo + Alsace = l’équation gagnante pour vivre une micro-aventure pas loin de chez moi sans sacrifier au 2 fondamentaux de l’art de vivre à la française ; la gastronomie et le vin ! Aout 2021 : les voyants sont à peu près au vert concernant la situation sanitaire : plus de restrictions de déplacement, plus de confinement, les lieux de visites et restaurants sont à nouveau ouverts ! Vite, vite , cap vers l’Alsace pour 2 jours de découverte sur la mythique (vélo)route des vins d’Alsace entre dégustations, visites de villages et…balades vélo, bien entendu !

Vacances et vélo. Et pourquoi pas ?

Le cyclotourisme a le vent en poupe et pour cause ! C’est totalement en phase avec l’état d’esprit du moment :

  • Zéro émission de CO2, donc totalement  respectueux de l’environnement
  • C’est bon pour la santé et ça ne requiert pas une forme de champion olympique. Surtout avec l’assistance électrique !
  • C’est le goût de la liberté les cheveux au vent et sous tous les formats : petite balade pour le simple plaisir de baguenauder en bas de chez soi ou aventure longue distance semée de défis sportifs. Visiblement on a tous à y gagner !

Et pourquoi pas moi ?

Moi...sur un vélo au milieu du vignoble alsacien

Moi…sur un vélo au milieu du vignoble alsacien

Fidèle à la petite reine dans mon quotidien, j’étais prête depuis quelques temps à franchir un cap : passer du vélotaf  (vélo pour le trajet domicile – travail) à autre chose… une version plus aboutie, plus longue et plus aguerrie du vélo.

Pour autant je n’étais pas prête à ne voyager qu’à vélo et à ne faire que du vélo.

J’avais simplement envie de concilier le vélo et mon goût insatiable de la découverte;  m’offrir un peu d’évasion sans partir loin tout en testant une nouvelle façon de me déplacer.

En 2010 j’avais déjà teste l’itinérance à cheval  pour mon plus grand bonheur. Que du cheval, un pays ô combien exotique (le Maroc) et surtout ce plaisir inouï de traverser un lieu inconnu en toute lenteur, au rythme cadencé et presque extatique du cheval.

Nouvelle décennie, autre contexte, autre type de selle. Pandémie et tutti quanti obligent, le vélo s’est imposé très vite comme une alternative facile, simple et à ma portée pour découvrir, cette fois, un bout de France sans trop polluer.

Pourquoi l’Alsace à vélo ?

Maisons colorées à colombages à Riquewihr

Maisons colorées à colombages à Riquewihr

D’abord, c’est à côte de chez moi ! On dit qu’à vélo, l’aventure commence au coin de la rue…ca marche aussi aux portes de sa région !

L’Alsace c’est la 1ere région vélo-friendly de France !

Avec ses 2 500 km d’itinéraires cyclables, peu de régions françaises rivalisent et tout ca sur un petit territoire. De quoi la parcourir en long, en large et en travers ! Un site dédié très complet permet d’ailleurs de préparer son escapade à vélo sur les innombrables boucles et véloroutes qui couvrent le territoire.

Découvrir le site web l'Alsace à vélo

L’Alsace c’est le goût de l’ailleurs là encore à deux pas de chez moi ! Cigognes, choucroute, colombages, bretzels, géraniums à foison … des clichés certes, mais qui reflètent une réalité. L’Alsace cultive avec fierté ce folklore, pourquoi bouder son plaisir ? Et puis cette région est rattachée à mon enfance, à des souvenirs, d’où cette tendresse toute particulière pour ce bout de France un peu à part.

Alsace à vélo | jour 1 : boucle dans les vignes, villages alsaciens et dégustation

Balade cyclo entre villages pittoresques et vignoble

Vous disposez de peu de temps pour faire du cyclotourisme en Alsace ? Optez pour cette boucle locale intitulée “Villages médiévaux au cœur du vignoble”. Sur à peine 15 km, un concentré de trésors architecturaux et viticoles se succèdent. Difficile de vous donner un temps de parcours. Si vous ne faites aucun arrêt comptez 1H30i. Si vous vous arrêtez dans tous les villages et à tous les virages pour prendre des photos comme je l’ai fait, comptez…3H voire plus !

Cet itinéraire passe par Kaysersberg, Riquewihr, Hunawihr, Ribeauvillé. Des noms synonymes d’un patrimoine alsacien ô combien bichonné !

Riquewihr et Hunawihr sont d’ailleurs estampillés “plus beau village de France”. Quant à Kaysersberg sa réputation est encore montée d’un cran en 2017 quand il été désigné “village préféré des français” par l’émission éponyme sur France 2 animée par Stéphane Bern.

L’itinéraire vélo en détail

Pour moi et mon frère, tout à commencé à Ribeauvillé. C’est là que nous avons loué nos vélos électriques et c’est là également que nous avons dormi. Nous avons pris le temps de flâner dans sa grande rue, vitrine d’une Alsace viticole cossue et d’un âge d’or où les vins d’Alsace s’exportaient dans toute l’Europe et en particulier dans les pays du Nord.


Ensuite on grimpe à flanc de coteaux direction Hunawihr. L’occasion de pédaler dans un océan de vignes et de vert. La petite route départementale ondule au gré du relief vallonné du vignoble alsacien. Une fois à Hunawihr on replonge dans ce décor de village alsacien merveilleusement soigné. Colombages, fenêtres chargées de géraniums, église fortifiée, belles maisons vigneronnes, toute les marqueurs de l’Alsace authentique sont là.

Prochain arrêt : Riquewhir. Nous voilà dans un village carte postale chargé d’une animation touristique plutôt intense en ce mois d’août. Difficile d’apprécier au milieu de cette effervescence le clapotis des fontaines et les belles devantures. Mais l’éblouissement reste malgré tout intact.


Sachez que l’itinéraire permet de faire une incursion à Kaysersberg, autre village hautement pittoresque. Faute de temps nous avons directement mis le cap sur la portion de la véloroute du vignoble d’Alsace pour rejoindre Ribeauvillé. Ce tronçon en plaine traverse des prés fraichement fauchés quadrillés de cigognes et de jolis étangs privés pour la pèche.

Récapitulatif boucle locale – Villages médiévaux au cœur du vignoble

Où ? Au cœur du vignoble dans le Haut-Rhin / Secteur Ribeauvillé – Riquewihr

Nom de code : BL522

Départ  / Arrivée : Ribeauvillé

Itinéraire : Fiche détaillée et Tracé KML

Difficulté : ★★☆☆☆
Un peu de dénivelé entre Ribeauvillé et Hunawihr sinon aucune difficulté particulière

Distance : 23 km
Dénivelé + : 320 m

Intérêt : ♥♥♥♥
Tout y est : vins, beaux villages, cigognes

Route : ✔︎✔︎✔︎✔︎
Dans les vignes petites départementales peu fréquentées et sinon en plaine passage sur la véloroute (Portion de l’Eurovélo 5)

Atelier vigneron d’un jour : le goût du travail bien fait !

Qui dit vignoble dit vigneron et dégustation. Au domaine Specht c’est un véritable atelier vigneron d’une durée de 3h auquel j’ai pu participer. Thibaut fait partie de cette jeune génération qui a repris l’exploitation familiale et qui, peu à peu, trace le sillon d’une nouvelle façon de faire du vin. Une petite révolution dans une région viticole comme l’Alsace.
Cette visite unique m’a permis de replacer le travail du vigneron au centre de la table ! Cet atelier était organisé en 2 temps :

  1. balade dans les vignes de Thibault qui me raconte son métier. C’est là, dans ses parcelles que je mesure combien le métier est difficile et combien la vigne est fragile ! Cette année c’est le mildiou qui fait des ravages. Ce champignon est particulièrement viruleent quand le temps est très humide comme cet été. Pour limiter les dégâts il faut traiter 10, 15, 20 fois…mécaniquement, manuellement, les pratiques sont multiples. Thibault est dans une approche hybride : reconversion en bio sans être un ayatollah du vin naturel.
  2. découverte du processus de vinification suivi d’une dégustation. Là encore se joue la bataille entre méthodes traditionnelles versus méthodes plus modernes avec en filigrane la nécessaire rentabilité. Ex : Il y a les futs en inox faciles d’entretien et les futs en bois qui demandent beaucoup plus de travail. Rien de tel qu’une visite de l’intérieur pour justement comprendre là encore que c’est le travail du vigneron (indépendant versus coopérative), ses connaissances, son savoir-faire qui vont être déterminants dans la qualité d’un vin.

Cet atelier aura eu une grande vertu : celle de la pédagogie ! Il replace l’humain au cœur de tout. Si vous êtes un peu perdu chez votre caviste, rien de vaut l’œnotourisme pour comprendre que finalement au delà des appellations, des cépages, ce qui compte c’est le travail passé dans le vignes et dans la pénombre d’une cave !

Infos pratiques Atelier vigneron au Domaine Specht

Durée : 3h
Montant : 45€
Possibilité de repas sur place
+ d’infos

Alsace à vélo | Jour 2 : boucle en forêt, châteaux et re-dégustation

Balade cyclo entre grands crus, châteaux et forêt vosgienne

Cette boucle locale intitulée “Châteaux et grands crus” offre une belle complémentarité avec celle de la veille. En effet, après quelques coups de pédales au cœur des vignes, le circuit nous fait accéder aux 1ers contreforts vosgiens. Là haut on a gagné en fraicheur et en altitude. On évolue désormais dans un paysage semi-montagnard avec la forêt en guise d’horizon.

L’itinéraire vélo en détail

Cette boucle débute là encore à Ribeauvillé. On pédale d’abord au milieu des vignes avec au loin la silhouette des 3 châteaux des anciens seigneurs du village qui veillent sur nous.

Vue sur les 3 châteaux de Ribeauvillé

Puis au niveau de Bergheim le circuit prend un nouveau tournant. Le paysage change radicalement de visage tout comme le dénivelé qui devient plus intense. On emprunte alors la départementale D42 en direction des 1er contreforts vosgiens et du célèbre château du Haut Koenigsbourg.

C’est un plaisir de profiter de la fraicheur de la forêt en cette journée particulièrement chaude. Certes ca grimpe mais l’assistance électrique efface toute difficulté.

Les cyclistes chevronnés en vélo de course me doublent pendant que je respire l’air des sous-bois et profite du décor…à mon rythme.

Au bout du chemin nous accueille l’adorable village de Thannenkirch. Quel contraste avec les villages vignerons. Les vergers ont remplacé les vignes. La zone touristique et animée de la route des vins d’Alsace est loin derrière nous. Ici tout respire le calme, le village semble comme assoupi. Assoupi mais nullement abandonné. J’en veux pour preuve ces façades rustiques mais bien entretenues. Ou encore ces jolies fontaines en bois sculpté qui jalonnent la route, comme autant de signaux de bienvenue auprès des visiteurs qui voudraient faire ici étape avant de rejoindre le Haut Koenigsbourg tout proche.

Récapitulatif Boucle locale BL241 – Châteaux et Grands Crus

Où ? Entre le vignoble alsacien et le château du Haut-Koenigsbourg

Nom de code : BL241

Départ  / Arrivée : Ribeauvillé

Itinéraire : Fiche détaillée et Tracé KML

Difficulté : ★★★★
Boucle sportive sans assistance électrique

Distance : 18,4 km
Dénivelé + : 469 m

Intérêt : ♥♥♥♥
paysages variés, on passe des vignes à la forêt vosgienne et multiples points de vue sur châteaux.

Route : ✔︎✔︎✔︎✔︎
Route départementale sur une bonne partie du parcours. Moins agréable qu’une véloroute mais peu de passage de voitures donc ca reste sécurisant.

Dégustation au domaine Sylvie Fahrer & fils

Une visite efficace et complète pour tout savoir sur la vinification et sur l’histoire de cette famille de vignerons depuis plusieurs générations. Chaque génération a du reste apporté sa vision et a su renouveler l’activité. Aujourd’hui le domaine est en Agriculture Bio et propose aussi chambres d’hôtes et œnotourisme. La visite se conclut par une dégustation, avec modération car nous devions reprendre le vélo juste après.

Découvrir ce domaine

En route vers Saint-Hippolyte pour une dégustation !

Carnet pratique

🛏️ Où Dormir à Ribeauvillé ?

L’hôtel de la Tour

Etablissement on ne peut plus central (place de la mairie) à la fois confortable et moderne. Petit déjeuner dans la cour intérieure cerné de géraniums. Le plus : sauna, hammam et jacuzzi pour se prélasser après une rude journée à vélo

En savoir plus

🍴Où Manger à Ribeauvillé ?

Restaurant la Flammerie

Choucroute – vélo – été : cherchez l’intrus. 🙂 Pour autant il m’était impossible de concevoir un séjour en Alsace sans une choucroute garnie, même à vélo et même en plein été. La Flammerie j’ai pu déguster une choucroute bien garnie dans un décor traditionnel. En effet il s’agit d’une winstbus réputé qui à d’ailleurs fait l’objet d’un beau reportage sur France 5 !

🍴Où Manger à Thannenkirch  ?

L’Auberge de la Meunière

Difficile de passer à côté de cette belle bâtisse en pleine centre du village. Tout est solaire ici à commencer par la façade d’un jaune lumineux ! A l’intérieur une immense terrasse accueillante plonge sur les doux sommets vosgiens avec au loin la silhouette du Haut-Koenigsbourg. Dans l’assiette on se régale de plats généreux et bien travaillés.

 

Retrouvez tous nos articles en FRANCE et nos périples à vélo dans notre rubrique À Bicyclette ! 🚴‍♂️