GAND, sérénissime flamande

Ancien Bâtiment des Postes, Église Saint-Nicolas et le Beffroi de Gand, Belgique - Gent Belgium

Après Bruges hier, visite ce samedi de la seconde ville de Flandre, Gand, qui possède également son lot de canaux. Les gens font davantage les louanges de Bruges, mais pour ma part, je vote GAND !! ♥ Coup de cœur ♥ La ville est d’un calme incroyable, le cœur est piéton et les monuments s’enfilent comme des perles. S’il ne devait en rester qu’une, ce serait elle. Idéal pour week-end romantique ! Voici donc mes incontournables pour visiter Gand en un ou deux jours.

Une des premières choses qui m’a marqué à Gand, c’est le CALME !! Absolu !! Certes, on était pas en pleine saison forte mais on était quand-même samedi. Mais non, pas un bruit, une sérénité totale qui est vraiment impressionnante. Le cœur de la ville est piéton (quasi quasiment car il y a le tram qui traverse certains axes) ce qui est un atout majeur et les gens ne sont pas agités.

QUE VOIR À GAND ?

Autre chose remarquable à Gand, 4 monuments monumentaux s’alignent sur 700m !! Je crois que j’ai jamais vu une telle densité de monuments au m2. Ils forment une sorte de colonne vertébrale dans la ville et offre des points de vue très riches et des perspectives toujours nouvelles et intéressantes. Du Sud au Nord :

 

La Cathédrale Saint-Bavon

C’est l’édifice le plus monumental de Gand. À l’origine, Sint-Baafskathedraal était une église romane du XIIe siècle qui a été rénovée en cathédrale gothique au cours du XVIe siècle. La tour principale mesure 89m. Malheureusement pour moi, l’extérieur est en rénovation depuis 2013 et les bâches sont un petit peu moins attrayantes… À  voir à l’intérieur une chaire en chêne de style Rococo du XVIIIe siècle, un maître-autel baroque en marbre, un tableau de Rubens « La Conversion de Saint-Bavon ». L’entrée est gratuite.

Mais l’attrait publicitaire principal de la Cathédrale de Gand est le polyptyque L’Agneau Mystique (1432), des frères Hubert et Jan Van Eyck. Le retable est exposé dans l’ancien baptistère et son accès vous coûtera 4€. Mais là, c’est d’un chef-d’œuvre dont on parle !

 

Le Beffroi

Construction municipale érigée au cours du XIVe siècle pour affirmer l’indépendance de Gand. D’ailleurs, un dragon (symbole de la ville) est placé au sommet de la flèche, à 95m de hauteur. L’ascension de la tour permet une offre imprenable sur Gand, mais, il faut tout de même compter 6€ !! Même si cela inclue l’entrée aux Halles aux draps (musée), ils se mouchent des pieds à Gand (ex : 3€ seulement à Francfort)

Juste à côté, stadshal, une curieuse halle contemporaine abritant une brasserie et des vélos. Même si intrinsèquement, elle n’est pas inintéressante, son emplacement au milieu des monuments fait tâche !

L’Église Saint-Nicolas

La plus belle (de l’extérieur surtout) ! Sint-Niklaaskerk est été bâtie au XIIIe siècle dans un style gothique. J’ai été séduit par la couleur de la pierre avec laquelle elle a été construite, la pierre bleue de Tournai. C’est une roche calcaire grise bleutée mate qui absorbe la lumière et offre un charme sobre. Le clocher est dressé au croisement de la nef et du transept, au centre de l’église. On peut visiter l’intérieur gratuitement.

KorenMarkt est la place qui se situe au pied de l’Église St-Nicolas. C’est une grande place piétonne et commerciale où trouve plein de terrasses de cafés et de restaurants. En face, l’Ancien bâtiment des Postes de 1909 est tout à fait somptueux avec ses ornementations néo-gothiques et son horloge. Il a été réhabilité en centre commercial.

L’Église Saint-Michel

De l’autre côté du Pont, Sint-Michielskerk, une église gothique construite aux XVe et XVIe siècles. La tour aurait dû mesurer 134m et être la plus haute de Flandre ! Mais du fait des Guerres de Religion, la construction s’est arrêtée à… 24m (ce qui fait tout de même 13.87… fois ma taille !). L’intérieur abrite, entre autres, le « Christ agonisant sur la croix » d’Antoine Van Dyck et un tableau de Philippe de Champaigne.

Le Pont Saint-Michel offre un point de vue remarquable sur Gand. On se trouve au-dessus de la Lys (c’est quand-même un pont après tout !) et on est pris par la carte postale un peu hors du temps qui se trouve devant. En se retournant, bim, re-claque oculaire ! L’Église St-Nicolas est cadrée par l’Ancien bâtiment des Postes et les 3 édifices se superposent superbement dans la profondeur. Trop fort !!

Marcher sur les quais de Gand

Après, l’idée de longer les quais est trop tentante. Graslei est sans doute le plus beau d’entre eux. Marcher sur le quai en pavés. Le Pont et l’Église St-Michel sont dans le dos et… ben… photo !! Je vous conseille d’y (re)venir de nuit. C’est absolument magnifique avec l’éclairage et le reflet des arches du pont sur l’eau. Très parisien pour le coup. Le canal passe devant plusieurs bâtiments historiques (Spijker, Tolhuisje…) qui donnent une charme typique à cette promenade qui étaient le port de marchandises (graslei = quai aux herbes ; korenlei = quai des blés). Plus loin, quelques bateaux accostés. Posez-vous et savourer !

© L’Oeil d’Édouard

En poursuivant, on ne peut pas manquer un vieux bâtiment, remarquable par sa toiture, la Grande Boucherie (Groot Vleeshuis). C’est ici que se vendait la viande au Moyen-Âge et aujourd’hui, c’est une sorte à bar à jambons (suspendus à la charpente historique). L’architecture intérieure contemporaine (genre bungalow préfabriqué…) est un peu décevante par rapport à ce que laissait imaginer l’extérieur. Juste à côté, Galgenhuisje, le plus petit bar du Monde ! Non, j’en sais rien mais il est vraiment minuscule.

Sur l’autre rive, une jolie petite place avec des façades typiques (et lugubres…). Au fond, en passant sous une porte, l’Office du Tourisme avec plein de plans etc… Mais surtout, sur cette place, il y a un vieux château fort médiéval, le Château des Comtes de Flandre (Gravensteen), bâti au IXe puis XIIe siècles. L’idée de le visiter m’avait tenté (le donjon offre une vue plongeante sur Gand) mais le prix (10€ !) et la foule m’ont refroidi. J’ai préféré utiliser mon temps à arpenter les rues de la ville.

Les MUSÉES de GAND

Poursuite de la visite du quartier. Petite averse et… tous aux abris ! Le refuge sera le Musée du Design. Apparemment, il est très bien et j’y aurais bien mis les pieds si j’avais davantage de temps. Niveau musée, Gand est assez bien dotée et si je venais avec une approche culturelle, vous ne serez pas déçu avec le Musée des Beaux-Arts (M.S.K.), le Musée d’Art d’Art Contemporain (S.M.A.K.), le Musée de la Ville de Gand et bien d’autres… Globalement, j’ai quand-même trouvé que les Gantois n’y allaient pas avec des moufles concernant les prix des visites culturelles.

 

Le BÉGUINAGE de GAND ?

Comme Bruges, Gand possède également son béguinage flamand. Enfin, un ancien parce que, autres temps, autres mœurs, ce sont désormais des particuliers privés qui habitent le paisible lieu. Personnellement, je n’ai pas trouvé qu’il ne valait réellement le détour…

GHENT per NACHT, zo ROMANTISCH !!

La journée, même si le temps était capricieux, j’ai pris plein de photos tant la ville est splendide. Mais, une fois la nuit tombée, aargh, ça donne envie de tout refaire !! Tout devient encore plus beau !! Aaah… la magie de l’électricité. On se croirait dans une immense carte postale dans laquelle on peut se déplacer. Après avoir lu ce que je viens de dire, vous ne n’aurez plus le droit de ne pas passer une soirée si vous venez visiter Gand, notamment lors un week-end romantique…

Graslei et Korenlei, les quais de la Lys à Gand

© L’Oeil d’Édouard

CASSE TA CROUTE… à GAND : j’y ai mangé ou bu

    Lors de nos visites respectives, Julie et moi avons testé quelques adresses de bars, de restaurant, confiserie et gaufrerie belges et d’hôtel. On partage avec vous notre avis sur ces lieux dans notre guide pratique, histoire (belge) de vous faire une opinion et, pourquoi pas, vous inspirer. Vous y trouverez également notre plan de la ville.

    Après avoir visité Bruges, j’ai adoré Gand ! Son calme, ses monuments, ses perspectives… Je ne veux que vous inviter à découvrir cette ville si romantique. Le lendemain, j’ai poursuivi mon périple belge en visitant Anvers (avec une escale insolite à Doel).

    📷 L’Oeil d’Édouard ©

    🇧🇪 RETROUVEZ TOUS NOS ARTICLES SUR LA BELGIQUE 🇧🇪



GAND, sérénissime flamande
5 (99.35%) 31 votes