Sur les sentiers de Corse (2) : de Ota à Cargèse

Coucher de soleil depuis le Gîte de Ceccaldi à Marignana, montagne et mer Corse. Sur le chemin du Mare e Monti

Sur les chemins de Grandes Randonnées en Corse, avec les Tra Mare e Monti et Mare a Mare, vous avez plus de 35 jours de randonnées. Vous créez donc votre parcours « à la carte » en fonction de vos envies, votre endurance, votre temps…

 

Je vous embarque sur le chemin Mare e Monti de Calenzana à Cargèse. Découvrez ma première étape de Calenzana à Girolata, et le guide pratique de mon séjour en Corse.

Pour la suite, j’ai coupé 3 jours de marche en prenant le bateau de Girolata à Porto, et de là monter en stop jusqu’à Ota. Je saute donc l’étape de Girolata à Curzu, qui emprunte le sentier du facteur, l’une des plus belles étapes du parcours selon des connaisseurs rencontrés en chemin ; l’étape de Curzu à Serriera et l’étape de Serriera à Ota, où là je rate un point de vue sur une crête à plus de 900m d’altitude… Aucun regret cependant car les étapes parcourues jusqu’ici m’ont apporté des paysages à couper le souffle à chaque fois et ma pause de 2 jours à Girolata m’a fait un bien fou…

 

Quitter Girolata

Je quitte Girolata en bateau, jusqu’à Porto. Je me faisais une joie de passer par Porto. Avec le Golfe de Porto classé au Patrimoine naturel mondial de l’UNESCO, Porto en étant la porte d’entrée principale je m’attendais à un village charmant et trouve un village « touristique » aux allures de Mickey. Je trace donc ma route ! Direction le haut de la ville, pharmacie, super-marché, ravitaillement, le pouce levé et hop à Ota !

Je n’ai pas fait les Calanche de Piana, mais Julie oui ! Retrouvez son article ici.

Etape 1 de Ota à Marignana

Arrivée à Ota ! Quel plaisir d’avoir finalement décidé de continuer ma rando, de ne pas avoir abandonné. J’aurais raté ce superbe village de montagne Corse ! Et cette incroyable soirée en compagnie d’une autre randonneuse solo et de nos deux Corses pur souche rencontrés au bistrot… Cette soirée résume tout ce que le voyage solo à de meilleur : perdue dans la pampa Corse, 2 gîtes, 2 resto, 1 café… et hop une soirée culturelle incroyable, à parler « Terrorisme Corse »

 

A Ota, j’ai dormi « Chez Marie« . Franchement pas mon meilleur Gîte du voyage, j’ai envie de vous conseiller de réserver « Chez Felix » si vous pouvez. Après il n’ont pas été désagréables, et la terrasse le matin vaut le détour.

A Ota, une petite astuce pour votre diner. Il se trouve que vous avez de bonnes adresses de restaurant. La pizerria U Fragnu, et le Café de la place. Produits frais et bons service.

 

L’étape de Ota à Marignana est une étape « moyenne » sur le Tra Mare e Monti, 5h annoncée avec 650m de dénivelé positif et 260m en négatif. Le chemin est agréable, je suis contente après ces 2 jours de plage de retrouver la rivière Corse, cette fois ci c’est la Spilonca.

 

Ça reste une petite étape, prenez le temps d’une pause à Evisa. Un café, un kit kat et un Ice Tea et c’est reparti ! Vous pouvez faire le plein de fromage ou de charcuterie corse à l’épicerie du coin.. bref ravitaillement ! 🙂 Car Ensuite ce sont 2 jours de no man lands qui vous attendent.

 

La montagne Corse à perte de vue après Evisa :

 

Puis la rivière :

 

Et l’arrivée à Marignana par le cimetière. D’ailleurs c’est un de mes coup de cœur en Corse, leur cimetière ! ils sont magnifiques. On dirait de vrais villages.

 

A Marignana, guère de choix : vous dormirez chez Monsieur Ceccaldi ! Un bonhomme Corse, bourru comme il faut et gros nounours comme il faut et philosophe avec ça. Une superbe soirée, et une super complicité avec Mr Ceccaldi.

Seul désagrément nous sommes arrivés relativement tôt, vers 16h je pense, et le gîte n’était pas ouvert. Tout cela n’aurait pas posé problème s’il y avait eu âme qui vive à Marignana.. mais rien du tout. Nous avons donc patienté sur la terrasse du Gîte.

Mais une fois notre hôte arrivé, nous avons passé une charmante soirée avec les locaux du coin. En effet le Gîte de Mr Ceccaldi fait office de PMU et de tabac du coin.

L’un de mes plus beau coucher de soleil




Etape 2 de Marignana à E Case

C’est une étape qui me faisait peur, car l’une des plus longue du parcours. 6h30 annoncées, avec 610m de dénivelé positif et 720m en négatif. Heureusement sur cette étape, alors même que je ne rencontrais quasiment personne sur les chemins depuis le début de mon périple, j’ai pu prendre le départ avec 8 randonneurs chevronnés qui m’ont pris sous leur aile pour cette étape !

L’étape est comme prévue un peu longue pour moi. Mais très largement faisable tout de même. Le tout étant de partir tôt afin de pouvoir y aller tranquillement à son rythme.

Bien contente également d’avoir été avec eux au Gîte E Case, l’un des plus rustique de tout le parcours… Pas d’électricité, toilette turque, douche pas au top… Il s’agit de l’ancienne ferme du grand père de l’actuel propriétaire, qui le ravitaille en quad, seul moyen d’accéder jusque la. Ça reste une chouette expérience tout de même.

 

Le refuge :

 

Depuis le refuge, vous pouvez rejoindre le village de Revinda, compter environ 30 min de marche.

 

Etape 3 de E Case à Cargèse !!!

Enfin la dernière étape !!! Excitation d’être allé jusqu’au bout, joie de connaitre la suite du parcours : Ajaccio, légèreté de retrouver la civilisation après ces quelques jours de montagne, de rivière, de plage, de calme…

De E Case à Cargèse, ce sont 5h30 annoncées, seulement 380m de dénivelé positif, mais plus de 900 en négatif… ça descend, ça descend, ça descend….

 

Et on arriiiiiivvvveeeeee !!!!

Cargèse

Vue depuis l’Hôtel Saint Jean, où je goute aux joies d’une chambre individuelle, douche individuelle, lit double individuel….

Moment où je fais le compte : 105km parcourus, en 38h20 de marche, et un total de 3 869m de dénivelé positif et des descentes à n’en plus finir avec un total de 4 332m de dénivelé négatif.

Ça vaut bien une crêpe au Nutella juste en bas la ? 🙂

 

Si vous êtes débutant en randonnée, retrouvez notre check-list de sac à dos 🙂

 

Retrouvez tous nos articles sur la Corse, et poursuivez votre séjour

CORSE

Entre mer et montagne




Cet article vous a plu ?
Dites-le avec des étoiles ! 🙂

Sur les sentiers de Corse (2) : de Ota à Cargèse
1.4 (28.42%) 19 votes
  • Sylvain

    Merci pour ce beau récit et ce retour d’expérience , faut il réserver les gîtes à cette période là?( avril / mai)…

    • Bonjour Sylvain,
      Difficile à dire avec certitude, le mieux est d’appeler directement les gîtes pour leur demander.