Une semaine à Cape Town

Elodorado de tous les voyageurs en Afrique du Sud, l’arrivée à Cape Town ! Tous décident de consacrer le plus de jours possible à cette ville, certains même décident de ne pas en repartir. Alors qu’est ce qui attire tous ces globes trotter ?

Les cosmopolites : Cape Town c’est un bout d’Europe en Afrique, c’est le quartier des bobo à Woodstock, c’est les restaurants branchés à Bree Street et c’est le mélange des populations à Bo Kaap… Bref le cocktail idéal pour tout les amoureux de la mode !

Les nouveaux départs : L’Afrique du Sud et particulièrement Cape Town grâce à sa facilité d’adaptation à la la vie locale, est une ville où vous rencontrerez de nombreux étrangers qui viennent pour un nouveau départ. Ils essayent de trouver un travail sur place, prennent des cours de langue pendant 4 mois pour passer à autre chose ; elle semble être la ville des nouvelles chances !

Et c’est vrai qu’il fait bon vivre au Cap

 

A la découverte de Cape Town

Et enfin l’arrivée à Cape Town ! Nous arrivons de nuit par la route qui arrive directement des winelands, et au détour d’un virage nous tombons sur une superbe vue de Cape Town tout illuminée. Puis l’arrivée dans la ville nous parcourons tout Long Street, LA rue des bars animés, etc… pour débarquer en ce qui me concerne à l’auberge : Once In Cape Town, il est 21h, le bar est plein, l’ambiance très « marrais parisien ». Nous sommes accueillis par un staff jeune et dynamique avec une mention spéciale pour Bjorn qui a fait de mon séjour un petit paradis en m’octroyant une chambre privée !

Par où commencer ? Il y a tant à faire à / autour de Cape Town. A Cape Town je retrouve tout de suite mes repères de citadine ! Cape Town, c’est autant pour profiter d’être en ville et vivre le temps d’une semaine ou d’un week-end au rythme dynamique de sa population. C’est également un excellent point de départ pour des excursions à la journée, vers Hermanus par exemple pour les sorties baleines et requins. Mais aussi des départs de randonnées pour la fameuse Table Mountain, ou Lion’s Head.

Il n’y a aucun problème pour parcourir la ville à pieds. Il est déconseillé de se promener toute seule de nuit en revanche. Encore que, je l’ai quand même fait et je ne me suis pas senti en danger ; du moment que vous restez sur les grandes artères éclairées. Cape Town est divisé en quartier, mais ils sont tous « parcourable » de l’un à l’autre à pieds.

Un petit repère géographique :

Long Street, DownTown

  • Le centre jeune et dynamique s’organise autour de Long Street. Long Street : Magasins, Bars et restaurants. La parallèle Bree Street regroupe également des bars et restaurants mais plus haut de gamme, plutôt que haut de gamme je devrais surtout dire plus « agé ». Sur Long Street, c’est la sortie étudiante et sur Bree Street c’est la sortie des trentenaires. Sur Bree Street vous pouvez vous baladez le nez en l’air pour trouver restaurants et bars ; Du libanais, au bistrot français, et du bar à tapas au bar à cocktail.

Bo Kaap, le quartier malien

  • Ensuite vous avez Bo Kaap, c’est le quartier malaisien. Il s’agit d’un quartier principalement résidentiel. Il est atypique à Cape Town par ses maisons très colorées. On dit que ce sont les anciens esclaves qui se sont installés ici, et que la couleur sur leur maison est en souvenir de la couleur qu’on leur interdisait de porter étant esclave. C’est un quartier où vous ferez d’agréables rencontres, les gens sont ravies de voir des touristes s’intéresser à ce coin du Cap.

De Waterkant

  • Un petit quartier bucolique c’est De Waterkant. Pour une pause café, ou j’imagine un brunch au Charle’s Café.

Waterfront

  • De la vous pouvez descendre sur le Waterfront. C’est un haut lieu de vie à Cape Town, vous y trouverez un immense centre commercial, des cafés et restaurants, un Food Hall et l’embarcadère pour Robben Island. ATTENTION, pour visiter Robben Island il faut réserver votre billet au minimum 2 semaines en avance. C’est la seule activité que j’ai réservé en avance.

Robben Island

  • En ce qui concerne la visite de Robben Island, si comme moi vous avez dévoré la biographie de Nelson Mandela « Un long chemin vers la liberté », vous ne pouvez pas louper cette visite. En soit, vous voyez une île et une prison très bien entretenue, et il est difficile même en voyant la paillasse pour dormir, la bassine en guise de toilette et la taille ridicule des cellules de s’imaginer ce qu’on vécu les prisonniers politiques enfermés ici. La visite de la prison est faîte par d’anciens prisonniers politiques, c’est surtout cela qui vous font dresser les poiles si vous êtes un peu sensible comme moi. D’imaginer que le petit bonhomme qui se tient devant vous, travaille encore et attend votre pourboire à la fin du tour, a été condamné à 12 ans de prison pour avoir réclamer ses droits…

De Green Point à Camps Bay

  • En terme de promenade vous avez Green Point, Sea Point jusqu’à Camps Bay pour les plus vigoureux. Il faut aller à Camps Bay profiter du coucher du soleil avec un cocktail.

Woodstock : au rythme de ses marchés

  • Le quartier « arty et antiquité » c’est Woodstock. C’est la que vous avez le Old Biscuit Mill Market et dans la même zone le Neighbourgood markets. En fait la zone porte tout simplement le nom du bâtiment le plus visible « l’ancienne biscuiterie ». C’est un très beau marché de street food, vous y trouverez café et jus, dim sum et mafé, mais également des stands qui proposent des produits fait maison : mayo, sauce piquante, miel etc… Plus confidentiel quand vous continuez à vous baladez dans Woodstock il y a le Palms Market. Même principe mais beaucoup moins hypster, et plus petit, à ne pas louper. Les deux marchés sont ouverts le samedi de 9h à 14h.

Table Mountain

  • Bien sur vous irez aussi à Table Mountain : à pieds c’est une rando de 2h qui vous attend, mais renseignez vous bien sur le chemin à prendre, en effet il y a plusieurs chemins de randos qui mènent au sommet de la Table. Mais vous pouvez aussi prendre le téléphérique, il vous faudra juste un peu de patience car la file d’attente est longue longue longue.

 

Voici pour les grands axes. Je vous conseille vraiment de faire le Sightseeing Bus, les fameux Bus Rouges. Ok c’est un peu kitchoun, mais honnêtement c’est le moyen le plus rapide pour se familiariser avec une ville. Les parcours sont bien fait, le tarif abordable et en prime vous avez l’audio guide qui vous donne des informations sur l’histoire de la ville. Pour le reste ; profitez de vous balader le nez en l’air, de tester les terrasses de café, les nombreux très bons restaurants et observer la vie !

Retrouvez mes adresses de restaurants et bar ICI.

 

Une journée vers le Cap de Bonne Espérance

Bon, on ne peut pas être venu jusqu’à Cape Town et ne pas aller au Cap de Bonne Espérance. Pour cette journée, j’avais acheté la journée « promo » avec le Baz Bus. D’autres compagnies font le même tour. Très honnêtement elles sont toutes quasiment au même prix et sur le même itinéraire.

Départ en mini bus à 9h, légère perte de temps de devoir récupérer tous les clients dans les diverses auberges. Et c’est partie pour la première destination de la journée : Hout Bay. L’intérêt se trouve surtout sur la beauté de la route. Une fois à Hout Bay, direction le port pour un tour en bateau en option (c’est la seule option non incluse payante du tour). La tournée en bateau a pour but de voir une colonie de phoque. Je ne l’ai pas faite ; mais je me suis baladée jusqu’à la plage un peu plus loin, j’ai fait un peu le marché sur le port…

 

Nous continuons sur Chapman’s Peak Road ; impressionnante route construite à flan de falaise, à certains endroits la route passe « sous » la falaise, c’est à dire comme dans un « C ». Pause café sur un point de vue de la route.

 

Départ pour Simons Town, et Boulder Beach ! La plage des pingouins « so cute » !! Il faut savoir que le pingouin Sud Africain est la plus petite espèce de pingouins. Ce qui fait la réputation de cette colonie de pingouins, c’est qu’ils sont réputés pour élire domicile dans des lieux loin des hommes, très reculés… et pour une raison inconnue une colonie a décidé de rester la.

 

Nous partons enfin pour le clou du spectacle ! direction le parc naturel de la Pointe du Cap !!! Bon pour vous en donner pour votre argent la compagnie vous organise un petit tour de vélo dans le parc. Franchement c’est assez sympa finalement ! Pause déjeuner … et la on en peut plus de piétiner…. je veux aller au Cap de Bonne Esperance moi….. Et c’est partie !!! Une mini randonnée sur le Phare du Cap, et enfin une photo sous la pancarte Cap of Good Hope !!! la fin d’un voyage, l’achèvement d’une aventure !

 

De Cape Town vous pouvez également faire des excursions à Hermanus pour voir les baleines, ou plonger avec les requins. Comme vu plus haut de Cape Town vous pouvez aussi visiter les Winelands. Bref c’est un bon camp de base avant de vous jeter plus avant dans l’aventure africaine et remonter par exemple la Garden Road et la Wild Coast…

Vous aimez Trace Ta Route ? Si oui, on vous propose de ne rien louper de Trace Ta Route en vous inscrivant à la Newsletter du Voyageur 🙂 Restons en contact !

Cet article vous donne envie de découvrir ce pays ?
Dites-le avec des étoiles ! 🙂

AFRIQUE DU SUD

Tous les articles
Une semaine à Cape Town
Notez cet article

Etiquettes