Le PÉCLOZ, c’est pas pour les éclopés !

Arête Ouest du Pécloz (vue sur l'Arclusaz)

Le Pécloz (« Péclo » ) est le 3e sommet des Bauges. On peut le voir quand on arrive depuis Aix-les-Bains (via Cusy) ou Annecy (via Allèves) en fond de l’axe Bange – Lescheraines – Le Châtelard. Il est très facilement identifiable grâce à sa forme pyramidale (aucune étude scientifique véritablement convaincante n’a encore prouvé les origines égyptiennes des baujus…). Côté Nord-Est, ce sont ses impressionnants rails qu’on admire !

Sommet : Mont Pécloz (2197 m)
Massif : Bauges (Savoie)

Départ : Parking du Couvent (868 m)

Carte IGN : Massif des Bauges 3432 OT

Dénivelé : 1320 m

Durée : montée 3h/3h30 – descente 2h/2h30

Difficulté : ★★★☆☆
(physiquement éprouvant ★★★★)

de mai à octobre…

Intérêt : ♥♥♥♥
Chamois

Se rendre au parking du Couvent :

Dans tous les cas, que ce soit par le Col du Frêne ou via Lescheraines, il faudra traverser École en prenant la route de Bellevaux (Le Carlet) et se garer le long du Chéran, au parking du Couvent qui se trouvera sur votre gauche. Non, à gauche !

 




Il y a plusieurs d’itinéraires. Je vous propose celui via la Chapelle Notre-Dame de Bellevaux (un peu de son histoire ici) pour pas trop vous défoncer les cuisses cash ! De toute façon, croyez-moi, vos genoux sentiront bien le dénivelé, alors autant que ce soit le plus tard possible. Le sentier est bien balisé et y’a même un petit bassin d’eau (des fois que, au réveil, vous vous seriez pris pour un chameau et que là, vous vous rappeliez que… ben non !). Pendant plus d’1 h, on avance à l’ombre des arbres, plutôt frais et humide.

Ensuite, la vue se dégage et on arrive sur les alpages du Chalet des Gardes (1700m) qu’on contourne par le bas. Les vaches ne sont pas très loin donc, même si vous voulez regarder le(s) sommet(s), faîtes quand-même gaffe où vous posez votre godasse ! De là, on remonte la pente (à moins que vous ayez une autre idée… ?!?) à l’Est, en direction du Col de l’Arête de l’Arpette, reliant le Mont Pécloz (sur votre gauche) et le Mont d’Armenaz (sur votre droite). Prenez le temps d’observer dans le pierrier à gauche, il n’est pas rare de voir des chamois. Là, si vous êtes en plein été, ça va cogner ! Dans votre dos, vous avez la Pointe des Arces (2076m). Mais le plus beau est à venir…

Le Col de l’arête de l’Arpette

Vous serez tout content d’avoir fini cette longue montée jusqu’à 2010 mètres et vous sentirez ce vent frais caresser votre front tout transpirant, mais…. attention âmes sensibles !! Parce que là, vous arrivez en haut d’un énoooooorme toboggan. Si vous avez le vertige, gardez quelques pas de retrait. Pour les autres, profitez de cette très impressionnante vue plongeante sur les stries du Pécloz. Godzilla devait surement chercher une marmotte… Vous pouvez partir sur Mont d’Armenaz (2158m) mais ça rallonge une boucle qui fait déjà une belle longueur…

Le sommet du Pécloz

Pour atteindre le sommet, continuer sur votre gauche où ça va se raidir de plus en plus. Il faudra poser les mains en crapahutant entre les rochers (rien de trop difficile non plus !). L’arrivée au sommet (2197m) se fait en passant à côté d’une borne solaire, avant d’arriver à la croix. Le sommet du Pécloz permet une vue panoramique sur tout le Massif des Bauges (Arclusaz, Colombier, Trélod, Arcalod, Sambuy et Chaurionde…), Albertville et le Mont Blanc en fond.

Descente par l’arête Ouest

Pour redescendre, vous pouvez reprendre le même chemin qu’à l’a montée ou poursuivre le sentier qui longe l’arête Ouest. L’image est vraiment chouette avec cette pointe qui ressort au premier plan et ressemble à celle du Mont Charvin. La descente se fait maintenant sur la droite et là, c’est raide !!! Vos genoux vont vous en vouloir quelques jours… Mais ce chemin offre une magnifique vue sur les Bauges, face à vous. Ensuite, le sentier retourne dans la forêt et le sentier semblera interminable… Mais promis, vous retomberez bien sur le parking du Couvent.

 

Retrouvez tous nos conseils montagne et topos randonnée dans les Bauges dans notre rubrique Trace Les Cimes△△