Le petit guide pratique de mon séjour en Corse

Voilier solitaire dans la méditerranée, dans la baie de Girolata, Corse, Mare e Monti

Vous cherchez une idée pour vos vacances de Juin ou de Septembre ? J’ai la réponse pour vous : la Corse !

Notre île de beauté vous offre tout un panel de séjour, entre farniente, excursion pédestre ou maritime, gastronomie…

Je vous propose aujourd’hui un séjour de 15 jours qui mixe randonnée itinérante, plage et ville.

Mon séjour de 15 jours en Corse

Tous le détail du séjour dans nos articles sur la Corse. Ci dessous je ne vous livre que les aspects pratiques.

 

 

Le Mare E Monti

Il vous faut déjà savoir que le climat Corse n’est pas si clément qu’on le pense, et que même début juin il peut subsister de la neige sur certains sommets. Si vous êtes un challenger et voulez faire le GR20, renseignez vous bien. Début juin les crampons étaient encore obligatoires sur certaines étapes;

Le Mare e Monti que je vous propose, reste sportif, tout en étant plus accessible car moins haut. Il se pratique généralement de Mai à Octobre, même s’il est praticable toute l’année. Ce sont les ouvertures et fermetures des gîtes qui dicteront vos dates. Il vaut mieux éviter les périodes les plus chaudes de fin juillet et début août. J’ai choisi juin pour la durée des journées, mais les couleurs de septembre sont semble-t-il magiques.

Consultez le blog officiel des parcs naturels Corse.

Pour démarrer

Pour débuter votre randonnée il vous faudra vous rendre à Calenzana. Arrivez à Ile Rousse en bateau ou Calvi en avion. Vous prendrez soit le bus soit le train de Ile Rousse à Calvi, puis le bus jusqu’à Calenzana.

Pour la suite retrouvez le détail des étapes de Calenzana à Girolata et de Ota à Cargèse.

Les Gîtes d’étape

J’ai pratiqué le Mare E Monti en gîte d’étape, à noter qu’ils proposent toujours un coin pour le bivouac. Tous les gîtes sont à environ 40€ la nuit en dortoir en 1/2 pension, soit pour moi un budget de 400€. Tous les gîtes vous proposent également de vous préparer une lunch box pour le lendemain à 11€ environ. Moi je ne mange pas le midi, mais sachez que c’est disponible. Dernière information, prévoyez de payer en liquide. Pour ne pas prendre tout votre argent sur vous, sachez que vous pourrez retirer de l’argent à Galéria, votre 3ème jour, à Porto non loin d’Ota, et à Evisa.

 

  • TUARELLI M. Mariani 20245 Manso 04.95.62.01.75 Telephone : 06.10.77.31.92 – 24 places

 

  • GALERIA « L’étape marine » 20245 Galeria tel : 04.95.62.00.46 fax : 04.95.62.03.02 – 36 places

 

  • GIROLATA « Le Cormoran Voyageur » 20147 Girolata 04.95.20.15.55 – 20 places (GIROLATA « La Cabane du berger » 20147 Girolata 04.95.20.16.98 – 30 places)

 

  • CURZU M.Sagny 20147 Curzu 04.95.27.31.48 – 35 places
  • SERRIERA « L’alivu » 20147 Serriera 04.95.10.49.33 06.17.55.90.51 – 32 places
  • OTA « Chez Félix » 20150 Ota tel : 04.95.26.12.92 fax : 04.95.26.18.25 – 50 places ; (OTA « Chez Marie » 20150 Ota 04.95.26.11.37 – 30 places) / (EVISA U Poghju 20126 Evisa Telephone : 04.95.26.23.46 – 38 places)

A Ota, une petite astuce pour votre diner. Il se trouve que vous avez de bonnes adresses de restaurant. La pizerria U Fragnu, et le Café de la place. Produits frais et bons service.

 

  • REVINDA « E Case » Revinda 20130 Cargèse 04.95.26.48.19 – 22 places

 

Cargèse

Enfin l’arrivée à Cargèse, fin du parcours du Mare e Monti nord ! Le logement à l’hôtel en chambre individuelle, et le choix des restaurants sont vos récompenses 🙂

Où dormir

Ces deux hôtels; l’Hôtel Saint Jean ou le Cyrnos, sont recommandés autant par les locaux que par les touristes.

 

 Où manger

A Volta : Je ne l’ai pas testé, mais je suis passée devant… Enfin, devant ce que je pouvais voir, car il a une superbe terrasse panoramique qu’on ne voit pas depuis la route. Très bien classé sur TripAdvisor, et le menu du jour donnait envie.

Bar à vin de l’épicerie LECA : Pour un repas plus simple, le combo vin Corse et charcuterie Corse fonctionne toujours. Dans la rue principale, bonne ambiance.

Apéro au Bar le Chantilly : Recommandation de Corses pur souche pour une expérience locale garantie. Les terrasses du Saint Jean, du Bel Mar ou du Cyrnos feront aussi l’affaire pour un apéro avec vue.

 

Depuis Cargèse

Depuis Cargèse, partez à la découverte des villages Corse de montagne comme Ota, ou découvrez les Calanche de Piana à pieds ou en bateau. Renseignez vous auprès de l’office du tourisme.

Sans oublier de profiter de la plage, de la visite du village et du port de Cargèse.

Quitter Cargèse

En bus à 8h55 pour Ajaccio

 

 

Ajaccio

Et je poursuis le séjour par un « city trip » à Ajaccio, la GRANDE ville Corse.

Où dormir

De préférence proche du quartier touristique et historique. Évitez le quartier des Salines.

Pour ma part j’ai logé à l’Hôtel le Dauphin ; pas le Palace du siècle, mais un bon accueil. Un petit hôtel 2* typique dans le fond, la réception se trouve au bar où vous trouverez les habitués en train de regarder amour, gloire et beauté ! Mais un accueil sympa.

Où manger

Caffiterra : Une bonne adresse pour votre petit déjeuner. Ils organisent aussi des apéro les mercredi, jeudi et vendredi.

 

Cabanon Bleu : A faire absolument. Restaurant presque les pieds dans l’eau. Vous y accédez en bus, arrêtez vous à Parc Barthaut.

 

Bistro canaille : Situé sur l’une des plus belle place d’Ajaccio pour votre diner. A faire absolument.

 

La Boulangerie Galeani : pour de très bons canistrelli ou pour ma part de beignet au brucciu (prononcée broutch’).

Apero Ajaccio: le petit clos. : Situé dans les petites rues d’Ajaccio pour une ambiance presque Bodega, mais surtout très bon enfant.

 

Les coins où manger : ambiance « port »  sur les deux extrémités du port côté l’Amirauté : le  Vino del diablo.  Moi je suis allée de l’autre côté, côté ville, au Bar des pêcheurs.  Je n’ai mangé qu’une planche de charcuterie, très bonne. j’ai vu les assiettes et les pizza passer qui avaient l’air très bonne. La terrasse est vraiment agréable à l’écart des autres brasseries.

Vue mais pas testé : Le Temps Des Oliviers, dans une cours, emplacement charmant, adresse de locaux à priori, à tester. Le Tout va bien, chaque soir où je suis passée devant la terrasse était pleine
Pour un verre après manger : la brasserie 1755.

 

Depuis Ajaccio :

Les Plages : Balade jusqu’aux Iles sanguinaires en vous arrêtant sur les nombreuses plages qui longent la baie jusqu’à Capo di Fino.

En bus avec la ligne 5. Ou comme moi à pieds

 

Excursion vers Scandola et Girolata par exemple, renseignement auprès de l’Office du Tourisme.

Le marché sur la Place Foch : Ouvert tous les matins de 8h à 12h excepté le lundi.

Découverte de la ville : balade, shopping, église…

 

Transport en Corse

Le Bateau

Pour ce séjour je suis arrivée en Bateau, de Marseille à Ile Rousse avec Corsica Linea. L’une des dernière compagnie à accoster à Ile Rousse. Le peu de profondeur de l’eau ne permet que les petits bateaux, et le Monte d’Oro de la flotte de Corsica Linea est idéal. Petite astuce, en place « fauteuil » ; en réalité vous avez quand même une cabine à partager. Donc effectivement ce ne sont pas des couchettes, mais 2 « bancs » qui permettent de s’allonger, un lavabo et surtout c’est un espace fermé. Oui car vous voyagez de nuit, et arrivez au petit matin à 7h55 à Ile Rousse. Pour ma part j’ai payé 65€ pour la traversée Marseille – Ile Rousse, en réservant 2 jours avant le départ, et sans aucune prestation de restauration. J’ai acheté un sandwich avant d’embarquer.

Avec Corsica Linea vous avez des départs de Marseille uniquement ; pour des arrivées à Porto Vechio, Ajaccio, Bastia, Ile Rousse, Propriano.

Avec Corsica Ferry vous avez des départs de Nice, Toulon et Livourne ; à Porto Vechio, Ajaccio, Bastia, Ile Rousse.

 

Sur place, le bateau est également un excellent moyen de locomotion pour se rendre d’une ville à une autre. Renseignez vous à l’office du tourisme.

L’avion

La Corse est aussi facilement accessible par les airs, Aéroports de Calvi, Ajaccio, Figari et Bastia. Pour repartir j’ai pris l’avion depuis Ajaccio avec Air Corsica.

Bus

Sur place, les transports en Bus sont assez réguliers, il n’y a que 2 passages maximum par ville, mais toute l’année.

Pour les lignes inter-village : Corsica Bus

Pour les lignes de bus à Ajaccio, en particulier pour les Plages : Ligne 5, et les autres.

Le Pouce

Et, le stop fonctionne très bien ! Et en toute sécurité, pour ma part tout le monde me la conseillé, les jeunes, les anciens, les offices du tourisme, les gite etc… C’est un mode de vie le stop en Corse.

 

 

Petit guide du bien vivre avec les Corses

Pour profiter pleinement de son séjour Corse il y a quelques règles à suivre. La principale étant : on évite de faire son parisien ! Le Corse a sa petite réputation : rustre, raciste, et donnant des prix à la tête du client. Tout n’est pas faux, mais ce n’est que la surface. En vérité ils peuvent être bourrus mais parfaitement adorables, froids mais en fait très serviables, rusés mais astucieux… Si tant est que vous ne vous comportiez pas comme au Club Med, que vous soyez un peu tranquille et à l’écoute, soyez humble vous n’êtes pas sur votre île mais sur la leur, ne soyez pas pressé, vous êtes en vacances ! Ne soyez donc pas un « Pinzu » ou « Pinzutu » (Petit mot pas forcément sympathique pour signifier « étranger » !)

Question prononciation : le fameux fromage frais le BROCCIU, que vous trouverez dans des cannelloni, des beignets et autre recette traditionnelles… se prononce : Brout’ch’

Grosso modo ne finissez jamais la fin du mot et vous l’avez : Bonifaccio = Bonifach’ // Porto Vechio = Porto Vek’ // Girolata = Girolat’ // Tuarelli = Tuarell’ etc… Par contre Ajaccio, oui c’est Ajaccio 🙂

Et une petite astuce : partez à la chasse aux coins de rivières pour changer des plages.

J’espère que ce petit article vous aidera à organiser votre futur séjour. N’hésitez pas à nous donner vos bons plans, vos coups de cœur pour d’autre ville.

Retrouvez le détail de nos séjours ici :

CORSE

Entre mer et montagne
Notez cet article